Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 00:26

J’ai entre les mains une version imprimée de mon blog, reliée, avec couverture et tout et tout.

 

Oh je sais, certains pensent déjà que je raconte un de mes rêves un peu débiles en espérant que celui-ci aussi sera prémonitoire, que je vais enchaîner en expliquant qu’un castor femelle est sortie de l’eau pour m’offrir cet exemplaire ainsi que des Mon chéri (elle aurait été mal renseignée, je ne bois pas d’alcool, encore moins quand y’a une cerise au milieu), tout ça pour que je la suive dans sa hutte et que je l’aide à construire des barrages. C’est naïf, un castor. Surtout que je me connais, je l’aurais pas rendue heureuse, moi tout ce que je veux c’est nager sur le dos avec les loutres, une grenadine dans les mains. Passer mes journées à bosser, non merci. C’est pas pour rien que je suis libraire.

 

Et donc des étudiantes (c’est toujours les filles les plus intrépides) ont décidé de m’utiliser moi et mes textes comme projet de fin d’année. Elles ont regroupé mes textes de Septembre à Décembre, contacté quelques dessinateurs en herbe pour m’illustrer, créé une couverture et un code barre (c’est le plus important), et hop, me voici propulsé sur la scène littéraire pour de faux. J’en suis tout retourné. Par contre je leur souhaite bon courage pour la soutenance, il est toujours délicat de se sentir quelque part responsable de l’échec d’une année scolaire, tant d’efforts et d’enthousiasme anéantis tout ça parce que le jury n’aura pas été capable de déceler le génie qui est en moi, se focalisant plutôt sur le foutage de gueule de mon ensemble. Elles ne sont pas les seules d’ailleurs à avoir misé leur carrière dans le métier du livre sur ma capacité à éblouir des professeurs plus habitués à des projets sur l’état du livre au XXIème siècles et autres joyeuses réflexions sur l’avenir du support papier à l’ère du numérique (baille). Moi je vois bien que je suis plus ébloui par ma prose couchée sur papier que celle couchée sur Word, donc ça me rassure sur mon avenir à moi, je devrais encore pouvoir stagner derrière mon comptoir pendant quelque temps. Le temps, justement, de devenir célèbre, de construire ma hutte et mes barrages loin de tout.

 

Blague à part, je me suis mis un instant à la place des scénaristes, dessinateurs, coloristes, lettreurs (j’espère que je n’oublie personne, levez le doigt s’il vous plaît) qui découvrent fébrilement leur album tout juste sorti des presses, tout fiers, tout heureux. Jusqu’à ce qu’ils découvrent d’horribles fautes sur la 4ème de couverture, tout ça parce qu’ils n’ont pas trouvé mieux que Clair de Lune ou Carabas pour être publiés (vous noterez que je ne reviens pas sur l’affaire KSTR et Vilebrequin, ce serait trop facile). Et là je me mets à la place de ces mêmes personnes, qui voulaient être publiées à tout prix, allez, tant pis si c’est pas Delcourt ou Dupuis (ou Les requins marteaux ou Cornelius pour ma part (*hint hint*)), on saute quand même dans le wagon, y’a pas de raison, la Bd c’est une grande famille, on se retrouve tous à Angoulême et à Saint Malo, tous sur le même pied d’égalité, bon il est où celui qui s’habille comme Philippe Vandel et présente une émission sur la Bd ?

 

J’avais une idée de projet, d’ailleurs. ‘Faudrait que je me repenche sur la question. J’attends qu’un éditeur se manifeste et me passe une commande pour un livre génial de 200 pages, avec illustrations (‘bonjour monsieur le libraire qui se cache, nous vous trouvons super, mais invendable, merci de nous fournir des illustrations de Bilal libres de droit, à mettre sur la couverture’). Mais pas n’importe quel éditeur. J’ai une black list. Je serais curieux de savoir si je m’y tiendrais.

 

 

Donc depuis jeudi : Hard Revolution (Pelecanos), Chroniques martiennes (Bradbury), L’oiseau d’Amérique (Tevis) et Le gaucho insupportable (Bolaño)

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

Kibrille 08/04/2009 17:21

Moi, moi, M'sieur!!!
Une bibliothécaire à paillettes et un libraire qui se cache pour mourrir, ça claque non?
La vérité... ça fait lonnnnnngtemps que je cherche quelqu'un a illustré. Y a bien ma collègue Cathy qui aime écrire, mais il lui faut les dessins pour faire les textes et moi il me faut les textes pour faire les dessins...Du coup, ça n'avance pas s't'histoire!

souen 08/04/2009 00:04

J'ai une question existentielle plutôt pas tout à fait pertinente donc qui mérite d'être posée: tout les livres qui sont cités pour nous faire croire que le libraire en question est un monsieur lettré, ils sont vraiment lus dans leur intégralité intégrale ou c'est juste pour crâner?
Et si la réponse est oui, j'en viens à ma seconde question: mais comment?

Le libraire en question 08/04/2009 00:11


nah, c'est lu en integralité, et c'est pas fait pour faire son craneur (enfin si, un peu), mais plutot pour engager une discussion semi littéraire dans les commentaires.

si je voulais vraiment faire mon craneur, j'ajouterais les Bds que je lis chaque jour en rentrant paisiblement chez moi

pour répondre au comment: disons que j'essaie de lire au moins 3 heures le soir. On peut en lire, des pages, en 3 heures. Par contre suis super a la bourre sur mes series US


Cécile de Quoide9 07/04/2009 15:11

Bah, si elles ont pensé à inclure les commentaires, elles auront une mention !

Matilou 07/04/2009 14:39

Et quel est le sujet de la soutenance ?

-"comment devenir riche et célèbre tout en élevant une loutre ?"

-"du concombre au libraire: tout sur le masque." ?(mon préféré)

-"un bon libraire est un libraire mort" ?

-"procrastination et plus si affinités" ?

-"J'ai du talent mais j'me soigne" ?

-"moeurs et mort d'un libraire" ?

-"tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les loutres, castors et marmottes" ?

-"je suis chauve donc j'écris" (mon 2ème préféré)

-"discrimination animale: où est passée la chauve-souris ?" (j'aime bien aussi)

Le libraire en question 07/04/2009 15:05


j'adore la reference a Custer

et j'ai failli parler de la chauve souris l'autre jour, en decouvrant qu'elle dort 20h par jour. je ferai chauve souris, plus tard


Hesperide 07/04/2009 14:12

C'est beau :)

Le libraire en question 07/04/2009 15:04


oui mais toi tu connais la joie sus decrite

t'as de la chance