Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 23:26

- Bonjour, je vous ramène cette Bd que j’ai achetée parce que j’aime bien la collection, mais ça ne m’a pas du tout plu.

 

Ca ne m’arrive pas très souvent, mais c’est pas non plus rarissime, je suis habitué, allez, c’est pas grave, ça arrive, je vais pas le prendre personnellement, elle ne vient pas de dire que mon enfant est moche (mes enfants seront beaux comme de la pluie en été), et en plus c’était pas un conseil, ouf, l’ego est sauf.

 

On aurait pu en rester là, mais elle a choisi d’en rajouter une couche. Pourtant elle a l’air toute gentille avec son petit chapeau, son manteau long (je le sais, en plus, qu’il faut se méfier des manteaux longs) et sa coupe à la Mireille Mathieu (je le sais, en plus…). Il faut croire qu’elle cachait bien son jeu, ou qu’elle a pris mon sourire poli pour un sourire de connivence (super pas, madame, j’ai seulement été bien éduqué avec le soupçon d’hypocrisie nécessaire à la vie en société), car elle s’est empressée de rajouter :

 

- J’ai trouvé ça nullissime, vulgaire, incroyablement mauvais.

 

Moi je ne demande qu’à être d’accord avec mes clients, et d’ailleurs elle vient succinctement mais brillamment de décrire une bonne partie de la production Bd, sauf que là, non, elle parle des Gens Honnêtes (Durieux/Gibrat, chez Aire Libre), et ce n’est pas une Bd mémorable (bien que de qualité) mais c’est sûrement pas nul et vulgaire. Il faut croire que certains lecteurs se trouvent heurtés à la moindre occasion, surtout quand on s’éloigne des standards instaurés par les émissions de Jacques Martin du dimanche (je dis ça parce que jamais Mireille Mathieu n’aurait été invitée au Petit Rapporteur).

 

Dans ces cas là, plusieurs solutions : soit je m’impose un peu, je m’oppose, je discute, je dis que rho vous exagérez quand même Mireille, c’est pas si mal que ça, vous trouvez que c’est vulgaire parce que vous avez un balai et un parapluie dans votre séant et que vous ne savez pas voir la beauté dans un pissenlit.

 

Soit je m’écrase car de toute façon ça ne sert à rien, tant pis si je vends mon âme de cœur de rocker libraire, je tente de ne pas juger, je réponds une phrase banale de type ‘ah ?’ ou, si je suis inspiré, ‘oh c’est dommage’.

 

Là, j’ai opté pour un mix des deux, j’ai dit que c’était dommage mais qu’elle avait tort et que, grand prince que j’étais, je consentais à l’échanger contre autre chose.

 

- Je peux vous conseiller une Bd qui devrait plus vous convenir, si vous voulez ? J’ai justement fait un coin spécial conseils de l’année, avec des coups de cœur dans plein de genres différents, de l’amour, de l’humour, de la guerre et des endives. De quoi satisfaire les plus insatisfaits, les déçus de la Bd, les frustrés du phylactère.

- Non merci, je préfère choisir moi-même, j’ai trop souvent été déçue.

 

Ça me rappelle l’ensemble de ma vie sexuelle, ça, c’est malin.

Et comme je le répétais alors : ouais bah tant pis pour elle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

Ma 20/01/2011 14:57



Diantre ! Il faut un sacré balai dans le postérieur pour trouver que Gibrat et Durieux c'est médiocre et vulgaire... Je m'en vais le lire de ce pas. Merci pour vos conseils de lecture romans et
BD !



Le libraire en question 21/01/2011 09:22



c'est bien ce que je me suis dit...et merci pour le merci



Padawan 20/01/2011 14:23



18 ans, Apprenti (Stagiaire d'après les clients) niveau crédibilité je suis au plus bas ;] bref qu'importe j'ai encore une fois bien rigolé Merci Libraire en Question !



Suhani 20/01/2011 00:48



Voir la beauté dans un pissenlit. Ok, ça je garde D:


Ah, les clients vaches

Le libraire en question 20/01/2011 09:18



avec un tout petit peu d'experience et d'assurance, l'age disparait


 


puf


 


(mais sinon oui c'est pas toujours facile de vaincre les apriori)



Al 19/01/2011 18:45



C'est déjà bien sympa d'avoir proposé un échange, vous ne dirigez pas une bibliothèque...



ADN san 19/01/2011 18:11



Tu airais pu me demander Gulby, ma toute belle. Je te l'ai dit : quand tu sais pas, demande moi ^_^


 


Mais brayf, cher ami libraire j'ai une question à vous poser consécutive à cet article et à plusieurs autres réflexions que vous fîtes (je subjonctivise pas comme le président de tous les
français moi, j'ai pas la même classe internationale, le passé simple c'est assez bien pour moi, roturier de basse extraction aux mains sales et a l'éducation pauvre)(quelle belle parenthèse
polémiste, un beau troll comme on en fait tant, il y a de quoi être fier)(Mais toutes ces tergiversations ne sont elle pas lourdes ? Le hors sujet, lierre de la conversation)(On est pas plutôt
censé écrire "clavardage" depuis quelques temps ?).


 


... hmmfff.


 


Une question donc, qui m'interloque : On peut rendre une BD qu'on a pas aimée ?


Ça me semble un peu non-sens si vous me passez l'expression. Il ne me serait jamais venu à l'idée de rapporter mes manga au prétexte que je ne les ai pas aimés.


Parce que objectivement, je suis sensé, un, avoir une idée de ce que j'achète, deux, avoir quand même feuilleté l'article en boutique pour me faire une idée de son contenu graphique et
scenaristique (et trois, avoir écouté les conseils de mon libraire à moi) (que je regrette d'ailleurs qu'il ne soit pas vous)


Il me semblerait normal que l'on m'envoie balader.


En ce qui vous concerne, votre conscience professionnelle et votre sens commercial (celui dont dépend la caisse à la fin du mois) peuvent vous pousser à composer, mais qu'est ce qui empêche le
premier truand venu de lire à l'oeil des BD qu'il achètera puis ramènera ensuite une fois lues, que cela lui ai plu ou pas ?


La rombière que vous décrivez, je l'aurais éconduite sèchement.



Le libraire en question 20/01/2011 09:24



c'est une simple question de bon sens, en fait. S'il s'agit d'un conseil, je reprends toujours la Bd, ca fait partie de mon role de petit commercant de proximité avec un beau sourire. Apres,
c'est un peu a la tete du client, pour etre honnete. Si c'est quelqu'un que je connais bien et qui m'avoue que pfiou, cette bd/ce manga là c'etait vraiment nase, alors je serai sympa et je le lui
reprendrai. Ca ne me coute pas grand chose et ca fait toujours plaisir


 


mais de toute facon, ca m'arrive tres rarement parce que 1) les gens n'osent pas et 2) je suis de tres bon conseil et 3) faut pas non plus me prendre pour une pasteque, je repère les asticots qui
pensent pouvoir lire à l'oeil