Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 00:37

A la base, j’allais vous faire tout un discours à propos de mes goûts, de l’affirmation de ceux-ci, et qui je suis d’abord pour juger une œuvre, et je peux pas me contenter de vendre une Bd sans ajouter mon grain de sel, comme si mon avis était plus important qu’un autre (il l’est) ? Oui, parfaitement, je revendique le droit de dire ‘c’est de la merde’ et non ‘j’aime pas’, même si ce dernier est forcément sous-entendu, bande de moules (je parle à tous ces censeurs coincés  de forums internet qui comprennent pas qu’on peut rester poli, courtois, et quand même manier la rhétorique avec un ‘d’la merde’ inspiré). Non seulement je m’éloigne, mais en plus je radote, vu que j’ai déjà parlé de ce sujet.

 

Du coup je vais plutôt me concentrer sur la petite vieille qui vient d’entrer dans la boutique. J’ai un peu honte parce que la librairie est franchement dégueulasse. La faute à la neige, qui certes apporte beaucoup d’animation dans la rue car je suis témoin de gamelle sur gamelle malgré les démarches de pingouins des personnes qui ont eu le courage de sortir de chez elles, mais qui aussi, de toute évidence est composée majoritairement d’eau. Et j’ai beau passer la serpillière dix fois par jour, ça ne suffit pas, c’est une vraie pataugeoire là dedans, et en plus ça craque sous le pied. Et quand ça craque sous le pied, vous savez qu’il est temps de laver par terre. Et moi j’aime bien que ma librairie soit propre et bien léchée (c’est une image, j’évite autant que possible de mettre ma langue sur le carrelage, c’est pas trop mon truc). Vous en connaissez beaucoup, vous, des jeunes hommes bien élevés, au sourire enchanteur, aux ongles immaculés et à la mise en plis irréprochable qui recevraient une grand-mère dans une librairie au sol tout crade ? D’où mon embarras. D’ailleurs, ma mise en plis a toujours été hasardeuse voire inexistante, mais ça a toujours été compensé par un sol super propre, pour détourner l’attention.

 

Mais je suis un pro, je peux mettre de côté tout ça, ou est-ce que j’ai foutu mes sachets de thé et mes langues de chat, moi, bonjour, je peux vous renseigner ?

 

Elle m’explique qu’elle n’est pas du coin, que généralement elle achète ses Bds ailleurs (ça commence bien, la garce). Elle aperçoit mon ‘coin Angoulême’ et me dit qu’elle a pris le Sfar pour son fils l’autre jour, sur conseils du libraire (moui), et qu’elle va faire un petit tour dans ma charmante librairie (qui craque et qui a du mal à cacher l’absence de thé pour l’accueillir convenablement, surtout que par ce froid, les personnes âgées sont plus vulnérables, il faut en prendre soin, n’oubliez pas de vous hydrater et d’acheter une clim’). Bon, ça va, elle nous trouve charmants (oui je m’inclue dedans, la librairie, c’est moi, pour paraphraser l’autre roi du soleil), je peux me relaxer et faire couler l’eau chaude saveur lavande, il faut vraiment que je lave par terre (et curieusement j’ai envie de prendre un bain, maintenant).

 

- Vous en pensez quoi, monsieur, du Pinocchio ?

Elle me montre la pile de Pinocchios sorti chez les Rêveurs, celui de Jacovitti. Je mets mon costume de monsieur loyal, et je pars dans une tirade inspirée, l’équilibre parfait entre volonté de vendre et de sincérité, oui, mon discours fut touché du doigt par une certaine divinité, y’a pas à dire, j’ai assuré comme une bête, c’est dans la poche, d’ailleurs elle boit mes paroles et paraît totalement satisfaite.

 

- Parfait, merci monsieur

Dans la poche, que je vous dis.

- J’ai bien fait de l’acheter ailleurs l’autre jour alors, le dessin me plaisait bien.

 

L’année va être longue, je ferais mieux de me le faire couler, ce bain.

 

 

J’ai donc terminé Ada ou l’ardeur, qui est bel et bien un chef d’œuvre absolu.

J’ai enchaîné avec Ikebukuro West Gate Park, qui est sympa comme tout malgré ses quelques défauts. J’en attendais peut-être un peu trop, je sais pas.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

Nicolas de Planète BD 14/01/2010 14:33


Ikebukuro West Gate Park... pas le manga je suppose ? Se pourrait-il que les romans (il y en a 6 je crois avoir lu ça quelque part) aient récemment été traduits en français ?


Le libraire en question 14/01/2010 16:57


oui non, le roman, le manga est plus dispo depuis un petit moment. Y'a un roman de sorti, si je dis pas de conneries, qui regroupe 3 (ou 4, j'ai deja oublié) histoires courtes. Par contre il est
sorti y'a bien 5 ans hein

ceci dit, c'est pas mal, mais completement surfait


sebar 14/01/2010 14:24


ah ouais, t'as pas trop aimé le dernier sfar ?...
Dieu sait que je l'attendais au tournant, qu'il est enervant et tout et tout, mais j'ai du me "résigner" à le trouver brilant... je l'ai bcp conseillé moi même pour les fêtes, et PAS parce que j'en
avais pris une grosse quantité !
Par contre, quelle gamelle avec les integrales Sin City ! J'ai pas compris comment il est si peu parti chez moi...
bon vent !


Le libraire en question 14/01/2010 16:56


sisi j'ai bien aimé, j'ai meme été agréablement surpris

par contre j'ai vendu beaucoup plus de Sin City


Professeur Népotik 12/01/2010 21:10


Bonsoir Monsieur le libraire. Le professeur Népotik est passé dans les lignes de votre blog Ô combien savoureux et atypique.
Vous en êtes devenu l'une des autopsies blogosphériques et je vous en félicite.
A vous de venir vous mirer dans le reflet que le professeur vient de tracer de son éloge.


Le libraire en question 12/01/2010 22:16


eh beh, tout un programme

merci bien pour ces quelques paragraphes tres agreables, comme quoi il n'y a pas de mal a se faire decortiquer


lamouette 12/01/2010 11:08


Mdrrrrr
C'est ça de vouloir bien accueillir les petites mamies...


11/01/2010 16:51


arf... sur le coup j'allais te demander où avait fini le balais qui sert à passer la serpillère... mais c'est juste qui mamie qui voulait être sûre de son choix auprès d'un libraire qu'elle sait
être de bon conseil... hum