Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 01:16

Je n’ai pas envie de parler de la librairie, en ce milieu de semaine. C’est les vacances, tout est calme, et j’ai trop la tête dans les retours depuis deux jours depuis toujours pour avoir envie de lui faire l’honneur de l’exposer ici même. Et puis vous devez en avoir marre, un peu, en fait, de toujours lire les mêmes histoires, de toujours ouvrir les mêmes cartons, de toujours encaisser les mêmes clients qui ne s’essuient jamais les pieds en sortant.

 

Donc pour changer, on va parler de moi, parce qu’on en a jamais marre de mes histoires à moi. Non ? Si ? Bon.

 

Je vais plus précisément évoquer ma visite chez le dentiste. Je vois sincèrement pas comment ça pourrait ne pas vous intéresser, je raconte ma vie si je veux, surtout quand y’a des fraises en jeu.

 

Alors figurez vous que j’ai mal à une dent. Celle qui est sur la droite là. Non, l’autre droite, ma droite à moi, voilà. J’ai perdu un bout de plombage, et j’ai bien l’impression qu’il ne va pas se reconstruire tout seul et qu’un trou béant dans une dent, c’est pas forcément une bonne chose (c’est l’instinct qui me dit ça). J’ai évidemment laissé les choses se dégrader quelques mois, pour bien être sûr que je n’avais pas le choix, qu’il fallait que je prenne le bottin et que je choisisse un dentiste au hasard et que je prenne rendez-vous. Je sais pas trop comment ça marche moi ces histoires de médecin. J’ai pas de généraliste attitré (j’en ai pas vu depuis plus de 15 ans, et la dernière fois c’était pour un certificat médical) donc autant vous dire que j’étais dans la mouise en cas de chopage de grippe A, surtout que ça m’a l’air compliqué moi toutes ces heures de consultations libres, de rendez-vous, de premier étage à droite etc. Je n’ai pas non plus de dentiste attitré, vu que ça fait aussi 15 ans que j’en ai pas vu. La dernière fois, il m’annonçait qu’il me restait encore deux dents de lait, qu’elles allaient tomber un jour et qu’il faudrait un bridge. Aucune idée de ce qu’est un bridge, donc j’ai répondu ok, sans même remarquer que c’était l’arnaque et que du coup la petite souris me devait 20 FF.

 

Et que moi je lui devais deux dents.

Et donc là elle revient se venger, la peste.

 

J’ai donc attendu d’avoir des vraies douleurs qui font mal pour me lancer, bonjour madame, je voudrais prendre rendez vous avec le docteur machin, le plus tôt possible, voyez-vous, j’ai mal.

- Très bien, j’ai mardi dans trois semaines si vous voulez

- Ah, rien ni aujourd’hui ni demain ?

 

Au moins, ça l’aura fait rire

 

- Vous penserez à mettre votre carte vitale à jour

 

Heu. Oui. Ok.

L’avantage quand on tient un commerce, c’est qu’on croise tout plein de gens utiles tout le temps, des gens qui peuvent me renseigner sur la meilleure façon de vivre comme des gens normaux, et qui peuvent donc m’expliquer en quoi ça consiste, au juste, de mettre sa carte vitale à jour (ou la meilleure façon de tailler un bégonia, s’il faut ou non croiser les fils dans un domino, si c’est vraiment mal vu de mettre de la mayonnaise dans un sandwich au pâté etc etc. Pourquoi perdre son temps à chercher sur Internet quand on a tout à portée de main de chair et d’os ?).

 

Avance rapide : trois semaines de stress intense plus tard me voilà tout fringant avec les dents bien brossées en ce mardi matin.  J’ai stressé parce qu’après tout, on sait jamais, si ça se trouve il va me dire que ouhlala, ça va pas du tout ça, c’est toutes les dents qu’il faut changer, regardez, c’est bien blanc à l’extérieur mais tout pourri à l’intérieur, tenez, mordez dans ce morceau de bois et prenez un verre de Whisky, ça passera mieux (et tenez ces pinces pour moi cinq secondes).

 

Il a bien dit ‘ouhlala’ juste après m’avoir demandé d’ouvrir la bouche

- Vous n’êtes pas l’ami des dentistes, on dirait

 

Je savais pas trop quoi répondre à ça, ce qui m’arrangeait et m’évitait de lui baver dessus en tentant d’articuler quelque chose. Il m’explique que j’ai tout plein de tartre, que c’est pas bien, le tartre, qu’il faut virer ça. Donc il gratouille, il aspire, il tripatouille, j’en passe et des meilleures (je pense que vous visualisez très bien, nous sommes tous égaux face au dentiste). Et moi je suis tout crispé sur ma chaise, j’essaie de me projeter dans un champ de pissenlits entouré de dodos qui tentent de battre le record de la plus grande pyramide de dodos, mais rien n’y fait, ça fait quand même mal, cette connerie, y’en a encore pour longtemps ?

 

En tout cas, le dentiste c’est comme le vélo, on se souvient toujours de l’odeur et de ces sons tellement bien trop identifiables, même 15 ans après.

 

Mais j’ai pas eu trop peur, je suis fier de moi. J’ai même repris rendez-vous, dans la foulée, parce que d’après lui, et malgré le côté douteux de la comparaison il faut bien dire qu’elle est imagée : c’est Hiroshima dans ma bouche (ça faisait longtemps que je l’avais pas entendu, ça) et faut nettoyer tout ça en profondeur (idem).

 

Ah, et pour ma dent, faut la virer et mettre un implant. Pour ça, j’espère que la petite souris est moins radine de nos jours, il me faut bien plus de 20 FF.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

nekita 04/05/2010 19:00



mon ptit libraire, méfie toi de ce dentiste là... les implants c'est la grande mode en ce moment.
Sauf que c'est horriblement cher et pas tj indispensable si ce n'est pour le porte monnaie du dentiste : et les couronnes alors ?
Non, pas de lauriers la couronne, mais une couronne de dent, banale et moitié prix de ton implant. c'est déjà pas mal non ?

quant à moi j'ai aussi tenté un dentiste lambda dans le bottin mais la question "'z'avez un dossier ici ? " m'a été fatale. Et zou, 2 mois et demi d'attente avec une mauvaise volonté évidente, du
genre le vendredi entre 13h12 et 13h14. Soyez pas en retard.
J'aime pas les dentistes. na. je le dis et je l'affirme haut et fort !


Mes hommages, libraire !
nek



Le libraire en question 04/05/2010 19:47



y'a pas assez de bout de dent pour qu'on puisse y mettre une couronne, si j'ai tout bien compris. Non mais c'est pas archi urgent non plus, je peux vivre avec ma dent rafistolée pour l'instant.
Et puis c'est pas comme si j'avais 2 000€ qui trainaient dans mes chaussettes la maintenant tout de suite



bibigenève 03/05/2010 17:53



Comment ça une dent de lait ? A 30 ans ??? 6 dents de sagesse (au lieu de 4), je veux bien... J'ai déjà vu, mais une dent de lait ?! Bon, bref, y a un mystère à éclaircir. Et à part ça, au niveau
dentiste, quand j'ai appelé le mien, fidèle depuis 30 ans, je suis tombé sur un message disant qu'il avait pris sa retraite; et je reste avec ma dent cassée, faute de courage pour en trouver un
autre........


 


 



Le libraire en question 03/05/2010 18:04



que veux tu, je suis mystérieux. apparemment, ca arrive de temps en temps, et elles sont encore là car y'a pas de dents pour les pousser derriere


 


ca explique peut etre aussi ma taille et mon manque de maturité, faudrait que je demande



deparlà 01/05/2010 19:46



le dentiste ...., oui c'est vrai, sont tous flippants!


pis c'est bizarre comme métier, ça demande des années d'étude pour nous faire peur comme ça.


Perso, j'en avais une bien, qui me chouchoutait, m'envoyait des doses de cheval pour que je ne lui tombe pas en pleurs sur ses chaussures rien qu'au bruit de sa
fraiseuse, j'arrivais bien à lui donner le bourdon. Elle en a fait un chantier dans ma bouche, mais elle a fini par clore les travaux avec succès, une vraie doudou choupinette toute entière
dévouée à la cause de mes frayeurs.


Enfin bref, la retraite est passée par là, et ma dentiste s'est transformée en mon, bcp moins à l'écoute de ma douilletterie à peine avouable, du coup j'attends 15
ans là tout de suite, et le dentier peut-être bien.


Sinon, dans le genre je connais un spécialiste médicale adéquate dans le quartier genre huggy les bons tuyaux il y a le pharmacien du coin.



yann frat 30/04/2010 11:35



Comment ça vous ne connaissez rien au monde médical et à la carte vitale?


Et mon blog alors : http://idedanslaville.canalblog.com à quoi ca sert que je le tienne????


pfff quelle ingratitude !!!





yann frat


Ps et non ceci n'est pas une simple pub éhonté car c'est en vous lisant que j'ai eu envie moi aussi de parler de mon boulot... D'ailleurs dans quelques jours je vais recvoir un stagiaire et je
pense beaucoup à vos notes 



Le libraire en question 30/04/2010 14:20



ouaaaais bon allez, vu que c'est moi qui ai declenché la vocation, je publie quand meme


 


woohoo


 


et j'espere que votre stagiaire sera un poil degourdi, ils peuvent servir, parfois



Francis 30/04/2010 00:06



Le détartrage, c'est bien, après on sent le vent qui souffle entre les dents.


(par contre, ça fait mal... Ajoutez-y le bruit et l'odeur, comme dirait l'autre, et pfiou t'en as assez pour deux ans)


 



Le libraire en question 30/04/2010 14:19



ouais, vivement dans un mois, que j'y retourne pour la derniere fois avant effectivement au moins deux ans