Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 22:49

C’est un p’tit bonhomme qui paie pas de mine et que, du haut de mon incommensurable condescendance de vieux con qui a tout vu, j’ai directement mis dans la catégorie ‘jeune amateur de mangas venu en lire un ou deux gratuitement en attendant son train et ma foi pourquoi pas, suis pas de mauvaise humeur aujourd’hui, vais le laisser faire, c’est les vacances après tout, tant qu’il vient pas me parler, on a un deal’.

 

Sauf que non, du tout. Il s’affaire dans le magasin, fouille un peu partout et je garde un œil circonspect et le sourcil arqué dès qu’il s’approche d’un peu trop près de la partie olé olé de la boutique (que je fais de plus en plus discrète, je tente de faire tourner une maison respectable moi, une où les parents n’auront pas peur de venir avec leur progéniture de peur de tomber sur une version peu ragoutante de Rambo (Ramba, que ça s’appelle, d’ailleurs, je vous en conseille la lecture). C’est que je les connais moi, ces p’tits jeunes pré-pubères qui ricanent dès qu’ils voient une paire de quoique ce soit car ça leur rappelle ce qu’ils ont vu chez un copain sur internet l’autre jour. Ça fait semblant de faire un tour et de tomber comme par hasard dessus et ça ricane et ça ricane et ça jette des regards rougissants vers moi car ils savent que c’est sale, au fond d’eux même (la virgule est importante).

 

Sauf que non, du tout. Il fouille dans le coin comics et romans graphiques Américains. Bon il est probablement à la recherche du nouveau Spiderman ou d’un Thor quelconque car il en a vu la bande annonce sur son iphone payé par papa maman, je les connais moi, toujours à sauter sur ce qui est à la mode, aucune curiosité, surtout tout faire comme son voisin et ne s’intéresser qu’à ce qu’on nous gave jour après jour sur les radios soi-disant libres. Ça me désole. Enfin ça me désolerait encore plus si je n’avais pas quelques dossiers compromettants sur ce sujet (et à mon sujet) qui m’obligent à une certaine humilité de peur qu’on me les balance à la figure la première occasion venue. J’avais évidemment bon goût très tôt, j’ai été élevé dans l’amour de la musique rock 70s, mais ça ne m’empêche pas d’avoir grandi dans les années 80s, et ça laisse forcément des traces arrivé à la préadolescence, même avec l’arrivée des années 90s, de Dance Machine et de ce bon goût post perestroïka (je dois avoir une cassette (j’encourage les plus jeunes d’entre vous à faire une recherche google sur ce mot) de Vanilla Ice quelque part et j’avoue avoir dansé sur Paula Abdul pour être aussi cool que le chat dans son clip. Et en plus je me la racontais à fond hip hop yo mtv rap mais ça ne m’empêchait pas de trouver que le meilleur morceau d’NWA c’était Express yourself. La honte). Bref, je donnerai des leçons de bon goût préadolescent une autre fois, dès que mes parents se seront débarrassés de ces souvenirs douteux.

 

Sauf que non, du tout. Il feuillette Dark Knight, From Hell, Arkham Asylum, Black Orchid, Watchmen (et ce coup-ci je me dis que c’est peut-être pas à cause du film), Swamp Thing. Je le laisse faire, certains clients ont besoin d’espace après tout et commence à me demander si tiens, peut-être bien que je me suis trompé sur son compte. Car faut dire qu’il paie pas de mine. Il a pas plus de 13 ans, n’a pas encore eu la chance de croiser la route d’un rasoir jetable, n’est visiblement pas au courant que sa coupe de cheveux n’est pas du tout à la mode (j’en sais quelque chose, j’avais la même à son âge, et j’étais déjà super pas à la mode. Alors je sais que les modes sont cycliques, mais à mon avis pour celle là c’est râpé) et a surtout l’air de s’en foutre royalement et humblement et timidement.

 

J’aurais dû déceler le potentiel, en fait, si j’avais pas été si prompt à juger du haut de mon trône abruti par des années d’empirisme qui ont masqué d’un épais brouillard mes qualités pourtant si importantes dans ce boulot.

 

La librairie s’est transformée en clairière ensoleillée baignée de violettes (vous noterez que ça arrive régulièrement, je dois faire une fixation), ou en clairière enviolettée baignée de soleil, je sais plus trop, je me perds dans mes images tellement mon cœur à cet instant était gonflé d’une joie sourde de promesses, et j’aurais couru vers lui si je n’avais pas eu la crainte de me prendre les pieds dans les racines du séquoia centenaire planté là pour me rappeler que je suis bien peu de choses (pour ça, quelques orties auraient suffit, mais bon, je vais pas contrarier la nature). J’ai souri, il a souri, nous nous sommes souri (je hais les verbes pronominaux, je sais jamais comment les accorder, même après avoir lu l’intégralité du corrigé des dictées de Pivot, c’est dire (bon là c’est un verbe intransitif, ça devrait être bon)), les sauterelles sautent, les grillons grillonnent et nous voilà à parler Bds, c’est un fan d’Alan Moore mais ne connait presque que ça et veut bien des pistes pour l’avenir de ses lectures.

 

Et ça je sais faire.

Il est reparti avec Stray Toasters après avoir hésité avec Sandman. Ce sera le test ultime. S’il revient enthousiaste, je lui construirai une cabane rien que pour lui s’il le faut, il sera Huckleberry Finn et moi Joe L’indien. Mais un Joe l’indien sympa pas violeur de femmes qui fait peur. Bon, disons qu’il sera Peter et moi Elliott le dragon. Mais un dragon sympa pas violeur de femmes qui fait peur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

Marc-Edouard 26/04/2011 22:33



Arrête de faire peur au gens en leur faisant croire que la zone rouge de ta boutique est super imposante (en fait moi qui connais les lieux je dirais qu'elle se résume à 1 ou 2 bacs au fond de
l'antre du libraire ) ;et puis tiens ,en parlant comics ,oseras tu tester l'adaptation ciné de THOR .


A samedi le libraire ( tu croyais quand même pas que j'allais oublier la séance de dédicace) .



Le libraire en question 27/04/2011 09:21



zone rose, tu veux dire


et comme dans tout, ce n'est pas la taille qui compte tu sais (ouais c'etait facile ca)


 


et Thor, ouais, non, vais faire l'impasse si t'y vois pas d'inconvenients (et ouaip, a Samedi, je prépare ma vitamine pour la journée)



sebas 26/04/2011 18:42



Tiens, je suis passé à coté de stray toaster... j'étais pas encore ouvert faut dire. Je vais en commander un, tiens. T'es trop fort, tu conseilles même les libraires !



Le libraire en question 27/04/2011 09:20



woohoo


bon apres, je peux comprendre qu'on y soit hermétique, tu me diras



lili 26/04/2011 13:47



genre de texte qui me réconcilie avec les "à quoi bon" trop quotidiens du moment...



Clélia 26/04/2011 13:33



Oh, c'est chouette de pouvoir croire en une jeunesse qui n'est pas sotte (oui, je fais ma vieille conne réac...bon dieu de merde, et dire que je m'étais promis de ne pas devenir comme mes parents
!).


 


Bon, mais sinon...a quand la suite de Samsara? ^^



Gulby 26/04/2011 11:34



Zut, j'ai ouvert la fenêtre de commentaire en ayant envie d'écrire un truc en particulier, mais j'ai oublié quasi immédiatemment. -__-'


...


Je crois que ça me reviendra seulement quand j'aurai fermé la fenêtre, flûte et zut. Ceci dit, les années 80 ne sont pas à jeter dans leur totalité, hein, y'avait Waikiki et Queen. Et plein
d'autres choses. Très chouettes. Vous qui n'aimez pas trop les mangas en règle générale (je crois ?), vous avez testé "Les vacances de Jésus et Bouddha" ?... :3 (Et Vamos Là !, y'a des nichons
dedans, non censurés. De quoi donner des sueurs aux petits couillons de 13 ans.)



Le libraire en question 26/04/2011 15:33



ben c'est comme tout, j'aime les bons mangas...Jesus et Bouddha c'est sympa mais anecdotique (a mon avis les ventes vont s'effondrer avec les tomes suivants), et vamos là j'ai trouvé ca plutot
chouette


 


et queen est un bon exemple de bon groupe des années 70s devenu pourri avec les 80s, tiens