Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 01:07

Je ne sais pas trop si c’est pareil à l’échelle nationale, je suis pas organisé comme une soirée électorale, je n’ai pas tous les chiffres en temps réel avec tout plein d’analystes avisés dans mon salon pour commenter les résultats, mais en tout cas ce que je sais c’est qu’à l’échelle de ma librairie, j’ai de plus en plus de mal à vendre des tomes 1.

 

Le monde de la Bd (et encore plus du manga, évidemment), est un monde de feuilletons de 48 pages plus ou moins inspirées aux codes narratifs très précis, l’un d’entre eux étant d’écrire ‘fin de l’épisode’ à la fin. Du coup on sait jamais vraiment en combien de tomes c’est prévu, sauf si on est dans le secret des Dieux et que c’est notre métier d’être au plus près de l’information, 24h/24, renseignant ainsi le pauvre client perdu qui se demande s’il devra encore attendre cinq ans avant d’avoir la fin de cette histoire (oui). Et cinq ans, en ces temps incertains, c’est long. Comme me l’a dit un client hier ‘j’aimerais pas mourir avant d’avoir lu la fin de l’histoire’. Personnellement je pense que ce sera le cadet de ses soucis et qu’il ferait mieux de se demander si oui ou non les anges sont asexués, mais ce n’est qu’un jugement personnel, chacun son truc.

 

Et nous vivons à une époque où tout défile rapidement et où il nous faut tout tout de suite. Un tome 1 c’est pas suffisant, ils nous prennent pour qui ces auteurs, nous on veut savoir comment ça se termine, tout de suite, sans attendre, et pas la peine d’en faire toute une tartine, 2 ou 3 tomes ça suffira, on est pas des vaches à lait, et de toute façon y’a plus de place sur nos Billy (pour les non amateurs Bds ou Suedois parmi vous, une Billy est une bibliothèque Ikea aux dimensions idéales pour les Bds).

 

Il faut dire que le lecteur il en a un peu marre d’acheter un tome 1, attiré par une poitrine prometteuse qui a tout l’air de libérer tout plein de magie trop chouette, accompagnée d’une boule de poils (là je parle d’une petite bestiole à côté hein, pour apporter un côté rigolo, n’allez pas vous imaginer des choses. De toute façon nous sommes en 2009, le poil n’existe plus), et d’attendre, encore et toujours que la suite sorte, en vain. Soit parce que le dessinateur a trouvé autre chose ailleurs qui n’implique pas de poils, soit parce que les gens, c’est plus ce que c’était et qu’ils n’ont pas été assez nombreux à succomber aux charmes de l’héroïne, alors même que cette quête initiatique de la fille d’un puissant guerrier qui cherche à se venger et dans le même temps à empêcher la fin du monde grâce à une boule de cristal bleu magique était tout ce qu’il y a de plus original. Allez comprendre.

 

Parce que oui, certains éditeurs font plus attention aux chiffres qu’au public, et si le seuil de rentabilité n’est pas atteint, puf, on arrête les frais, on coupe l’herbe sous le pied, on fait trois tours de pâté de maison en canard, bref, même si par ailleurs ce ne serait pas une catastrophe pour le groupe éditorial de sortir la suite (il paraît que les locomotives et autres gros succès servent à ça, en principe : lancer d’autres séries dont on sait qu’elles ne seront pas rentables), eh bien les réalités économiques sont omnipotentes et ouais, ok, vous avez vendu 10 000 exemplaires de votre dernier album, mais c’est 30% de moins que celui d’avant, alors vous êtes gentils, vous prenez vos pots à crayons et vous vous cassez, on bosse pas avec des losers.

 

Mais je m’emporte. Et quand je m’emporte, je suis pas super clair, désolé (et c’est pas comme si j’allais me relire et corriger. Je ferais un piètre éditeur).

 

Surtout que cette pratique était surtout en vogue il y a quelques années, là ça s’est un peu calmé, ils (les éditeurs, Soleil et Glenat en tête) se sont bien rendu compte que c’était pas forcément l’idée du siècle et que ça se retournait contre eux. Les réputations sont dures à défaire, demandez à ma copine d’Ibiza.


Petit aparté : si on avait pas laissé sa chance à Stephenie Meyer, aurait on droit au chef d’œuvre littéraire du moment, dans son ensemble ? hein ?  (aucune idée de si ce fut un carton dès le départ, d’ailleurs, mais là c’est tellement improbable, j’en avais tellement pas entendu parler avant que les trois ne soient sortis, que je crois à la success story à la Harry Potter (et là je sais par contre que c’était pas les queues fofolles partout sur les champs elysées à la sortie du premier tome avec tout le monde déguisé en mec qu’a une cicatrice)).

 

Résultat, là où avant on attendait entre douze et dix huit mois pour avoir la suite d’une série, maintenant c’est entre trois et dix mois, et ils annoncent bien sur l’album en combien de tomes c’est prévu. Ça me permet d’entendre bien plus souvent qu’avant que oui, ça a l’air super, merci bien de me la conseiller, mais je vais attendre que le tome 2 sorte, ça me fera plus à lire. Je sais pas pourquoi, mais je sens comme un cercle vicieux….

 

Indian Blues (Alexie)

Le dieu venu du Centaure (Dick)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

David 18/06/2009 05:14

C'est encore moi, je t'ai trouvé, je ne te lache plus :) En fait, je me suis dit que j'allais finir par t'effrayer, donc je m'étais promis de ne plus commenter, mais là, le coup de la billy, ça me parle trop. Je voulais absolument te montrer ma billy à moi, qui présente la particularité d'être la plus lourde du monde (un peu comme moi): http://www.caribbean-marine-surveyors.com/wordpress/?p=61 Et au fait, oui, maintenant, tu peux me tutoyer. Merci encore.PS: je crois que je suis en train de me ridiculiser aux yeux de tous. M'en fout, je passe un super moment chez toi.

Kenny Nodens 09/06/2009 15:19

Pour en revenir à la petite digression sur les rangements à livre Ikea,  effectivement les Billy ont tendance à plier sous le poids des bédés, sauf si elles ne dépassent pas les 60 cm de large, question de physique/mathématique/chimie/proportion... Mais les Ivar, bah elles sont pas trés jolies même si elles sont plus solides...Et sinon, en tant que ex-futur-jeune-dessinateur de bédé, je me prépare mentalement pour proposer mon projet à de futurs éditeurs... Parce que même quand on a le meilleur projet du monde, il faut parfois mettre une mini-jupe sur des bas résilles pour attirer l'attention... Et ça, j'ai beaucoup de mal avec la mini-jupe...J'ai toujours peur qu'on voit mes couilles quand je m'assois...

Le libraire en question 09/06/2009 15:56


oui, faut prendre les 40cm, et pas les 80, ce que j'ai moi, comme un cretin, et evidemment elles ont un peu de mal

et pour les projets Bd, crois moi c'est plutot un handicap d'etre une gonzesse, c'est un monde plutot macho. sauf si tu couches avec Crisse ou Arleston, là c'est sur a 100% que ta Bd sortira, aussi
mauvaise soit elle


Liceal 09/06/2009 15:11

même topo pour la littérature jeunesse, c'est agaçant. De plus en plus de mes client ne veulent QUE des séries. À croire que que le gavage de cerveaux orchestré par les directeurs marketing et de communication fonctionnent. La série c'est confortable, pas besoin de chercher ailleurs, pas besoin de devenir autonome dans la lecture et ses infinies possibilités. La série devient une référence. T'écris pas une série, ah pas de chance, t'es un loser. Ah, Sherman Alexie...Un auteur percutant. Je n'ai pas lu Indian Blues, mais La vie aux trousses était plutôt renversant.

HubIguane 09/06/2009 12:10

mais en fait ca m'agace qu'un 'collectionneur/amateur poussé' refuse de soutenir un nouvel auteur ou un tome 1 et que dans le meme temps il se plaigne de jamais avoir de suites=> ce même "collectionneur/amateur" qui pleurera dans 2 ans pour dégotter l'EO qui s'envole à prix d'or sur les sites d'enchères !!!

Le libraire en question 09/06/2009 14:02


ouais, ca j'en parle pas trop car ce sera l'objet d'une chronique venimeuse cracheuse de venin à venir

comment que je dénonce en ce moment!
bon c'est pas tout ca mais j'ai des coffrets Soleil à vendre moi, ils sont ou les gogos?


Lelf 09/06/2009 10:43

J'ai préféré les Ivar aux Billy. Les Billy ont tendance à plier sous le poids au bout d'un moment.Je comprends ton agacement envers ceux qui se plaignent de ne pas avoir de suite sans acheter les tomes 1.  J'ai tendance personnellement à me fier uniquement à la qualité de la BD. On me la conseille, elle a l'air bien ? Je prends. Alea Jacta Est. Je suis une cliente modèle (enfin presque : j'suis fauchée...)

Le libraire en question 09/06/2009 14:03


il y a tout de meme eu 2 exceptions notables: Matteo et Lulu femme nue...comme quoi tout n'est pas perdu