Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 21:53

J-5

Vendredi 20 Décembre

 

Cher journal de Noël,

 

Psychologiquement, c’est une date importante. Déjà, parce que c’est le début des vacances et que bientôt, déjà, l’hiver. Et qu’en plus, ouhla, à y’est, on est dans la vingtaine et Noël aussi, y’a plus à tergiverser, faut vraiment songer à s’occuper des cadeaux, tant pis pour Julien Lepers et les pubs pour les fosses septiques.

 

Autant dire que je misais beaucoup sur cette journée. Je m’attendais à ce qu’elle marque le début du méga cycle de fin de la saison d’accrochage au fauteuil, façon derniers épisodes de The Shield ou de 6 feet under, avec crescendo du tonnerre jusqu’au 24 au soir. Mais ça a débuté très (très très) doucement. Aussi doucement que depuis le début de la semaine. Autant dire que de mon côté, c’était un peu la soupe à la grimace de grenouilles. Je manque de vitamine D et d’endorphines, à croire que je ne ris pas assez (et faut que je fasse plus de sport (et de sexe, apparemment)).

 

A 17h, j’en étais à 40 tickets. C’est faiblard. 40 tickets en 6 heures, ça veut dire 55 à la fin de la journée. Nul. Et des demandes somme toute plutôt normales, si ce n’est une demande de Bd pour un jeune homme dont les parents sont des cons (ça arrive) et qui passent leur temps à la rabaisser et lui expliquer à longueur de journée que c’est rien qu’un nul qui n’arrivera à rien (c’est pas en mettant son nez dans la merde qu’il va en sortir). La cliente souhaitait quelque chose d’un peu poétique, qui le ferait lire. J’aime bien, moi, ce genre de demande, je trouve ça salvateur (j’ai notamment suggéré Le mangeur d’histoires, car apparemment lui-même écrit un peu).

 

17h, c’est le moment que j’ai choisi pour aller prendre l’air et un doliprane, histoire de chasser ce mal de crâne qui me vrillait l’esprit et qui s’annonçait très menaçant pour la suite de la journée. Et quand je suis revenu, le miracle avait eu lieu : du monde de partout. Des jeunes, des vieux, des mi-jeunes mi-vieux qui me disent que je fais pas mon âge (oh merci madame, vous non plus), des oncles paumés qui cherchent ils ne savent trop quoi pour des nièces inconnues, un jeune homme qui me demande de lui conseiller une Bd qu’il pourrait peut-être télécharger sur une tablette plus tard pour son père (ouais, mais non. Qu’il se débrouille sur internet, non mais oh), un autre qui me demande des figurines Dr Who (qu’est ce que vous avez, tous, avec Dr Who ?), et globalement énormément de Bds pour des jeunes enfants qui sont absolument tous, sans exception, bien en avance pour leur âge. Si j’en crois les statistiques, il faudrait songer à carrément supprimer les âges 6 à 8 ans et passer directement de 5 à 9.

 

Et c’est ainsi que j’ai fait 35 tickets de plus en l’espace de 2 heures. Ce qui a sauvé la journée. Comme quoi hein…Bon par contre, le seul point noir c’est qu’il y avait un écart de caisse. De 1 centime. Que je retiendrai donc sur la paie de mes apprentis.

 

Allez, je fais mes prédictions pour la fin de la saison. Il me reste 300 tickets à faire (en toute logique mathématique liée aux tendances de cette année). J’annonce : 130 demain, 50 dimanche (+50% par rapport à l’an passé), 60 lundi et 70 mardi.

 

Rien ne va plus….

 

 

Tickets : 75

CA : 3 200 €

Livres : 208

 

Paquets : 39

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires