Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 22:02

Moi ce que j’aime chez l’ internet (si vous avez répondu ‘c’est que l’on peut y mettre les doigts’, vous marquez un point. Si vous avez pensé à une rime salace en ‘ette’, vous en marquez dix), c’est que les tempêtes dans des verres d’eau prennent feu comme une forêt de pins en été. Ces dernières 24h, c’est l’article de Tanxx qui nous secoue dans nos cocotiers d’ivoire du bas de la blogosphère infinie.

 

A peine posté que puf, tout le monde en parle (moi y compris, d’ailleurs, je relaie, je joue mon rôle, je fais partie des gens qui comptent, merde quoi) d’une trainée de poudre à l’unisson, et comme toujours dans ces cas là, deux camps s’affrontent : les ‘oh mais ouais mais grave pfff tous des cons’ contre les ‘non mais n’importe quoi espèce d’aigris chacun ses goûts si t’aimes pas tu lis pas pfff tous des cons’. Moi je fais partie du premier camp. Déjà, par principe, parce que Tanxx a bien plus de talent que toutes ces demoiselles réunies (même si je reconnais certaines qualités à quelques unes d’entre elles, mais sûrement pas à celle qui a pris pour tout le monde, la pauvre. Mais c’est comme ça, dès qu’on publie publiquement, on s’expose. J’en sais quelque chose, j’ai eu droit à mon lot d’insultes en tout genre, c’est un peu fatigant au départ, on se sent incompris, on pleure en se roulant nu sur le carrelage de rage, mais ça passe, on se dit que ouais bah tant pis pour eux, suis beau quand même, et on retourne à sa vie. Bref, elle s’en remettra. Et comme disait l’autre, il n’y a pas de mauvaise publicité). Ensuite, parce qu’elle a bien raison. De la merde, on est d’accord, il y en a dans tous les genres, et gnagnagna il en faut pour tout le monde, et vazy t’es qui pour dire que telle chose est de la merde (suis Le libraire se cache, d’abord, t’es qui toi, hein ? non mais oh), et puis c’est pas pire que des grognasses avec des gros nénés qui combattent des dragons (ça se discute). Oui certes. N’empêche que cette manie de publier tout et n’importe quoi sous prétexte que mademoiselle Bagieu fait un carton, que les mangas ont fait venir les filles vers les bulles et les images, c’est un peu trop systématiquement épuisant. Mais au même titre que tous ces éditeurs qui sortent des machins mal digérés avec des zombies dedans sous prétexte qu’ils se sont vaguement réveillés  d’un œil distrait l’an passé en entendant parler de Walking Dead. Alors ne fustigeons pas, continuons de parler shopping, sortons des livres remplis d’anecdotes du quotidien super bien vues (oui, cet été il a pas fait beau oui, c’est finement observé. Et oui, haha, trop la honte de transpirer dans le métro, bien vu). D’ailleurs, je ne peux pas tirer sur l’ambulance, et ce pour deux raisons très simples :

 

La première, c’est que bah oui, ici je raconte ma vie au quotidien. Je fais un peu pareil. D’ailleurs je dessine à peu près aussi bien aussi, je devrais m’y mettre.

 

La seconde, c’est qu’un auteur, que j’aime (et dont vous devez absolument lire le nouveau roman qui sort la semaine prochaine, La femme et l’ours), m’a dit un jour (oui je connais des gens oui) que ce que je pense, tout le monde s’en fout. Que l’important c’est de raconter des histoires. Et il a bien raison. Faisons ça. Mais gueuler un coup de temps à autres, ça fait aussi du bien.

 

J’allais arrêter là cette diatribe girly, mais cette histoire de tremblement de terre microcosmique qui sera oublié dès demain me fait penser que bientôt sortira le tome 2 de Sasmira. Alors pour ceux qui ne connaissent pas, Sasmira c’est typiquement l’arlésienne de la Bd. On en parle, on en parle, on l’annonce, on l’attend, mais on ne voit rien venir. Et ce depuis 15 ans. Je viens de voir qu’ils annoncent un tirage de 120 000 ex. ça me parait excessivement optimiste, si vous voulez tout savoir, mais bon ma foi pourquoi pas. En tout cas j’ai aucune idée du nombre d’exemplaires que je dois prendre pour la boutique. Je n’ai aucun historique de vente, moi. Il y a 15 ans, j’existais à peine, ou tout du moins pas dans cette vie. Je venais d’avoir mon bac, j’avais enfin le droit de vote, Mai 81 me voilà de nouveau, et comment ça, quel métier je veux exercer ? Je vais oublier la règle Jaenadienne et affirmer haut et fort que je m’en fous complètement, tiens, de la sortie de ce tome 2. Et à mon avis je serai pas le seul. Je m’en rends compte à l’instant. Ça va me donner une indication sur le nombre d’exemplaires à prendre, c’est toujours ça

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

Lalyanou 07/09/2011 17:47



Tout d'abord, merci pour le lien, j'ai ainsi pu découvrir le revers d'une mode qui, dans ma naïveté, ne faisait que m'amuser. Et j'ai aussi découvert un très bon blog, avec une Tanxxx de
caractère    (c'est un compliment, je tiens à le préciser.)


Il me reste une question : en vous lisant parler de bande dessinée attendue, cela m'a fait penser à une BD dont j'attends la suite depuis quelques années déjà, "Candélabres", d'Algésiras et
Nadine Thomas. Le tome 5 est annoncé depuis 2007, alors oui ça fait pas si longtemps, mais pour une jeunette comme moi, c'est une éternité. En auriez-vous entendu parler ? (http://candelabres.com/?p=index)


Merci =)



Le libraire en question 08/09/2011 09:36



ah heu il me semble que la serie n'est pas abandonnée, qu'Algesiras travaille dessus. mais que ce n'est pas forcement sa priorité à elle ni a Delcourt



management des organisations 02/09/2011 15:47



En tout cas je ne fais pas partie des gens qui iront chercher ce tome 2 !!!!


 


 



Le libraire en question 02/09/2011 19:52



pareil



julie 02/09/2011 10:18



pardon, j'ai été un peu vite pour Louboutin, en voyant toutes ces images de talon hauts se ressemblant, en effet c'est moins drôle (ma connaissance du vocabulaire de la mode étant assez pauvre...
j'ai cru avoir découvert un nouveau mot). 07 octobre? je n'ai rien trouvé sur le 07 oct dans les mails d'en face... le 8?



Le libraire en question 02/09/2011 19:52



ah oui mazette, le 8, bien entendu


mais il faut etre la


impérativement



julie 01/09/2011 22:54



J'ai vraiment cru à un canular son lien. si si. Très déçue que ça ne soit pas le cas. Et ouverte pour cause de sentiments similaires (pardon elle était facile). J'ai beaucoup aimé son coup de
gueule. Déjà elle cause comme moi (je jure comme une charretière c'est terrible). Et puis j'ai appris un nouveau mot je me coucherai moins con (louboutin! alors ça c'est rigolo comme mot! j'aime
beaucoup!). Et sur le fond je suis entièrement d'accord, et j'ajoute que le droit de vote des femmes en France c'est 1944, sur l'échelle de l'histoire c'était hier (ptet même aujourd'hui j'ai
jamais eu la notion du temps...). Merci donc à Tanxx, et merci à vous libraire pour m'avoir fait découvrir ce nouveau blog!



Le libraire en question 02/09/2011 00:09



Louboutin c'est un nom propre, du coup c'est moins rigolo, je trouve.


 


ah, et faut etre là le 7 octobre hein !



Brune 01/09/2011 16:56



je n'osais même plus espérer lire un jour le tome 2 de Sasmira... ça illumine toute ma journée



Le libraire en question 02/09/2011 00:07



bon....ils en vendront au moins 1 sur les 120 000