Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 23:56

J-1

Mardi 24 Décembre

 

Cher journal de Noël,

 

On va pas se mentir, là je suis en train de puiser au fin fond du tréfonds de ma motivation pour écrire cet article à la force de mes dernières forces.

 

Je vais donc faire bref, d’autant plus que j’ai des paquets à faire (et pas un apprenti sous la main) pour demain matin et une bonne nuit de sommeil réparateur qui m’attend.

 

La journée fut chouette. Une ambiance comme j’aime, des gens comme j’aime, des conseils comme j’aime avec ce qu’on peut qui nous reste sous la main et en plus pile le chiffre d’affaires que je devais atteindre.

 

J’ai même entendu une fille traiter sa mère de garce (affectueusement) et ladite mère traiter sa fille de salope (avec amour), tout ça dans une humeur joyeuse de rires de partout (oui je sais, ça parait improbable, comme ça, il faut juste me croire sur parole. C’était beau), et repartir avec 3 kilos de Vuillemin ainsi que Le petit livre rock (décidément…) sous le bras après s’être éclatées avec Terreur Graphique et Sous l’entonnoir (de Sibylline et Natacha Sicaud) l’année dernière. Des gens bien, vous dis-je.

 

Seuls deux éléments sont venus entacher cette journée parfaite pendant laquelle je tenais debout sans trop savoir comment et où j’étais totalement inexistant (et heureusement, les clients aussi) à partir de 17h30 : tout d’abord, une jeune fille, charmante au demeurant (c’est pas tous les jours que j’en croise des jolies, autant le mentionner) que je vois une fois par an et qui n’a rien trouvé de mieux comme première phrase à me dire que ‘tiens, tu as vieilli’. Ce qui est un fait, mais je doute qu’elle entendait par là que j’avais pris un an comme tout le monde. Et ensuite, je ne sais pas qui est le fautif, mais une de mes saloperies d’apprentis s’est trompée de cinq centimes en saisissant une carte bleue. J’ai donc dû vérifier un par un TOUS les tickets de cb, alors que je ne rêvais que de sauter sur le canapé familial pour manger des Bugles 3D goût nature bien mérités. Et évidemment, il y en avait 70, et c’était un des derniers, sinon c’est moins marrant. Faut que je trouve une punition qui soit à la hauteur. J’ai quelques jours pour y réfléchir.

 

Et demain, chose curieuse et peu vue ce mois-ci, le rideau restera fermé. Et moi ailleurs que derrière un comptoir.

 

Je finis avec une croissance de 1% en fréquentation depuis le début du mois, malgré un samedi en moins. Ce qui est une bonne nouvelle. Je ferai un point avec vous au sujet de tous ces chiffres très bientôt. Promis. Je sais à quel point ça vous tient à cœur.

 

En attendant, des joyeux de partout, merci d’avoir suivi ce feuilleton haletant.

Nous nous reverrons.

 

 

Tickets : 86

CA : 4 043 €

Livres : 198

 

Paquets : aucune idée. Plein, je dirais.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

Ann 15/06/2015 15:26

La faute du débutant : je compatis, ça m'est arrivé aussi ! (La pauvre, j'espère qu'elle n'a pas trop souffert...)