Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 22:09

Toute la journée j’ai été sollicité de part et d’autre par des curieux avides de connaître mon avis sur la Bd de Leslie Plée, parue hier, et tirée de son blog. Je mets le lien, histoire de lui apporter encore plus de visites, des fois que France Inter aurait pas bien fait son boulot ce matin.

 

Perso je connais pas trop le degré de professionnalisme de cette radio, puisque je n’écoute que France Infos. C’est un rituel (un de plus) depuis toujours, conditionné par la figure paternelle de mon père qui avait le même. On se lève, on allume la radio, toujours sur 105.5, et après seulement on lance la cafetière (pour le café) et le toaster (pour les toasts). De toute façon, je n’accepte de recevoir des nouvelles du temps que de Joël Collado, les autres ne comptent pas (oui, je sais qu’il est aussi sur France Inter, je le soupçonne même de faire un seul enregistrement pour chaque station, mais je préfère ne pas y penser, j’ai eu suffisamment de désillusions dans ma vie), et ma rubrique préférée reste les Questions d’argent, le samedi matin, car je me prends à rêver que j’hériterai moi aussi d’une vieille tante et que je ne saurai pas quoi en faire de tout cet argent indécent.

 

Mon avis sur la question est très simple : il frôle l’indifférence. Je n’en suis pas forcément fier, je n’en fais pas une posture particulière, mais c’est tout simplement qu’aussi sympathique cette demoiselle soit-elle a priori et aussi louable soit sa démarche de dire que parfois, y’a des méchants qui vendent des livres comme sur la photo de classe, avec les plus beaux devant et les indésirables derrière (oui, je préfère me dire que j’étais tout le temps devant parce que j’étais particulièrement séduisant et éblouissant, plutôt que de croire un seul instant que c’est pour une histoire de taille). Donc oui, Lech Walesa, Solidarité tout ça, mais je ne peux m’empêcher de trouver tout ça anecdotique. Ça ne remue en moi aucun sentiment grégaire de patriotisme libraire. Si tout le monde se mettait à raconter sa vie dans ses blogs maintenant, tout en profitant d’un certain corporatisme pour sortir de la masse, franchement, ce serait d’un triste et banal…J’ai un ami grand chef à Pau qui compte bientôt ouvrir son restaurant. J’imagine que s’il ouvre une franchise Mc Donald’s, il risque de rabouler sur internet pour raconter combien il est déçu par les clients qui passent leur temps à lui demander s’il aurait pas plus de ketchup et dénoncer le manque d’humanité dans la restauration rapide.

 

Et en fait (car oui, tout ça mène quelque part, même si je ne sais pas encore où, mais c’est pas grave, prenez ma main et gambadons), plus je recevais de mails à ce sujet (au sujet du blog, pas au sujet du ketchup. On m’a jamais demandé mon avis sur le ketchup, alors même que j’en ai un, et des plus importants), plus je déprimais à l’idée de ne pas être plus enthousiaste et chevalier Ardent. Je me demande si je n’ai pas perdu toute passion. En ce moment, quand on me demande un avis sur un livre, je sors péniblement un ‘ouais c’est pas mal’ qui fatalement ne motive personne à l’achat ou à la conversation. Qui font pourtant partie des mamelles de mon métier (qui en compte plus de deux, d’ailleurs, mon métier est une truie). Je me demande si je nous fais pas un début de dépression moi, à moins que le paysage manque de bonnes Bds, ce qui est toujours une possibilité à envisager, je vois pas pourquoi le problème viendrait toujours de moi, c’est trop facile. Je me souviens avec émotion combien je pouvais être passionné avant, de ces passions propres à l’adolescence et au bourgeonnement du printemps. J’étais capable de me renseigner pendant des heures au sujet d’un auteur ou d’un artiste, aller de lien en lien, prendre des notes, faire des listes, et attendre fébrilement la sortie d’un nouvel album (Bd ou disque). Je suis un triste clown. Je ferais mieux d’ouvrir un nouveau blog pour en parler. Je vous préviens, ça risque d’être passionnant et profond.

 

Et alors que je m’apitoyais sur mon pauvre sort de pauvre type blasé, je me suis rendu compte que ça faisait dix minutes que je saoulais mon interlocuteur en lui parlant avec véhémence et enthousiasme de Sienkiewicz (de Stray Toasters et de son histoire courte dans Sandman, pour être précis). J’ai failli m’arrêter pour pleurer de soulagement et de guérison, mais j’avais peur que mon client subjugué ne se transforme en client qui s’enfuie. Il n’a rien acheté, mais je m’en fiche. Je suis guéri ! Je n’ai même jamais été malade ! J’embrasserais mon métier la truie si elle n’était une allégorie née de mon cerveau atrophié.

 

Ouf

Sauvé

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

Alix 19/03/2009 17:39

Mais j'aimerais quand même bien savoir pourquoi ceux qui aiment aiment ... ça me dépasse totalement. Non pas que j'ai un goût infaillible mais je crois que j'ai un humour assez facile ... C'est du niveau de Ecoloville ... BD sur laquelle j'ai travaillé et au moins j'ai pu rire en parodiant les épreuves.

Alix 19/03/2009 17:13

Bon, c'était juste pour dire que j'avais lu la BD de Leslie Plée et je voulais quand même dire à quel point je l'avais trouvée nulle. Les dessins sont moches et sans personnalité, l'histoire ennuyeuse comme la pluie, je n'ai pas ri une seconde et je n'arrive pas à croire qu'il y ait des gens qui aient aimé. Heureusement que je l'ai eue gratuitement, sinon je me serai arraché un bras plutôt que de la garder ! Je suis navrée de ce commentaire acerbe mais c'est tellement pourri qu'au lieu de ruminer, il fallait que j'en parle à un libraire aux bons goûts (car moi aussi j'aime Joël Collado, Mr Turtle et R. Gary entre autres). C'est gratuit mais ça défoule. Désolée. Et pour ne pas polluer le bon esprit de ce blog, j'ai attendu que quelques posts passent ... j'espère que vous ne m'en voudrez donc pas.

Le libraire en question 19/03/2009 17:32


ben l'important c'est que ce soit pas forcement gratuit et un minimum argumenté, donc moi ca me va. Surtout que je suis assez d'accord.

mais bon, quitte a faire dans le politiquement correct, l'important c'est que certains s'y retrouvent (caissiere style), et j'ai quelques collegues qui ont beaucoup aimé. donc bon...
moi j'en suis tjs a 0 vente, en tout cas


Brice 07/03/2009 13:56

Joel Collado n'est même pas à Radio France, je crois qu'il est en direct depuis le site toulousian de Meteo France

Le libraire en question 07/03/2009 15:12


tout a fait

mais ca lui permet de garder son accent, donc tout va bien


Bouclette 06/03/2009 21:04

Bonsoir,

J'ai découvert ton blog récemment, et j'adhére. Je suis libraire également, BD. J'aime beaucoup ta bannière, je suis un peu dans cet état d'esprit! Ta façon de parler du métier est assez fine. Moi je ne suis libraire que depuis 4 ans mais quelquefois je sature...En général ça ne dure pas.
Au plaisir de te lire.

lamouette 06/03/2009 19:07

Voui mais je t'assure qu'elle a pêché les meilleures anecdotes, ce qui fait vraiment notre quotidien. Mes collègues se passaient la BD, se lisaient des passages, et les neuf qui nous restaient aujourd'hui sont parties en un quart d'heure. Je te dis franchement, grâce à cette BD on a passé une bonne après-midi !

Le libraire en question 06/03/2009 21:10


oui oui je l'ai lue (reçue dans mon office Sodis).
Disons que des gens qui racontent leur quotidien, il y en a des tartines (la preuve, j'en fais mon fond de commerce bloguesque), et que oui, on retrouve tous quelques situations bien connues des
commerçants, mais l'interet s'arrete là.

L'important etant que ca vous a mises de bonne humeur, apres tout (insert smiley clin d'oeil complice amis)