Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 18:19

Je tentais vaguement de dormir hier soir après une folle nuit de folie qui m’a mis plein d’images dans la tête que je n’oublierai jamais (oui, en gros je suis tombé sur le concours de l’Eurovision pendant 2 mn tandis que je choisissais un Dvd pour ma folle nuit de folie du samedi soir), quand j’ai eu une idée. Le fait que je pense à ce blog pendant que je tente de profiter des sept dernières minutes d’éveil qu’il me reste (c’est la moyenne passée sur l’oreiller avant de dormir, en admettant que vous n’ayez personne à côté de vous qui vous morde l’omoplate) ne m’enthousiasme pas plus que ça et est un indicateur supplémentaire s’il en fallait qu’il faudrait peut-être que je songe à améliorer ma vie sociale (bof), mais bon hein, on a les idées qu’on mérite.

 

Toujours est-il que de toute façon je n’ai pas de carnet sur ma table de chevet sur lequel noter mes idées brillantes, et de toute façon bis il ne me viendrait pas à l’esprit d’allumer la lumière pour le faire, c’est un coup à flinguer mon rythme et de repartir pour 45 longues minutes éveillées à écouter les fourmis et les loups dans les murs.

 

Ce qui explique que mon idée ne ressurgisse que maintenant, alors que je tentais de déterminer sur ma pile le livre qui aurait l’honneur d’être lu par mon auguste personne en ce dimanche de mai (c’est pas rien d’être choisi un dimanche de mai par mon auguste personne, elles sont nombreuses à y songer, parfois à voix haute et cristalline).

 

On m’a posé une question un jour qui a fait écho quelque part tout profond en moi, et que je souhaiterais donc vous livrer, afin que nous partagions tous ensemble ce profond en moi. Enfin à peu près. La question est la suivante :

 

Quel est votre premier vrai souvenir de lecture ?

Je ne parle pas de Oui Oui Fricotin ou de Fantomette ou de Titsou les pouces verts. Non, je parle de la première lecture vraiment marquante, celle dont vous seriez capables encore aujourd’hui de raconter l’histoire, celle que vous donneriez en exemple si vous étiez hypnotisé et qu’on vous demandait nonmaisdisdonc, c’est quoi qui t’a donné le goût de la lecture, même s’il t’a fallu dix ans pour t’en rendre compte ?

 

Pour moi, et oui, parfaitement, je vais tricher, c’est un mix entre La guerre des mondes et La cicatrice. J’avais dix ans. Je ne fus plus jamais le même. Et pas uniquement pour des raisons bassement littéraires, mais on y reviendra peut-être un jour lors d’une prochaine séance d’hypnose.

 

Zou. A vous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

bibigenève 31/05/2011 14:58



Chuis un p'tit peu en retard... Et en plus ça fait une éternité que je n'ai plus dit un mot ! Mais là, après avoir lu tous les commentaires, j'ai envie d'y ajouter le mien, même si plus personne
ne le voit.  Aussi loin que je me souvienne, et dès que j'ai su lire, j'ai toujours demandé des livres en cadeau. Donc ma grand mère m'a acheté les 2 premiers tomes de Heidi. J'ai commencé à
lire, et mon père, très gentiment, m'a conseillée : "Ce serait mieux de commencer par le premier". Là je me suis mise à pleurer toutes les larmes de mon corps; et 50 ans plus tard, je ne sais
toujours pas pourquoi ?!!!


Et puis il y a eu "La guerre des boutons" que papa me racontait, en sautant les gros mots, que moi je lisais par dessus son épaule.


Des dizaines de livres plus tard, un éblouissement en lisant "Le chant du monde" de Giono, à 18/20 ans. Que j'ai toujours dans ma bibliothèque, mais jamais relu de peur d'être déçue.  Et
souvent, cette envie boulimique d'avoir le pouvoir de lire tous les livres à la fois, et du coup, de ne pas savoir par lequel commencer...


J'ai repris bon nombre de mes livres de jeunesse pour les lire à mes enfants, et maintenant je continue avec mes petites filles. Les Heidi, pris en horreur par ma fille trouveront peut-être grâce
aux yeux des siennes...


Aimer lire, c'est ne jamais être seul. Et te lire est toujours aussi réjouissant. Merci !



Le libraire en question 31/05/2011 19:57



chouette temoignage en tout cas



margot 27/05/2011 16:09



C'est vrai que cet article atire les commentaires de novices! (dont je suis)


Alors moi j'ai je pense lu tout ce qui m'est tombé sous la main dès que j'ai su lire, y compris les enseignes usr le bord de la route, on faisait des concoirs avec mon frère... Mais pour livres
que j'ai lue seule j'ai été marquée par


"la fin des temps" de Murakami au collège (qui ne ressemble plus à rien tellement je l'ai trimballé et relu)


"SAGA" de Bennaquista


et "La petite marchande de prose" de Pennac (et toute la série qui va avec )


 



Le libraire en question 28/05/2011 00:21



La fin des temps est mon murakami préféré en tout cas, sur les 4 ou 5 que j'ai lus de lui



Marion 27/05/2011 00:07



Un des premiers dont je me souvienne "Max et les maximonstres" de M. Sendak que j'adorais d'autant que ma mère me disait très souvent que c'était moi le maximonstre!, ensuite est venue une
période à mes débuts de lectrices où "le roi des bons" et "rendez moi mes poux" de pef sont devenus des indispensables car en plus de les lire j'avais les k7 audio pour les écouter en voiture ou
dans la baignoire, puis beaucoup plus tard et malgré plein de livres lus entre temps, le premier roman qui m'a vraiment marquée vers 8-9 ans c'était "la guerre des boutons", que je continue à
relire régulièrement. et avec ça les roald dahl et "ma soeur est une sorcière" de dianna wynne jones.  



Le libraire en question 27/05/2011 09:25



La guerre des boutons vient de tomber dans le domaine public, à mon avis on va en bouffer jusqu'à l'overdose



zora 24/05/2011 22:17



Définitivement "l'attrape-coeur" de Salinger.Le livre qui m'a fait dire que ca pouvait etre chouette, la lecture.



Kalys 22/05/2011 18:02



Ah mon dieu j'oubliais : Ronya fille de brigands, de Astrid Lindgren.