Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 00:54

Je sais pas ce qu’ils avaient, Samedi, les clients, mais ils m’ont épuisé. Y’en avait de partout. Je trouve même pas d’image animalière adéquate tellement ça grouillait comme des cafards insatisfaits (ah si, en fait).

 

Enfin insatisfaits, c’est une façon de parler, disons qu’ils étaient demandeurs en entrant et soulagés en sortant (là, j’ai soit l’image de la maison close, qui est quand même un peu limite et, Dieu nous en préserve, loin de la réalité, ou celle de la becquée, qui est un peu crado, car toute cette nourriture régurgitée, non merci). Et moi, j’étais sur les rotules (là encore, je me retrouve coincé avec l’image de la maison close, mais on va faire comme si j’avais rien dit).

 

Je m’en suis sorti avec brio, j’ai satisfait tout le monde (…), la neige n’a pas freiné mes conseils, et j’ai dû trouver des palliatifs au Pinocchio (toujours en rupture, de nouveau disponible la semaine prochaine, tenez vous prêts) que, emballement éphémère post-Angoulême oblige on m’a demandé quelques fois cette semaine.

 

Je suis rentré chez moi épuisé, mais avec le sourire en coin du type content de lui qui sait que du coup les traites à venir pourront être payées, ce qui est toujours bon à prendre dans le métier qui est le notre. Je sais pas si vous avez déjà eu votre compte bloqué quelque part (chez Hachette ou au bistrot du coin), mais c’est fortement désagréable d’être traité comme un va-nu-pieds.

 

Et là, après un dimanche chargé lui aussi, je rentre chez moi, mais avec un mal de crâne monstrueux. Tout ça parce que j’étais envahi non pas de cafards insatisfaits, mais de gamins qui braillaient (oui je sais, la différence est subtile), dans le cadre de l’anniversaire d’une amie (que j’aime). J’aime bien les enfants (enfin ça va, on va dire), mais au bout d’un moment j’en ai un petit peu assez de jouer à chat ou à l’hélicoptère (je vous montrerai) .C’est pour ça que là j’écris des tout petits paragraphes de rien du tout, ça permet à mes neurones de rester en sous chauffe.

 

‘Fin bon, j’ai ramené du gâteau, c’est ce qu’on retiendra. Vais mettre un Efferalgan dedans, comme on fait avec les chiens quand on veut leur donner un médicament, et direction la couette. Oui, voilà…

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

Vince tout shuss 13/02/2009 16:40

Pour info, le Pinocchio de Winshluss ne devrait pas réapparaître sur les étals avant le 20 février...

Le libraire en question 13/02/2009 16:56


ouaip. enfin moi ils m'ont dit le 18/02, mais j'y crois pas trop, je me mefie de ces gens du sud (n'est ce pas vincent)


Matilou 09/02/2009 17:17

J'me demande si c'est pas quand tu parles de sexe que j' te préfère...
Quant à Pinocchio, j'ai senti comme une pointe de dépit (?) à l'idée que les clients se l'arrachent; toi-même (et bien avant Angoulême) tu la considérais comme la BD de l'année. A moins que ce ne soit l'idée de devoir partager les mêmes goûts que le jury d'Angoulême qui te mine? Ou alors, c'est ton t-shirt (j'te vois pas avec une chemise) que tu aimerais qu'ils s'arrachent?
(ps:merci pour le compliment...sincère ?? Mouais, j'ai un doute...)

Le libraire en question 09/02/2009 17:40


(sisi c'etait sincere)

non non c'est pas du dépit, c'est uniquement que je suis frustré de ne pas pouvoir la vendre pour cause de rupture depuis plusieurs semaines. Suis toujours tres heureux de pouvoir vendre (pas
trouvé de synonyme pour eviter la repetition) une Bd de qualité à des personnes qui ne se seraient pas forcément laissé tenter.

j'espere ne jamais arriver au stade du snobisme ultime que represente le fait de ne plus aimer un livre uniquement parce que d'autres s'en emparent


Virginie 09/02/2009 13:10

Toujours penser au boules Quies... faut pas se dire que tu n'entendras plus rien, tu les entendras juste "normalement"... Bon, ça peut faire bizarre pour les parents mais bon, après tout, eux ils sont aveugles... alors toi, tu peux bien devenir un peu sourd ;-)

Virginie 09/02/2009 13:03

Livre marrant (ton titre) mais l'ajout final me laisse perplexe...

Le libraire en question 09/02/2009 13:06


oui, je pense que tous ces cris d'enfants ont remis mon cerveau à 0


claire 09/02/2009 11:55

bon ben ce matin c'est "lelibrairesecachepourdormir" !... midi et toujours pas de commentaires...

Le libraire en question 09/02/2009 12:53


si je n'ai pas au moins une nuit de 10h pendant le w-e, la semaine s'annonce forcément mal. Donc là ouf