Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 23:24

J-2

Lundi 23 Décembre

 

Cher journal de Noël,

 

Là, y’a plus à tortiller, on est bien dans la dernière ligne droite. La ligne droite des retardataires, ceux qui font les cadeaux au dernier moment, qui prennent le marathon en route. C’est le moment où chacun prend ce qu’il y a sous la main (c’est une façon de parler), et je peux mettre à peu près n’importe quoi sur les tables, ça partira. C’est assez fascinant. Je n’avais pas vendu un seul recueil Reiser (alors que quand même, Reiser, merde quoi) ou making of de Star Wars je sais plus combien (oui bon, là ok), et puf, aujourd’hui ils sont partis (3 de l’un, 1 de l’autre). Ces deux derniers jours sont connus sous le nom de : jours où on vend tout un tas de trucs qu’au moins on aura pas à les retourner, comme ça.

 

Je les aime bien, ces deux derniers jours.

Enfin surtout l’avant dernier (aujourd’hui, donc), avec des gens à la bourre mais pas non plus archi à la bourre, qui sont donc pas plus pressés que ça et qui prennent le temps de suivre nos conseils. Demain, ce sera pas la même danse, on va passer du tango de ces derniers jours à la danse des canards, ça va être du grand n’importe quoi.

 

C’est aussi le moment où on crée quelques cartes de fidélité. Des gens qui trainent dans le coin à la vague recherche d’une idée cadeau qui ne soit pas du parfum (à force, y’a plus de place dans la salle de bain, et faut en laisser un peu pour les sels) et qui tombent sur nous et qui se disent que ah bah oui, tiens, pourquoi pas, et puis qu’est ce qu’il est beau, le libraire, dites donc.

 

Il y a évidemment des gens qui s’égarent tout seul comme des grands. Comme ce couple avec enfants qui entre en affirmant que ah c’est bon, ici ils vendent des Dvds, regarde ma chérie, y’en a partout, prends celui que tu veux.

Moi je veux bien, sauf qu’il n’y a pas un seul dvd dans la librairie. Enfin si, il y avait bien Ferris Bueller’s Day out dans mon sac dans la réserve, mais je pense pas qu’ils l’aient repéré de tout là bas.

 

La journée s’est terminée avec cette cliente qui venait pour la première fois et qui a commencé par demander conseil en jeunesse. Puis elle s’est laissé guider pour un ado/adulte fan de métal (il a fallu se creuser un peu la tête, pour celui-là). Et après avoir payé se 6 ou 7 Bds, elle me demande si au fait, j’aurais pas une Bd un peu érotique, un peu coquine, en passant ? Il faut dire que ça rapproche, le conseil, au bout d’un moment on se sent bien, on se sent en confiance, on demande des livres avec des nichons dedans.

C’est comme ça qu’on est passé de Mon petit poney (que je vous conseille chaleureusement car très drôle comme tout) à Filles Perdues (dans lequel il y a un cheval, certes, mais c’est pas tout à fait pareil). Le grand écart du conseil en librairie.

Et c’est ça qu’est bien.

 

Allez, zou, préparez les granolas pour demain, ce sera le gouter de Noël. On va bien rigoler.

 

Et après ça, je dors.

Pour toujours.

 

Tickets : 65

CA : 3 400 €

Livres : 231

 

Paquets cadeau : 45

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

ororuK 24/12/2013 02:38


Décidément, je rigole bien plus en te lisant en ce moment.


Ton humour a dû être touché par la grâce de noel !

Le libraire en question 24/12/2013 09:27



heu...merci ?



Vikler 24/12/2013 00:08


J'ai été à la librairie aujourd'hui, alors forcément j'ai pensé à vous et vos tickets.
Et j'ai fait mon plus joli sourire compatissant à l'apprentie qui était en charge des paquets cadeaux (et à proximité du bol de chocolats pralinés, ça équilibre un peu) !

Marc-Edouard 23/12/2013 23:42


Dormir ? Tu rêves , il y a une dernière dédicace dans ta boutique en fin de semaine , histoire de finir l'année en beauté ; avec la fatigue il oublie tout le llibraire , heureusement qu'il a des
clients fidèle pour le remettre dans le droit chemin !


A+ Le libraire .