Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 17:12

Comme vous le savez depuis le temps, j’aime les listes. Je passe ma vie à en faire, entre deux desserts au tapioca et deux verres de Kool Aid bien chimiques comme il faut.

J’ai eu envie, soudain, de refaire quelques Top 10, parce que bon, c’est simple, un top est paradoxalement fait pour changer tous les jours, au gré de l’expérience et des lectures. J’ai vieilli, pas nécessairement mûri, mais en tout cas j’ai avancé face au vent et je continue de forger ce qu’à mon enterrement on appellera ‘mes goûts’ (je n’ai pas encore décidé comment il faudra décorer le lieu (qui reste lui-même à définir) ni quelle musique passer, mais en tout cas je veux porter des tongs. Ça me rappellera mon mariage (à venir (peut-être (un jour)))).

 

Je lis principalement des romans anglo-saxons, donc autant dire que n’en retenir que dix ne fut pas une mince affaire, mais il faut savoir s’imposer des règles, dans la vie, et je m’y suis tenu. Bon en vrai j’ai un peu triché en créant une catégorie ‘Feel Good’, qui est un simple prétexte à rajouter des romans qui m’ont beaucoup amusé ou tenu en haleine et en apnée tout en ayant conscience que ce n’est pas de la littérature super chiadée (en vrai si, bien sûr que si, mais bon vous voyez ce que je veux dire).

 

Je vous encourage à en tester quelques uns. Vraiment. Car ce qu’on retiendra à la fin de ma vie c’est que j’avais rudement bon goût.

 

ROMANS NOIRS/POLARS

 

Le Dahlia Noir (Ellroy)

L’irremplaçable expérience de l’explosion de la tête (Guinzburg)

Little Bird (Johnson). Et toute la sage Longmire, d’ailleurs

A quatre mains (Taïbo II)

Shibumi (Trevanian)

Le Couperet (Westlake)

Aucune bête aussi féroce (Bunker)

La reine de la nuit (Behm)

Garden of Love (Malte)

Sale temps pour les braves (Carpenter). La catégorie de celui-ci est un peu limite, je l’admets…

 

FANTASY/SF/AVENTURE

 

Troie (Gemmel)

Les monades urbaines (Silverberg)

La main gauche de la nuit (Le Guin)

La vallée de l’éternel retour (Le Guin)

La horde du contrevent (Damasio)

Trilogie Gormenghast (Peake)

L’ombre du bourreau (Wolfe)

La Belgariade (Eddings)

Gagner la guerre (Jaworski)

Dr Bloodmoney (Dick)

 

LITTERATURE ANGLO SAXONNE

 

Tendre est la nuit (Fitzgerald)

Dalva (Harrison)

Eureka Street (Wilson)

Le bruit et la fureur (Faulkner)

Pastorale Americaine (Roth)

Ada ou l’ardeur (Nabokov)

Outremonde (DeLillo)

Les heures (Cunningham)

Martin Eden (London)

Féroces infirmes retours des pays chauds (Robbins)

 

LITTERATURE FRANCAISE

 

Plage de Manacora, 16h30 (Jaenada)

Malevil (Merle)

Cosmoz (Claro)

L’incendie de Londres (Roubaud)

Ostinato (DesForêts)

La vie mode d’emploi (Perec)

Mémoires d’Hadrien (Yourcenar)

La maladie de Sachs (Winckler)

Géométrie d’un rêve (Haddad)

La femme gelée (Ernaux)

 

LITTERATURE INTERNATIONALE (que c’est pas de l’anglo-saxon, donc)

 

Danse,danse,danse (Murakami)

Tristano meurt (Tabucchi)

Brothers (Hua)

Fictions (Borges)

Le jour avant le lendemain (Riel)

Le livre de Dina (Wassmö)

Les belles endormies (Kawabata)

Omega Mineur (Verhaeghen). Bon là je triche un peu car bien que Hollandais à la base, le roman a été réécrit en anglais, langue à partir de laquelle il a été traduit.

La ville des prodiges  (Mendoza)

Le jeu des perles de verre (Hesse)

 

FEEL GOOD BOOKS

 

La vie devant soi (Ajar)

Ça (King)

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur (Lee)

L’homme dé (Rhinehart)

Middlesex (Eugenides)

The Absolutely true diary of a part time indian (Alexie)

Le berceau des chats (Vonnegut)

Une prière pour Owen (Irving)

Extrêmement fort et incroyablement près (Foer)

Tout Bukowski, mais surtout sa correspondance

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

Laura 17/04/2013 13:01


"Vous
voulez avoir une idée de l'incompétence de Switters dans le maniement des outils? Si on lui avait confié la fabrication des croix de Jérusalem, Jésus serait sûrement mort de
vieillesse"
=>
Jubilatoire ♥
Tom
Robbins, "Féroces infirmes retour des pays chauds" (p.298)

puchkina 17/04/2013 11:59


Je viens de lire Sister Carrie de Theodore Dreiser, écrivain américain qui a inspiré Dos Passos, Hemingway... Un roman écrit en 1900 moderne dans le style et la psychologie des
personnages. Une découverte 2013 et un coup de coeur pour moi !

Le libraire en question 17/04/2013 23:53



il est sur ma pile depuis un petit moment celui là !



Claire_C 16/04/2013 12:58


Et je suis à fond avec le commentaire de Jorg McKie.


Il n'y a qu'une littérature, et elle est plurielle.

Claire_C 16/04/2013 12:57


Belle, belle liste!


Il y avait longtemps que je n'avais pas jeté un oeil à tes lectures, et c'est amusant de voir les lignes qui ont bougé dans la littérature française. Alors que la littérature américaine tient bon
le choc des années!


 

Le libraire en question 17/04/2013 23:53



oui c'est vrai !


mais bon, en americain, avant que je ne decouvre un auteur qui me retourne vraiment la tête au meme point que les autres deja cités..



Jorg McKie 16/04/2013 08:51


apparemment m'en manquent deux (pas sûr, vérification en cours) - pas de catégorie spécifique pour les romans publiés dans le domaine "jeunesse" et qui devraient être lus par tout adulte qui ne
croit pas à ce type de séparation à la con ?