Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 01:22

J’en ai des sujets parmi lesquels piocher ce soir dites donc. Entre le retour de la grippe cochonne en été, la fête de la musique, la fête des pères (qui comme par hasard tombent le même jour. Alors que le jour de la fête des mères c’étaient les élections européennes, avec forcément avantage aux mères. Suis certain qu’il y aura plus de monde dans les rues prêt à écouter des mauvaises reprises de Telephone dans le pire des cas et des Red hot dans l’à peu près meilleur que de monde qui s’est déplacé aux urnes) et Wimbledon, on peut dire que je suis gâté.

 

D’ailleurs dans le cadre de mon activité, celle qui nous intéresse ici, j’entends, car ce que je fais en dehors des quatre murs jaunis de la librairie ne regarde personne en dehors des milliers de lecteurs qui me suivent assidûment et qui se demandent encore à quel moment je vais arrêter de raconter ma vie et enfin commencer à donner mes coups de cœur Bd, dans le cadre de cette activité, disais-je, j’ai surtout été occupé par la fête des pères (de toute façon, mon activité en dehors n’a pas encore mené à ce que ma progéniture inexistante m’offre de la mousse à raser alors que je ne me rase pas et alors que je lui ai toujours appris que je n’aimais pas qu’on fasse des allusions sur mon physique. Pénibles ces gosses).

 

J’ai pas arrêté de faire des paquets cadeau toute la journée, samedi, alors que pour la fête des mères, rien du tout. Il faut croire que les mères vues par Pétain ne sont pas du genre à lire des Bds et il vaut mieux leur offrir une machine à pain, au moins elles se rendront utiles. Le père, quant à lui, a bien mérité sa Bd au coin du feu de Juin, les pieds sur la table et du pain dans chaque main (pas très pratique pour lire, mais il faut bien montrer à madame qu’on apprécie le geste). D’ailleurs je me demande si c’est pas pour cette raison que la fête des mères précède celle des pères.

 

Et j’ai fait de mon mieux pour conseiller femmes et enfants dévoués afin que ce dimanche soit une fête des plus réussies, que personne ne fasse la tête (‘c’est IRS que j’ai demandé bordel, pas Alpha, c’est pourtant pas compliqué, c’est la même chose mais avec un titre différent, qu’est ce qui m’a foutu des bras cassés pareils, en plus je vous avais dit de demander au libraire, il est super fort, sûrement le plus fort de tous tellement il est fort, d’ailleurs je songe sérieusement à l’inclure dans mon testament’). Beaucoup d’histoires de pirates (‘heu mon papa aime bien les pirates’), d’action (‘heu mon mari lit Largo quelque chose’) et d’érotisme (‘bonjour, votre rayon pornographie s’il vous plaît ?’), mais je pense que là on s’éloigne de l’esprit. Quoique.

 

Allez, c’est pas tout ça mais j’ai pas le temps de traînouiller, y’aura pas de cadeaux de dernière minute, je ferme pile à l’heure. C’est que j’ai un chat sur le feu moi.

 

Mais ça, j’y reviendrai…

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

Matilou 23/06/2009 21:21

le meilleur cadeau qu'on puisse faire à des parents? Les débarrasser de leur progéniture pour la journée...(est-ce que le félin en question te saute dessus quand tu dis: "Je suis rentré!" ?)

Le libraire en question 23/06/2009 22:04


nan, il s'en fiche completement. sauf s'il a faim.

et en plus il tient a peine sur une luge


Bebeche 23/06/2009 13:34

Je me gausse : ma mère a justement offert à la sienne une machine à pain.Faut que je lui demande si elle est serait pas Pétainiste sur les bords.Je doute qu'elle apprécie mais je suis obligée maintenant !

V 23/06/2009 02:56

Je suis mortifié. Je ne suis pas là, dès la sortie de l'article, pour évoquer moults anecdotes croustillantes. Milles excuses, ami libraire, je sais que tu étais derrière ton écran, enchainant café sur café, te demandant toute la journée "mais où est V?", shootant dans le chat en criant "mais où est V, parsembleu"!Me voilà. Mea culpa. Retenu par des impondérables, je viens te livrer mon avis (qui n'interesse personne, mais comme tout egocentrique que je suis, tout comme vous, je vais le donner): je suis heureux qu'enfin je ne sois pas le seul à dire "hé, c'est une fête pétainiste, ca vous choque pas?". Et puis ca m'arrange de ne pas chercher un cadeau, si on aime sa maman, on lui fait un cadeau n'importe quelle jour( ou pas, je fais de sacré economie)J'aime beaucoup tes appartés entre parenthèses.

Doudou 22/06/2009 18:46

c'est quand même sympa ces occasions... cela permet de recevoir beaucoup de livre, même quand on n'est ni papa, ni maman

Le libraire en question 22/06/2009 18:50


je vois pas bien pourquoi qui que ce soit m'offrirait un cadeau pour la fete des peres ou des meres alors qu eje ne suis ni l'un ni l'autre


Liceal 22/06/2009 16:47

Suspens, suspens...à la Agatha Christie où à la Jo Nesbo?