Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 23:26

J’y crois, moi, à cette relation.

Déjà une semaine que nous travaillons ensemble, et on peut dire que ça se passe plutôt bien. De toute façon, je vois pas bien comment qui que ce soit ne pourrait pas bien s’entendre avec moi et désirer me servir nuit et jour comme dans Le diable s’habille en Prada, mais sans le côté haute couture, j’ai pas forcément besoin qu’elle s’habille super bien et m’apporte de la soupe de poisson quand j’ai la grippe. L’important, en fait, c’est qu’elle fasse diversion.

 

Ah, oui, car c’est une fille. Enfin une femme. Une gonzesse quoi. Je me suis dit que ça exacerberait les jalousies de mes clientes aspirantes qui du coup feraient encore plus de dépenses pour me conquérir (les naïves), et que ça accentuerait la fidélité de mes clients aspirants à voir une fille de près un jour dans leur vie si possible petit Jesus soit gentil, juste une paire de lolos, je sortirai la poubelle tous les soirs, promis (ça c’est eux qui parlent hein, pas moi, moi j’en ai déjà vu plein dans ma vie. D’ailleurs je dois avouer que j’aime bien. Il paraît qu’il y a deux sortes d’hommes : les hommes à fesses, et les hommes à seins. Ok les fesses c’est joli, c’est sympa, c’est rebondi et confortable, mais on se sent un peu con quand on s’en sert comme oreiller. Bref.)

 

Et, accessoirement, c’était aussi la plus motivée et celle qui paraissait la plus à même de former avec moi le meilleur duo arrangé depuis les Village People (nous sommes plus forts à deux que eux tous réunis, c’est dire). Je lui laisserai même porter le costume de l’indien si elle le souhaite, je fais tout pour la mettre à l’aise.

 

En tout cas, elle est super forte pour déballer les cartons, ça m’arrange. Pour l’instant c’est moi qui les porte, mais ça va pas durer, j’ai promis à ses parents et à l a société que je ferai d’elle un homme, et je tiendrai ma promesse, nom d’une pipe (oui ok, le choix de l’expression est hasardeux)

 

Pour l’instant, elle arrive à l’heure, boit du café (raison principale pour laquelle elle a été embauchée d’ailleurs, c’est comme de boire de l’alcool seul, c’est triste) et fait tout pour rattraper son retard faramineux en connaissances Bd. Je lui ai fait des listes exprès, par genre, pour qu’elle ait au moins les titres en tête, il faut bien commencer quelque part. Elle a passé sa vie (à dire merci) à ne lire que des mangas, donc de ce côté elle semble au point, même si elle n’a pas encore tout à fait super bon goût, mais c’est là que j’interviens.

 

J’ai le monde à mes pieds, je peux bien y ajouter une apprentie de vingt balais (oui ok, le choix de l’expression est hasardeux).

 

 

 

Alors donc désormais vous allez pouvoir voir quelles listes m’ont inspiré pour l’instant. Le paradoxe étant évidemment que j’ai passé tellement de temps à toutes les regarder que ça m’a empêché de lire, mais c’est pour la bonne cause.

Aujourd’hui j’ai terminé La horde du Contrevent (Damasio) et c’est vrai que c’est tip top bien. J’enchaîne sur un titre beaucoup plus court : L’angoisse du gardien de but au moment du penalty, ça me changera un peu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

Anouk 10/09/2009 10:49

J'avais lu tellement de bien que j'attendais la lune sans doute ;) Je ne suis pas très férue de BD, j'aime bien Trondheim et dans des trucs plus anciens, j'avais beaucoup aimé la série "dans les villages" de Cabanes  (il a essayé d'y revenir mais sans inspiration !)... à bientôt au détour d'un autre post ! ;

Le libraire en question 10/09/2009 10:53


oui oui toutafait comprehensible.

en fait j'aime bien conseiller Le Combat ordinaire car c'est une des rares Bds avec des 'dessins pas beaux que c'est pas comme du Largo Winch ou du Blake et mortimer ou du Gibrat' que je peux faire
decouvrir sans me demander toute la nuit si ca va plaire ou non a ce lectorat plus traditionnel. Tres pratique pour ouvrir des portes sur autre chose


Anouk 10/09/2009 10:26

Le tome 1... déjà le tout y est passablement ennuyeux mais alors la fin ! Cette fin détestable avec ses gros sabots et sa morale lourdingue non merci ! ça m'a ôté toute envie de connaître la suite de ces aventures !... ;)

Le libraire en question 10/09/2009 10:31


bon suis pas du tout d'accord, ce qui 'nest pas tres grave en soi, il faut de tout pour faire un monde comme dirait Monsieur Drummond. Par contre ce qui est sur c'est qu'en effet, si le premier t'a
pas plu, les autres sont pile dans la meme veine et risqueraient de t'agacer encore plus


Anouk 09/09/2009 14:16

Humm une apprentie... est-ce que ça ne risque pas de servir d'indice et de rompre le nécessaire anonymat de ce blog savoureux ?Sinon moi aussi La nuit du décret me laisse et bon souvenir (mais très ancien) - je vois que quelqu'un se risque à dire qu'il n'aime pas Sfar, moi c'est pareil pour Larcenet, j'en ai lu un (le combat ordinaire) et je l'ai détesté  - enfin j'ai surtout détesté la fin ! ...je n'ose le dire à personne... (ouf cette confession m'a soulagée) ! A bientôt !

Le libraire en question 09/09/2009 14:40


j'ai bien l'intention de foutre le bordel a l'INFL, que chacun se scrute pour savoir qui est l'heureuse elue, oui

et tu as tort, c'est excellent le Combat ordinaire. c'est quoi qui est pas passé, la fin du tome 1, ou le tome 4?


Matilou 01/09/2009 21:04

J'avais tout bien préparé. La journée avait commencé plus tôt que le réveil ne l'avait décidé. Ayé me disais-je: les vacances sont terminées, c'est la rentrée nous serine la télé. Linge repassé, chaussures cirées et cheveux peignés. Et puis j'ai croisé une horde (environ 20 futurs collègues). L'un de ses membres m'a souri, j'ai souri aussi et puis j'ai pas compris: je me suis retrouvée assise sous mon parapluie tout retourné (comme le vent sait si bien le faire quand il est de la partie): j'avais glissé sur une grille d'aération (ça m'apprendra à jouer les Marilyns).moment de solitude...

maud 01/09/2009 20:31

Ah bah je suis contente qu'enfin quelqu'un n'aime pas Sfar plus que ça. J'ai l'impression que ce type, c'est comme Israël, si on emmet un quelquonque petit commentaire défavorable, tout le monde nous tombe dessus. En vrai, il est trop partout, et je préfère son copain Blain, parce que moins prolixe, et tout aussi efficace. Mais c'est une question de goût (c'est comme vous pour les fesses et les seins...).

Le libraire en question 01/09/2009 20:54


ça dépend des milieux dans lesquels on evolue. La plupart de mes clients n'aiment pas du tout ('il sait pas dessiner, c'est pas de la Bd).

j'aimais bien le principe du chat du rabbin, au debut, mais des qu'ils s'eloigne de la philosophie animaliere pour s'orienter vers la theologie, ca m'ennuie un peu plus