Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 01:07

C’était à prévoir.

D’ailleurs, je l’avais prévu.

Suis super fort en prédictions.

Ce qui est un peu logique, après tout je suis libraire balèze.

 

Toujours est-il que j’ai essuyé quatre samedi de suite tout pourris tout plein de ponts ou de jours fériés qui gardent les moutons éloignés de leurs abreuvoirs alors qu’ils sont remplis de grenadine (mais pas trop, sinon après c’est sucré et écœurant. C’est important de savoir doser la grenadine. D’ailleurs ça devrait faire partie des tests à faire passer pendant les entretiens). Dans ma bouche, le terme de ‘mouton’ n’est pas péjoratif, entendons-nous bien. Il y a aussi les génisses et les truies qui boivent dans des abreuvoirs, mais la comparaison me paraissait plus hasardeuse. Je m’attendais donc à ce que tout mon beau monde vienne me voir en masse ce samedi avec son plus beau plumage, et je ne fus pas déçu, bonjour monsieur du client, que puis-je faire pour vous ?

 

C’est juste frustrant dans la mesure où il faut faire vite et renseigner tout le monde sans perdre de miettes sans jamais pouvoir approfondir avec qui que ce soit (je ne parle pas littéralement), mais c’est aussi pas mal de voir les piles baisser et les coups de cœur (en ce moment c’est Lulu femme nue et Derniers jours d’un immortel toujours, ainsi qu’Un jour sans) trouver preneurs. Par contre c’est étonnant, ils sont partis aussi vite qu’ils sont venus, tous au même moment, tous le matin, comme s’ils avaient autre chose de mieux à faire l’après-midi et qu’il fallait me caser rapidement avant d’aller préparer la béchamel. Personnellement, je n’ai aucune idée de comment on prépare une béchamel, ce qui explique peut-être pourquoi je suis rarement attendu pour déjeuner.

 

Mais il faut dire que ça m’arrangeait ce retour de migration de mes petits canards à plumes vert-canard façon trois petits tours et puis s’en vont, car figurez-vous qu’exceptionnellement il fallait que je m’en aille une heure plus tôt. Oui, je sais, c’est pas raisonnable, je me fous vraiment de la gueule du monde, est-ce-que je pense au cadre supérieur parti tranquillement ramasser du muguet et des champignons en forêt et qui revient non seulement bredouille, mais en plus pour se retrouver devant un rideau baissé alors que tout ce qu’il veut c’est acheter le dernier Long John Silver, comme tous ses camarades de la machine à café qui n’osent pas trop s’avouer entre eux qu’ils lisent de la Bd et qui du coup préfèrent parler des dernières séries télé téléchargées par leurs fistons (qui du coup iront loin, ils ont de la jugeote et trouvent des sous-titres en moins de deux et ils ont trouvé de supers applications pour leur Iphone).

 

Et si j’ai fermé une heure plus tôt, c’est bel et bien parce que ma vie personnelle est absolument trépidante, que je suis très demandé et qu’il est des occasions que l’on ne peut repousser à sa convenance : oui, vous l’aurez compris, je fus invité à voir la finale de rugby. Par un de mes clients. Ils sont sympas mes clients. Même quand ils m’invitent à devoir trainer au milieu de supporters complètement imbibés derrière leurs drapeaux affichant crânement leur préférence et leurs couleurs. Ce qui n’enlève rien au fait que c’est un chouette cadeau et que ça m’a fait plaisir, et que oui, parfaitement, j’aime bien le rugby, qu’il y a toujours une chouette ambiance sur place (j’y allais de temps à autres avant quand j’avais une vraie vie sans loutre), même quand le match est complètement pourri, qu’il pleut et qu’on est super mal placés et que bordel, vous allez arrêter de beugler pour rien avec vos sirènes de débiles ? Il aurait mieux fait de m’inviter à la finale de l’Eurovision, mais ne crachons pas dans la soupe à la grimace Perpignanaise.

 

Tout ça pour dire que oui, parfaitement, j’ai des clients qui me font des cadeaux et avec qui je traine avec plaisir.

 

En parlant de trainer avec moi avec plaisir, j’ai officiellement un apprenti pour l’année prochaine. Eh oui. A y’est. Il a tout le potentiel de quelqu’un de prometteur. Souhaitons-lui bonne chance. Et vous pouvez arrêter de m’envoyer vos CV (bon en vrai j’en ai pas reçu un seul de votre part, je suis très déçu et vexé). La place est prise.

 

Me reste à prévenir ceux que je n’ai pas retenus. Et qui vont m’en vouloir de leur avoir fait passer tous ces tests pour rien.

 

 

Côté lectures :

Le cavalier Suédois (Pérutz) : ai aimé, le petit côté fantastique est assez étonnant

 

Les guerriers du silence (Bordage) : ça m’a occupé quelques jours. En tout cas, c’est impressionnant dans la construction et la mise en place. Après, bon, c’est pas d’une profondeur absolue ni la SF que je préfère, mais c’était pas un mauvais moment.

 

Rosemary’s Baby (Levin) : je suis pas convaincu du côté ‘suspense de folie que c’est trop prenant et que ça fait peur’, mais ça reste un bon roman avec une mise en place et une intrigue classiques (ou alors ils sont devenus classiques, je sais pas) et une fin pour le moins…abrupte.

 

Et aujourd’hui j’ai lu Juliet, Naked (Hornby). Curieusement, j’ai jamais rien lu de lui jusqu’ici. C’est sympa léger comme tout avec des dialogues rigolos et des personnages bien décrits. Parfait pour un dimanche (et non, ce n’est pas une insulte).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

Matilou 01/06/2010 10:55



Dernières lectures:


La Zone;Un homme est mort; Lulu, femme nue; Rural: grâce à toi, j'ai découvert Etienne Davodeau que j'aime beaucoup.


Derniers achats et prochaines lectures:


Quartier lointain et Amours fragiles.


Prochaines lectures et achats ultérieurs: Un conseil personnalisé ?



Le libraire en question 02/06/2010 23:19



Les mauvaises gens est excellent aussi, il ne faut pas l'oublier lui


 


mais sinon ca va pas sembler très personnalisé, mais il faut que tu lises les 'inclassables' dans ma liste d'indispensables, a priori c'est tout pour toi.


et Rebetiko/Ma maman est en amerique/Jolies tenebres/ Combat ordinaire/Pillules Bleues/Pinocchio (en le feuilletant avec insistance avant, celui ci) si ce n'est déjà fait



deparlà 31/05/2010 19:56



bon, moi la béchamel j'ai abandonné, je l'achètetouteprête, ce n'est pas parce que la mienne est mauvaise mais c'est vraiment (vraiment!) plus rapide et pas
forcément moins bon (c'est autre chose, pas le même goût, une autre préparation), du coup je passe plus de temps chez les libraires, chose que je devrais éviter vu que mon budget explose à chaque
visite (en plus du prix de labéchameltouteprête peut être bien plus cher, mais bon).


félicitations au nouvel arrivant!


qd tu ouvriras ta succursale près de chez moi, j'espère bien faire parti de l'équipe, tellement je suis trop forte mais (ce n'est qu'un détail) je n'ai aucune
qualification et sûrement plus l'âge d'être stagiaire. Mais je serais tellement heureuse!!!


enfin, rêver ne fait pas de mal, c'est pour rire !! :-DD


 


en ce qui concerne les lectures, j'ai bcp vu "naked" sur la toile et je me tate.


je viens de finir "le coeur cousu" de Carole Martinez et je suis encore sans voix et d'investir (j'ai fait sauter ma tirelire) dans "La tête en friche" de
Marie-Sabine Roger dont le film sort cette semaine mais comme je n'aime pas trop Depardieu et bcp les histoires choisies de Jean Becker voilà. Non, oui ?



Le libraire en question 31/05/2010 23:38



l'autre jour j'ai donné tout plein de conseils pour decrocher un boulot en librairie...et dire que tu n'as aucune qualification n'est pas tout en haut de la liste des choses à avouer


 


pour Julier, Naked, honnetement c'est plaisant, un bon moment de lecture, me suis pas ennuyé une seconde. Apres hein, c'est un peu comme regarder une bonne comédie sentimentale au cinema



Stella J. 31/05/2010 18:30



J'ai bien ri aussi par chez toi ! je repasserai !



Le libraire en question 31/05/2010 23:36



mais oui, reviens, nous sommes une belle et grande famille dysfonctionnelle.


 


mais au moins on rigole



maud 31/05/2010 17:22



Bonjour, et bravo à l'heureux gagnant (ou heureuse, je n'ai pas bien lu...). J'ai appris que les Petits Ruisseaux allaient être adaptés par Rabaté lui-même, avec Daniel Prévost. Je débarque ou ça
c'est de l'info? Sinon, je peux aussi annoncer que Mélanie Laurent a quitté Julien Boisselier pour se maquer avec Damien Rice... (c'était la dernière fois que je suis allée chez le coiffeur, donc
ça risque d'être un peu daté). Bon, c'est sûr, à côté du rugby, je sens que je ne fais pas le poids...



Le libraire en question 31/05/2010 18:19



c'est de l'info de y'a quelques mois, mais de l'info quand meme. J'ai assez hate de voir ca



Isabelle Bauthian 31/05/2010 12:09


Donc, en toute logique, c'est UNE apprentie :p (Ta note m'a donné encore plus la haine de ne pas n'être payée de places pour Roland Garros cette année... faudra que je rattrape ça en 2011).


Le libraire en question 31/05/2010 18:18



tihi


nan, promis, ce coup ci je mens pas, c'est bien un mâle.


et RG c'est trop cher. Beaucoup trop cher. Mais j'attends encore qu'on m'invite..