Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 23:56

Je ne suis pas du genre à juger à l’emporte-pièce, mais mes fortes capacités aiguisées de profiler me font pencher vers la thèse du mec profondément imbibé pas très lucide qui a passé la journée à siroter de la bière bon marché (il la tient dans la main, la bière, je ne suis pas capable de reconnaître les diverses fragrances en fonction de l’haleine, je suis un profiler bon marché) plutôt que de manger ses fruits et légumes (je le vois à l’absence de carotène et de toutes sortes de vitamines dans son teint blême).

 

Il s’approche vaguement de moi, me demande s’il peut me poser une question  (en plus de celle-ci, j’imagine), puis si on s’est déjà croisés.

 

- Heu non pas que je sache, mais je suis pas très physionomiste (c’est faux, bien entendu, mais j’ai aucun scrupule à mentir aux gens qui m’envahissent. Jamais. Je mens comme un arracheur de plumes de paon s’il le faut, ça me pose pas de problème outre mesure, surtout si ça me permet rapidement de retrouver mon calme et ma tranquillité au milieu des clients bruyants)

- Non mais j’avais une autre question

- Ah

- Oui parce qu’on ne s’est jamais vus, mais vous allez peut-être pouvoir me renseigner

 

Il n’a pas tort, je suis plein de ressources et j’ai google sous la main, je ferais un allié très sûr pour gagner des millions. Ma préoccupation première c’est surtout qu’il ne s’écroule pas ivre-mort sur mes pantoufles Marsupilami, elles le vivraient mal et j’aurais la frustration de ne pas savoir quel mystère j’aurais pu démêler grâce à mes désormais fameuses capacités d’observation et de déduction (on m’a prêté les Dvds de Lie to me, en fait, du coup je m’y crois un peu. Couplé au fait que j’ai vu l’intégrale de Columbo, on peut raisonnablement affirmer que je suis au point du taquet)

 

- Allez-y, demandez toujours

- Je vois que vous vendez des mangas ?

Je prends ça pour une question rhétorique, ou alors c’est qu’il est vraiment pas doué et pense qu’il est en train de montrer du doigt des cages à lapins immobiles

- Heu oui, vous en cherchez un en particulier ? (pourquoi je relance le machin moi, je peux pas laisser expirer la conversation comme je le fais généralement si bien ?)

- Non non rien à voir mais je peux vous poser une question ?

- Au point où on en est…

- Vous avez des mangas, mais genre vous savez, des mangas genre avec des gonzesses comme ça (là il fait un geste incompréhensible, je suis vraiment nul pour interpréter les gestes) qui font vous savez des trucs zarbs et dans lesquels il y a DES GROSSES BITES ?

 

(je l’écris en majuscules car il s’est un peu emballé et que c’est pas tous les jours que j’ai l’occasion d’être volontairement vulgaire comme ça en lettres capitales)

 

Vu noterez le masculin de ‘lesquels’, car j’imagine qu’il parle des mangas et non des jeunes filles innocentes.

 

- Heu non ça j’ai pas.

 

Encore un mensonge, j’ai bien du Hentaï douteux avec tentacules et sexes imposants (zut, je suis incapable d’écrire grosse bite de moi-même, ça doit être Freudien. Ce qui n’est pas pour me rassurer), mais je me voyais pas trop lui en sortir, si j’ose dire.

- Bon tant pis, ça coûte rien de demander

- En effet

- C’est dommage, tout ça c’était pour me rappeler mon enfance, vous voyez ?

 

Pas trop non, et j’ose espérer qu’il s’emmêle un peu tout seul les pinceaux de son insouciance et qu’il confond sa libido actuelle torturée par les tenues affriolantes des madames sur les couvertures des mangas en face de lui avec des souvenirs pour le moins non érotiques de Dragon Ball et d’Olive et Tom.

 

Je sens gros comme une queue de paon colorée que je vais faire des rêves intéressants moi ce soir.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

tykayn 10/10/2010 19:01



excellent XD tu aurais pu aussi le rediriger vers un magasin d'informatiques plein de bytes.



Matilou 07/10/2010 23:31



 Non, c'est pas Kaboom à moins que le technicien (est-ce qu'il existe encore d'ailleurs?) ait mélangé la bande son de ce film avec le navet que je suis allée voir...ça voudrait dire que
j'ai vu deux films pour le prix d'un (que je n'ai pas payé, carte de fidélité oblige).


Merci pour l'image que tu as de moi:c'est vrai, j'ai pas de loutre mais ça ne veut pas dire que je suis une cruche qui va voir des films parce qu' "il faut absolument aller les voir
alors qu'ils sont faussement subversifs...". Faut pas t'étonner après qu'il n'y ait que des vieilles ou des pervers qui te parlent...


Quant aux films en VO distribués par mon ciné, t'es gentil, libraire bd, mais on était déjà à peine dix dans la salle...j'aime bien le ciné, pas les salles désertes. C'est trop triste.


Non, le film que j'ai vu met en scène un héros fan de Top gun...produit par un ami des scientologues?


Une réplique: "Tu sens bon, toi (dit la copine de l'héroïne à un mâle pectorisé à mort)  - Ouais, c'est Axe..."répond-il de sa voix chaude de paon en rut (ça doit être la coupure
pub me dis-je, ahurie que je suis devant tant d'imagination et de talent)


Les costumes: chemises à carreaux pour les hommes, rayures pour les dames...


Elle va être chouette la collection printemps-été 2011...


 



nekita 07/10/2010 22:54



ah moi (en bib rappelè-je) (ça se dit "rappelè-je"? pas sur...) j'ai pas eu ce genre de demande.


Ce sont plutôt des ados (boutonneux - ou pas-) qui me demandent des eeuuuuuuh bédés, hihihi avec des euuuuuuh nanas hôhôhô.
Mais en fait ils demandent pas, ils vont se servir, et sont fort déçus. Les pauvres.

Ah tiens à ce propos (euh non pas des nanas, le propos, mais des bd) tu dis quoi toi : UNE manga ou UN manga ?
C'est l'objet d'une polémique qui fait rage entre moi et un collègue accro aux manga...
Bien l'bonsoir libraire.
Nek



Le libraire en question 07/10/2010 23:10



les mots japonais n'ont pas de genre, du coup tu peux dire un ou une manga. Les snobs diront une et à peu pres tout le monde dit un manga depuis les années 90s



Benjamin 07/10/2010 18:34



Mon dieu... Comme quoi être libraire, ça ouvre le champ des possibles quasiment à l'infini. Je comprend qu'on soit aussi populaire. Nous avons une vie professionnelle si trépidante. Entre une
couv' de Clair de Lune et des mecs largement imbibé. Pffffiou...



Le libraire en question 07/10/2010 19:43



c'est pas pour rien que j'ai ouvert ce blog, nos vies sont merveilleuses, le monde doit le savoir



Matilou 07/10/2010 15:24



mardi, j'ai quitté la salle de ciné dans laquelle j'entre chaque semaine avant la fin du navet que j'avais décidé d'aller voir. J'ai dû me dire qu'un peu d'amour dans un monde de brutes (de
bites?) devrait me faire du bien. Mais d'amour il n'y en eut point. Juste des répliques mal doublées écrites par un scénariste qui avait dû parier qu'il insérerait les mots "sucer" et "bite" un
maximum de fois.


C'était censée être une comédie sentimentale.


Je pense donc que tu as eu ce jour- là un grand sentimental en face de toi; envoie-le au cinéma la prochaine fois.


 



Le libraire en question 07/10/2010 19:42



ah oui mais si en plus tu vas voir du mal ecrit en VF, tu cherches un peu


 


c'etait pas le truc trop mega genial du moment qu'il faut absolument voir tellement c'est faussement subversif, j'ai nommé Kaboom?