Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 00:18

Bon allez, c’est bien gentil de parler de ma vie de tous les jours, parlons à présent de ma vie le soir, quand je me languis sous mes draps et que je caresse de mes doigts sensibles les pages étrangement molles de quelque roman qui passe par là. Voici donc la liste des derniers heureux élus (n’importe qui/quoi n’étant bien entendu pas habilité à franchir le sanctuaire de mes draps tiédis par mon corps chauffant à 37.2°C comme un grand), et vous noterez que j’ai décidé de me lancer dans la littérature non anglo-saxonne, histoire de changer un peu et découvrir des horizons nouveaux.

 

Le chemin du serpent (Lindgren) : c’était chouette comme tout, un long monologue sur le pourquoi, mais pourquoi bordel que tu m’abandonnes, bon Dieu, tu joues à quoi, là, tu veux pas prendre ma chèvre aussi tant que t’y es ?

 

Le maître d’escrime (Perez-Reverte) : j’en ai déjà lu quelques uns de ses romans, dont l’excellent ‘tableau du maître Flamand’ (les maîtres, c’est un peu son truc), le pas mal Club Dumas et le plutôt gonflant Cimetière des bateaux sans nom. Là ça se place dans la moyenne haute, même si l’intrigue est pas super recherchée tordue.

 

Tristano Meurt (Tabucchi) : j’ai pris une claquasse, comme on dit au fin fond des tavernes par chez moi. Un style incroyable, ça va de digressions en digressions, il faut s’accrocher pour réussir à s’accrocher, justement, mais j’ai absolument adoré. J’ai hâte de lire ses autres romans s’ils sont du même tonneau.

 

Concert Baroque (Carpentier) : j’ai pas trop accroché, mais faudrait que je le relise, là j’y suis allé un peu trop rapidement, et c’est rarement une bonne idée.

 

La chair et l’ombre (Holdstock) : je l’avais car il me fut offert par mes libraires adorés. Ce fut vite lu, vite digéré, décidément c’est pas trop ma tasse de thé mais bon, c’était pas désagréable, suis pas maso au point de me forcer.

 

Moi qui ai servi le roi d’Angleterre (Hrabal) : beaucoup aimé le début, et j’ai finalement eu un peu de mal à rester concentré sur la fin. Mais bon, ça vient sûrement de moi, suis un sale gosse élevé à la télévision et à NRJ (oui non ça c’est pas vrai, j’ai toujours eu très bon goût en matière de musique, promis).

 

Duma Key (King) : oui bon ok, c’est de l’anglo-saxon. Ok c’est du Stephen King, je pensais pas en relire de sitôt. Et en fait c’est pas mal du tout, comme d’hab avec lui c’est tout fluide tout prenant, parfait pour sous les draps.

 

Voilà, c’est tout. Me reste à faire plouf plouf pour le prochain…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

caro_carito 28/03/2010 09:49



Alejo Carpentier, il y a plus simple! Sinon de Perez Reverte, mon préféré reste la peau du tambour.



Nuitarius 19/03/2010 23:45


Si Lindgren vous a plu, et que la littérature suédoise vous intrigue, je recommande en vrac :
- Le Caméléon Extraordinaire, de Inger Edefeldt
- Destin, Désert de Christine Falkenland
- La Bible de Gustave Doré de Lindgren, encore. C'est beau et puis c'est tout. 


Gélule 18/03/2010 22:46


Bonsoir monsieur le libraire! En ce qui concerne Perez-Reverte, je suis d'accord avec vous pour le Cimetière des Bateaux sans nom (bien bof comparé au reste de sa production). Par contre j'ai lu il
n'y a pas longtemps "Le peintre de batailles" qui est excellent, celui-là. Bien sec et râpeux comme ses premiers romans, et avec un fond fascinant : le photo-reportage de guerre. Si vous tombez
dessus un jour, je vous le conseille!


Le libraire en question 18/03/2010 23:45


oki, bien noté!


Anne 18/03/2010 20:56


Ah je n'en sais rien, je n'ai jamais lu "Lire" de ma vie ! Le dernier magazine littéraire que j'ai lu c'était "Livres hebdo" ;)
Sinon l'ennui c'est que je suis "bon public" et j'ai toujours tendance à acheter ce qu'on me conseille pour la bonne raison que je trouve l'enthousiasme des autres communicatif ! Pourtant je suis
souvent déçue ! Mais c'est pareil au restau, j'ai tout le temps envie de ce que les autres ont dans leur assiette, ça a toujours l'air meilleur ! Alors maintenant j'attends que les autres choissent
et je prends comme eux :)
Bon pour en revenir aux bouquins, je trouve évidemment Busnel convenu, je préférais Frédéric Ferney même si au final, le meilleur, c'était quand-même Bernard Pivot je trouve...


Anne 18/03/2010 12:37


Hello, "Le chemin du serpent" j'ai lu ça quand j'étais jeune, je sais que j'ai aimé mais je n'en garde aucun souvenir. Tabucchi c'est extra (comme dirait l'autre, le vieux là), mention ultra
spéciale pour "Pereira prétend" qui est extraordinaire ! Par contre comme vous j'ai essayé plusieurs Perez Reverte et seul "le tableau du maître flamand" m'a plu en fait !
Vos conseils étant meilleurs que ceux de Busnel à la télé et ceux de Bern à la radio (pffff oui je sais c'est lamentable et j'ai honte)  je vais peut-être essayer le Hrabal alors !


Le libraire en question 18/03/2010 20:14


ah bah pour Busnel, suffit de lire un exemplaire de Lire pour se rendre compte que c'est pas tres credible tout ca...quoiqu'il a pas mauvais gout, en fait, mais c'est insupportable comme magazine.
Et l'emission télé c'est une caricature, c'est dommage