Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 22:18

A y’est. C’est la rentrée.

Enfin pas tout à fait (restez sur votre mètre carré de plage, tout va bien), mais comme j’étais déjà prêt et que je voulais étrenner mes nouveaux crayons de couleur (ceux qu’on est obligés d’acheter au collège pour les cours de géographie et dont on se sert jamais), j’ai décidé de revenir plus tôt. Il faut croire que ma classe me manquait.

Alors pour bien préparer la rentrée, j’ai pris soin pendant toutes les vacances de ne surtout pas approcher une Bd hors des horaires d’ouverture de la boutique. De toute façon, il n’y avait pas de nouveautés à ingurgiter à part le Trolls de Troy, et il est des choses plus difficiles dans la vie que de se forcer à éviter de lire ça (l’autre soir je me suis dit que non, pas de glace à la pistache, c’est pas raisonnable, tu seras jamais prêt pour l’été prochain à ce rythme là, alors t’arrêtes, t’as qu’à manger des haricot surgelés si t’as trop chaud et que t’as faim. Eh bien j’ai quand même mangé la glace. Je n’ai aucune volonté loin des trolls et des dragons). Mine de rien, ça fait un bien fou. Je ne vous le recommande pas car vous n’êtes pas des pros et qu’il faut bien que je gagne ma vie sur votre dos, mais cette pause fut remarquablement accueillie par mon cerveau malade qui est à présent paré pour la rentrée littéraire. Qu’on m’amène les palettes du nouveau Bourgeon et du nouveau Zep (et du nouveau Marc Antoine Mathieu, youpi, même si ça m’étonnerait que le tirage soit le même) !

Bon cela dit j’ai un peu mal joué en fin de saison passée (oui, je suis une série à moi tout seul), vu que je n’ai pas préparé de cliffhanger. Résultat, vous n’êtes pas accrochés à votre siège en vous demandant comment je vais me dépêtrer de cette situation (j’aurais dû écrire que je me suis retrouvé au milieu d’un braquage et vous laisser suspendus à mes mots alors même que les méchants me demanderaient où sont mes tirages de tête d’Atalante (‘heu vous voulez pas un peu d’argent avec ça ?’) et qu’ils me menaceraient avec un tuyau d’arrosage). Non, vous êtes bien accrochés au siège, mais c’est plutôt dû à la chaleur et vous vous demandez plutôt ce que je fais dans vos flux RSS (j’adore employer des mots que je ne connais pas, je me sens plus intelligent, plus en phase avec la modernité galopante).


Les rentrées se ressemblent toutes comme des élèves alignés vus de dos avec leurs sacs Eastpack, sauf cette année. Car cette année j’ai décidé de prendre un apprenti. Ou une, je ne sais pas encore (enfin si, vous pensez bien que là je fais durer le suspense, que la personne a déjà été choisie, je vais pas attendre fin Août avant de faire passer des entretiens, c’est le meilleur moyen de ne pas avoir un seul candidat, ce qui n’est jamais pratique pour faire un choix). J’ai donc passé une annonce sur le site de l’INFL stipulant que je cherchais un(e) apprenti(e) pour la vie pendant deux ans et qui jurerais de me servir et me chérir dans le cadre du contrat que nous passerions ensemble et dans le cadre d’une relation qui serait à n’en point douter aussi fructueuse que celle de Batman et Robin (bon ok, pas aussi fructueuse non plus), Zorro et  Bernardo ou encore Superman et son chien Krypto. Gonzesses bienvenues aussi, n’hésitez pas à postuler, vous allez voir, c’est super.

J’aurais pu organiser un concours géant, du type ‘mon incroyable apprenti’, où j’aurais fait croire que ce dernier allait travailler dans une librairie et au final il se retrouve dans une librairie spécialisée Bd, affublé d’un type qui se balade avec une loutre sur l’épaule et passe ses journées à prendre des notes pour un projet dont il veut pas lui parler pendant que lui se tape tous les cartons et se fait réprimander à la moindre erreur de caisse. J’aurais présenté les candidats ici même, et c’est vous qui auriez voté pour votre préféré.

Tout en sachant évidemment que comme toujours dans ces cas là, vos votes ne serviraient pas à grand-chose et que tout serait truqué. Faut pas non plus déconner, c’est pas vous qui allez passer vos journées avec.

Allez, que la sélection commence. J’espère que ça sait faire le café, un apprenti (ou une, mais j’ai peur que ça sonne sexiste dans ce sens là, alors que si c’est que masculin, ça sonne que comme de l’exploitation).

Donc depuis la dernière fois :


Delirium Tremens (Bruen) : très bon, rigolo irlando glauque avec personnage auto destructeur

Le bruit et la fureur (Faulkner) : je sais pas comment j’ai pu passer à côté pendant toutes ces années. J’ai super rien compris au début, mais en s’accrochant et se renseignant, ça va mieux.

Le Livre des crânes (Silverberg) : encore une bonne idée de Silverberg

Que vont devenir les grenouilles (Lorrie Moore) : c’est rafraîchissant, comme toujours

Au cœur des ténèbres (Conrad) : j’ai préféré Apocalypse Now

Les extraordinaires aventures de Kavalier & Clay (Chabon) : un peu longuet (850 pages quand même et ces saloperies de dos 10/18 qui se cassent), mais excellent moment de lecture quand même, avec tout plein de références comics de l’âge d’or et d’argent qui me parlent.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

Jok 07/09/2009 17:28

Bon courage pour le recrutement d'un apprenti. Notre recrutement s'apparentait plus au casting de Secret Story plutôt que celui de Questions pour un champion.

Le libraire en question 07/09/2009 17:35


je n'ai pas donné trop de détails pour eviter de me griller, mais y'a effectivement eu un peu de tout...des rencontres sympas quand meme, y'a pas de raison


Brigh 26/08/2009 11:39

T'as raison Kavalier & Clay c'et super bon. Essaie "Jonathan Strange & Mr.Norrell", une querelle de magiciens anglais moment des guerres napoleoniennes (en partie 850 pages quand même)

Edith 24/08/2009 17:33

Le retour du libraire ! Enfin, une bonne raison de rentrer !

Laure 24/08/2009 14:32

Ah, la fameuse rentrée des classes... Ben moi, je m'en suis toujours servi de mes crayons de couleurs (bien sur que non pas pour les cours de géo, mais pour dessiner des bonhommes sur mes cahiers, c'est plus instructif, évidemment!)L'idée de l'apprenti, ça m'aurait tenté mais ne sachant pas où se cache la fameuse librairie, tant pis pour moi ^^

Le libraire en question 24/08/2009 14:41


c'est plutot pas mal l'apprentissage. mais bon, faut etre sacrement motivé


lokiane 24/08/2009 12:40

Super, un nouveau Marc-Antoine Mathieu, j'adore ! merci de me l'apprendre.Kavalier and Clay, j'ai lu 2 fois le début (ce qui fait déjà pas mal de pages), la 3ème fois sera la bonne...

Le libraire en question 24/08/2009 12:50


ce sont les 500 premieres pages que j'ai trouvé les plus intéressantes. Apres, il s'egare un peu et retombe sur ses pieds