Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 23:49

Bon, le compte rendu du mois va aller assez vite, tant il est concentré sur le premier titre que voici et tant je manque d'inspiration là tout de suite :

 

Millénium 2 et 3 (Larsson) : le simple fait que je les ai lus en entier montre bien que ça m’a plu, dans l’ensemble. J’ai pas été super emballé à cause des longueurs et de la fin un peu ridicule du troisième, mais il faut reconnaitre qu’il a su créer un personnage féminin intéressant et trop forte invincible sa race. Ça fera une fois de plus partie de ces phénomènes de mode que je ne m’explique pas trop mais bon hein, pourquoi pas.

 

La réserve (Banks) : un Banks mineur. Et un Banks mineur reste un bon roman, là n’est pas la question, mais on peut pas dire qu’il ait forcé son talent.

 

Jacques le fataliste (Diderot) : ah là suis coincé, je sais pas quoi en dire. Sinon que le côté moderne de tout ça est fort agréable (j’avais prévenu).

 

La fille dans le verre (Ford): polar/enquête sympathique dans un univers (l’escroquerie paranormale) original et faussement fantastique. C’est rigolo car ça m’a fortement fait penser, sur l’idée de base, à Chambres Noires, en bande dessinée. Foufou.

 

L’amour au temps du choléra (Garcia Marquez) : ah, en voilà un chef d’œuvre qu’il est beau. Une histoire d’amour pas lourdingue pour un sou, une qualité d’écriture (et de traduction) incroyable, et un auteur qui ne nous prend pas par la main pour nous raconter une histoire. De la grande littérature, trouvé-je en en rajoutant un peu.

 

Les grands singes (Self) : ouais non, ça m’a profondément emmerdé. L’idée de base est amusante (un type se réveille entouré de chimpanzés, et on lui explique qu’il délire, qu’il n’est pas humain mais bien de leur race à eux) mais le traitement beaucoup moins.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

Jutiboli 17/03/2013 09:57


Notre libraire préféré croule-t-il sous les peletés de neige à dégager devant sa boutique ? plus de nouvelles, cela nous manque.


 


Je suis allé voir mon libraire Amiénois avec ma liste (tirée de vos conseils ) pour mon petit de 7 ans; il a réussi à lui en faire choisir un autre, caktus, le tome 1 de Pilet et Pothier. Je
regrette un peu, j'avais bien bordé cette première visite dans ce magasin que je fréquente de temps en temps mais bon...

Le libraire en question 17/03/2013 22:29



baisse passagère d'inspiration, mais je reprends le clavier dès ce soir en principe !


 


et Caktus c'est pas si mal (j'aime beaucoup Pothier), la liste ce sera pour la prochaine fois à n'en point douter



silversurfer 06/03/2013 20:52


Il se trouve que je suis en train de finir le Garcia Marquez et je trouve ta description de cette narration particulière très juste. Ca m'avait un peu pertrubé sur "100 ans de solitude" mais sur
celui-là je trouve ca vraiment formidable !