Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 23:39

Bon, les loulous, il faut qu’on parle.

 

Cette conversation ne va être agréable ni pour vous, ni pour moi, mais il y a un moment où il faut savoir retirer ses œillères afin de mieux avancer. Avancer en titubant et en allant dans le décor, certes, mais avancer tout de même.

 

Ça ne vous aura pas échappé, puisque la date doit être inscrite sur votre calendrier interne, mais là nous approchons les 7 ans passés ensemble. Enfin, ce serait cet été. Oui, je parle au conditionnel. Car je préfère la rupture tranquille plutôt que l’on s’enfonce dans une routine qui nuit à notre couple en général et ma créativité en particulier. Quittons-nous amis, évitons la crise des 7 ans, gardons les bons souvenirs, faisons une FanFan.

 

Je sais que j’ai déjà fait le coup de la rupture, mais c’était sur un coup de tête, je n’étais pas prêt. Je ne le suis toujours pas, d’ailleurs, mais il est certaines évidences qu’il est difficile de combattre, et celle-ci m’apparait salutaire.

 

Le choix m’était offert de me relancer à corps perdu dans cette relation, me reproduire avec vous, pour ainsi dire, que vous posiez tous votre valise et vos brosses à dents chez moi, mais je ne suis décidemment pas fait pour le très long terme (quoique pratiquement 7 ans, sur internet, c’est une vie entière. Suis plutôt fier de moi, en fait). Mais je préfère un horizon vierge, horizon vers lequel il serait temps que je m’engage.

 

Il y a presque 20 ans, Bill Watterson écrivait son dernier strip, qui était absolument parfait et résumait dix années d’une production immaculée. Ça me parait approprié d’y penser à cet instant (loin de moi l’idée de m’y comparer, j’ai juste tendance à écrire ce qui me passe par la tête. C’est ce qui fait mon charme). Je n'allais pas mettre un point final à ce blog sans mentionner Calvin & Hobbes, de toute façon.

 

Je sais pas pour vous, mais moi je suis un peu triste, je n’aime pas les pages qui se tournent, elles sont propices à la mélancolie.  Elles sont sources d’espoir, aussi, mais surtout, elles font un peu peur. Allez, il est temps de grandir et de sauter dans le vide. Let's go exploring.

 

 

Nous nous reverrons.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

titi 16/10/2015 13:18

Merci pour le partage

Matilou 23/01/2015 23:12


 Quand le libraire part, je me sens comme le vieux Hobbes:je regarde notre petit Calvin qui a bien grandi et je me dis qu'il va nous manquer, ce petit garnement...

crochelune 13/01/2015 17:22


Il faut quelquefois s'arréter pour se renouveller. Merci pour ces momets de partages et d'humeurs.... peut-être sur FB...

Gaël 10/01/2015 18:33


Un grand merci pour ces bons moments passés. Profitons de ces derniers mois avant cette rupture annoncée. 

ororuK 09/01/2015 00:40


7 ans !! C'est incroyable. o_o


Même si j'avais pris le train en route, je n'imaginais pas que ça fasse si longtemps.


On se reverra... ? Mais quand ?
Enfin bonne longue continuation dans tous les cas !


(Mais c'est quand même une époque de pertes dans le monde de la BD et ça fait chier)