Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 21:35

C’est l’été, c’est le mois d’aout, et plus précisément la semaine la plus lente de l’année, perdue au milieu de Hollandais en tongs et à vélo (le camping par chez moi les attire par dizaines, c’est pour de vrai, c’est même pas de la xénophobie déplacée, je n’ai rien contre les Hollandais, mon chien est Hollandais). Par conséquent, je viens vous tenir un peu compagnie. Pas pour raconter une histoire, non, pour ça il faut encore patienter un peu et attendre qu’on se rapproche de la rentrée et de Noël. Mais plutôt pour vous faire partager ma liste de lecture de ces dernières semaines. Au mieux ça vous donnera des idées de lectures, au moins mieux ça vous changera les idées et au pire ça vous confortera dans votre idée que je suis pas mal égocentriquo-prétentio-nombriliste, quand même et que vous en avez rien à cirer de ce que je lis le soir entre mes draps frais. L’ordre choisi est un ordre purement chronologique, il ne faut pas y voir de signes médiocres façon Shyamalan. Et puis pour une fois, je rajoute un commentaire très succinct parce que bon, on va pas y passer la nuit, ce qui va donner lieu à de supers débats autour de l’axe ‘quoi t’as aimé mais t’as des goûts de chiotte !’. J’ai hâte.

 

Donc comme je disais avant de vous abandonner, j’ai lu l’intégrale de l’Ombre du bourreau (Wolfe). C’était chouette et bien écrit (oui, je fais de vraies fiches de lecture avec des arguments réfléchis).

 

Martiens, go Home ! (Brown). Rigolo

 

Little Bird (Craig Johnson). Dès que je l’ai lu, j’ai eu qu’une envie: le conseiller à tout le monde. Excellent polar, très bien écrit, avec une enquête qui est certes divertissante et bien menée, mais l’intérêt réside surtout dans le rapport entre les personnages et les dialogues. Foncez dessus, c’est chouette.

 

A la poursuite des Slans (Van Vogt) : pas ce que je préfère en SF, mais je peux comprendre en quoi c’est un classique

 

Je suis une légende (Matheson) : à lire rien que pour se rendre compte que la fin Hollywoodienne choisie est toute nulle par rapport à celle du livre.

 

1275 âmes (Thompson) : ben c’est Jim Thompson. ‘nuff said’

 

Les Solariens (Spinrad): tout plein de bonnes idées. SF qui me plait (oui, je suis pas toujours inspiré)

 

Eureka Street (McLiam Wilson) : excellent, dans la veine d’un Jonathan Coe, mais en bien écrit. J’ai quelques réserves sur une ou deux parties qui me semblent un poil trop mélo et téléphonée, mais sinon rien à redire.

 

Titus Errant (Peake) : suite et fin de la superbe trilogie Gormenghast.

 

Un lieu incertain (Vargas) : oui, parfaitement, je lis Vargas. Généralement j’aime bien un livre sur deux, celui là se situe entre les deux. Dénouement prévisible, mais c’est pas mal de retrouver une série dans laquelle on a ses repères.

 

Le cycle du A (Van vogt) : cf les Slans

 

Pimp (Iceberg Slim) : pour les amateurs de romans noirs, l’autobiographie un peu fictive mais pas tant que ça d’un mac dans les années 60s du côté de Chicago.

 

Les plus qu’humains (Sturgeon)

 

Le livre de Cendres (Gentle) : bon alors ça fait quand même 2 500 pages en tout, et certes ça se lit vite, certes j’ai tenu pendant tout ce temps, certes c’était assez prenant bien qu’un peu répétitif (et toute la partie uchronie avec les échanges par mail était pas loin d’être insupportable), mais surtout je suis arrivé à la fin, et je suis pas sûr d’avoir tout bien compris. Vais me pencher sur la question.

 

De beaux lendemains (Banks) : le livre est bon, le film est encore meilleur. Du coup, sans la surprise de la fin, ça manque un peu de saveur, mais c’est toujours aussi bien écrit (et traduit)

 

La danse de l’ours (Crumley) : ouais je sais pas, j’en ai peut-être trop lu dans ce genre là, mais ça m’a un peu ennuyé.

 

Slumberland (Beatty) : tout plein de références hip hop et culturelles que je connais bien, du coup ça m’a amusé

 

The Dice Man (Rhinehart) : roman culte et hilarant, qui vient d’ailleurs d’être réédité chez l’olivier, alors foncez dessus (le titre en français c’est ‘ l’homme dé’).

 

Beloved (Morisson) : pas tout à fait la même ambiance que le Rhinehart, mais en tout cas je comprends pourquoi on en a fait tout un foin à l’époque (sans avoir adoré pour autant)

 

Et là j’ai commencé le second tome d’Hyperion (Simmons).

 

Voilà, vous savez tout. Ça aurait été encore plus joli avec les couvertures de chaque titre, mais c’est les vacances, faut pas non plus trop m’en demander. Et pour ceux qui sont dans le coin, venez me voir Samedi 15 Août. La journée risque d’être très longue, j’aurai besoin de compagnie, j’ai du jus de pomme au frigo.

 

ps: ah oui, et j'ai lu aussi le prochain Tom Robbins, qui sort à la rentrée, et j'étais tout foufou à l'idée de sauter dessus. Et paf. J'ai déchanté. C'est pas qu'il est mauvais, loin s'en faut, c'est même super bien, sauf que je fais un vrai blocage sur l'écriture à la seconde personne du singulier. J'y arrive pas. C'est plus fort que moi, ça rend la lecture insupportable.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

Matilou 22/08/2009 23:37

Tu reviens, s'il vous plaît ?

Le libraire en question 23/08/2009 11:25


j'aime bien, c'est mignon.

j'hesite entre reprendre cette semaine (apres tout il fait chaud et vu le monde, ou plutot l'absence de, dans ma boutique, de toute evidence les lecteurs sont encore sur la plage. Mais ptet
bien.

vous aussi vous me manquez


Nekita 20/08/2009 23:54

té ! revoila le libraire ! bah pour Millénium j'ai lu le 1er assez facilement et j'ai bloqué dur de dur sur le 2ème. j'irai pas + loin. En plus ça fera des heureux(ses) ds ma bib tellement qu'il s'arrache par tous les lecteurs et lecteuses en furie. ah bin oui, je travaille en bib... ça va ? tu n'as pas tiré à vue sur mon comm ? pasque d'ordinaire les libraires n'aiment pas les bibs et vice versa. enfin parait il. Moi j'ai rien contre un bon libraire qui sait ce qu'il vend et pourquoi il le vend... et c'est pas courant par les temps qui courent ! et pour les bib ... bah c'est pareil ! alors ? même combat ? je dirais que oui... Ah et un bon polar que je me suis acheté (en librairie, oui monsieur) c'est " dérive sanglante" de William Tapply ed Gallmeister (ceux qui ont édité le génial "pêcheur à la mouche" extra aussi).comme quoi même en bib, on s'achète des livres perso. un bonjour à ton chien hollandais... nekita 

Le libraire en question 21/08/2009 09:29


j'imagine que les libraires qui n'aiment pas les bibliothecaires, c'est simplement qu'ils n'ont jamais bossé avec. Ou qu'ils sont frustrés parce que tous les contrats leur passent sous le nez (car
bon, honnetement, c'est une partie non negligeable des revenus de toute librairie qui se respecte)

j'ai ecrit toute une note a ce sujet il y a un moment, où j'explique que, pour la plupart, vous etes mes amis pour la vie

donc voila, tenons nous la main


flemouze 20/08/2009 02:08

Un billet du libraire, joie et félicité!Ahhhh, oui, Will Smith pour "je suis une légende" ça partait mal (le héros du livre est un gars on ne peut plus banal et pas un beau-gars-militaire-scientifique-surhomme), la fin est bien trouvée dans la nouvelle et complètement scrapée dans le film (l'instant Nietzscheen de l'avènement du surhomme (ou plutôt de la surhumanité) est complètement passé à la trape!). C'est un peu comme si Steven Siegal (non je ne sais pas comment ça s'écrit) jouait Adamsberg (moi aussi je lis Vargas ) ou que Miley Cyrus (oui bin non je ne sais pas non plus comment ça s'écrit) incarnait Claryssa Dalloway... quoi que Will Smith peut être un bon acteur...Merci pour la liste de lecture.Un bon bouquin lu cet été, alooors ....Barrococo de Yu Nagashima, il est très court donc devrait vous prendre une trentaine de minutes tout au plus, dommage car c'est vraiment bien si on le lit leeentement ... Et La fenêtre panoramique de Yates.

Le libraire en question 20/08/2009 09:14





D. H. T. 19/08/2009 19:32

Un blog dont l'auteur parle de ses animaux de compagnie: ses chats, ses femmes (parfois) et ses livres (toujours)... Peu convaincu, en revanche, par la comparaison entre le chien et le touriste - pour écarter tout soupçon de xénophobie, il y a mieux. Assez régulièrement des lectures communes au demeurant, pas tout mais certaines - là c'est "Hypérion" qui tiendrait le haut du panier. Mais j'ai de moins en moins de temps pour lire, trop occupé à travailler pour faire vivre nos élites éclairées. Salutations et compliments d'un sans dieu ni maître qui n'a intérêt à flatter personne, surtout pas ici. L'avantage de ne pas être un Rastignac, c'est la sincérité et le désintéressement. Ceci dit, pas de signe à la Shyamalan, c'est bien aussi.

Le libraire en question 20/08/2009 01:14


merci mon lapin (c'est encore la pause, je fais court)


Matilou 17/08/2009 16:41

"faire comme tout le monde": t'as pas un argument plus convaincant ?