Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 01:09

Je me souviens distinctement un jour avoir expliqué que j’aimais beaucoup conseiller nos chères têtes blondasses. Que ça faisait partie du plaisir d’être libraire, de se dire que grâce à nous ils allaient vivre des épopées magistrales dans les bras de pages écrites avec talent (dans le meilleur des cas), que c’est quand on est enfant qu’on se forge son identité de lecteur, qu’on sera plus ou moins marqué et qu’on pourra, vingt ans après, participer aux soirées gloubiboulga en affirmant que mais ouais, Harry Potter, vous vous souvenez, c’était trop bien, je les avais lus en anglais à l’époque, je comprenais rien mais je m’en fichais, suffisait d’aller voir les films après (et vous vous souvenez quand on lisait des mangas ? n’importe quoi franchement, heureusement qu’ils ont été interdits).

 

Je devais être délirant ce jour là, trop de fièvre, trop reniflé de pollen et de pissenlits (faut dire que c’est tentant (enfin les pissenlits aux fleurs blanches hein, pas les fleurs jaunes, n’allez pas renifler ça)). En fait ce que je voulais dire c’est que j’aimais conseiller les parents. Ne jamais passer en direct avec les mômes. Il est beaucoup plus simple de convaincre une mère de famille que Calvin & Hobbes est la meilleure Bd de l’univers, que c’est pile ce qu’il faut pour l’épanouissement de son enfant, qu’il la lira, la relira, la rerelira et, s’il a de la chance, sera aussi beau et fort que moi. Si je montre cette même Bd à l’enfant en question, avec les mêmes arguments, il va faire la moue, se dire que c’est trop nase un tigre en peluche et tout ce noir et blanc, et me demander si j’ai pas l’élève Ducobu, plutôt ?

 

Arrive au comptoir une mère de famille tout ce qu’il y a de plus charmante et propre sur elle, accompagnée de son morveux de fils, mais ça je le savais pas encore, je le trouvais innocent et mignon, à la base, avec ses grosses lunettes et son air de gentil qui fait ses devoirs tous les soirs sans même qu’on ait besoin de le menacer de lui couper son abonnement à Dofus.

 

- Pitchoune ici présent sort de l’hôpital et je voudrais lui acheter un manga ou une Bd, m’annonce la mère attendrie

Je regarde la carte de fidélité, je lui annonce qu’il est à jour dans ses séries mais que c’est pas grave, on va bien trouver autre chose, c’est ma spécialité. Visiblement, il aime les grandes aventures, l’humour et la magie. L’originalité à l’état pur. Je lui propose donc Fairy Tail, One Piece, Yakitate, séries qui ont fait leurs preuves auprès de mon public et qui correspondent pile poil a priori à ses goûts.

 

Bon, je le sens pas super convaincu (j’ai un sixième sens pour ça, notamment quand ils font une grimace en baissant les yeux). Je lui demande donc ce qu’il a envie de lire et ce qui ne lui plait pas dans cette sélection, histoire d’avancer un peu et de peaufiner.

 

- Je voudrais un manga sur la seconde guerre mondiale.

Ah.

On me l’avait jamais faite celle-là. Enfin si, mais pas à onze ans. Je lui explique que oui, certes, heu, ça j’ai, mais rien qui va franchement le passionner, à moins d’avoir une prédisposition à la dépression chronique et de vouloir lire Gen d’Hiroshima.

-Une Bd sinon

Ah.

Oui, certes, là au moins y’a un peu plus le choix. Je me creuse un peu la tête, j’élimine les Bds qui contiennent de la nudité à tire larigot (ça en fait un paquet), je lui en montre deux ou trois sans trop de conviction, sachant pertinemment qu’à tous les coups lui il veut des histoires de batailles, du tacatacatac, des bombardements, des héros et, s’il a un peu de chance, des infirmières.

 

Et soudain, puf, l’idée de génie, l’illumination, j’ai exactement ce qu’il lui faut : le Spirou d’Emile Bravo. Haha ! Enfin ! De l’aventure, des méchants Nazis, des gentils grooms, une légère histoire d’amour, un écureuil, tout y est. Je lui sors le sésame, tout fier de moi et je commence à lui raconter l’histoire avec enthousiasme et professionnalisme.

 

-Alors ? ça te dit ? ça a l’air super hein ? non ? Prix à Angoulême et tout et tout, non vraiment, c’est le choix idéal, allez, je t’en mets combien de kilos ?

-Bof, j’aime pas Spirou

-…

-Vous auriez pas une Bd sur la guerre éclair ?

- Non, rien sur la BlietzKrieg non ne (faut que je lui montre quand même que moi aussi je peux l’étaler ma culture)

- Une Bd sur Retour vers le Futur alors ?

- J’ai bien les Chrono Kids, mais quelque chose me dit que quoique je propose, ça t’ira pas.

Bon ok, là je suis plus très sympa, mais j’avais la mère de mon côté, qui me regardait l’air de dire qu’elle était toute désolée, que si ça ne tenait qu’à elle, elle aurait pris One Piece et qu’ils seraient déjà à la boulangerie en ce moment même à tenter de choisir entre un croissant et un pain au chocolat (‘vous en avez en forme de tanks ?’).

 

J’ai sincèrement tenté de trouver la Bd idéale qui le rendrait heureux pendant au moins trente minutes, jusqu’à ce qu’il se demande pourquoi diable il est en train de lire une Bd sur la guerre alors qu’il a des dindes dans son enclos. Mais faire face à un esprit de contradiction virulent n’est jamais chose aisée, et c’est souvent le cas avec les enfants quand ils ont quelque chose de très précis en tête. Et je sais pas, ils doivent partir du principe que si un mec barbu qui vend des livres pour gagner sa vie la conseille, c’est forcément un peu nase, qu’à tous les coups je sais même pas ce qu’il se passe dans l’épisode 120 de Shippuden (ils ont pas tort).

 

Finalement, exaspérée (et qui ne le serait pas ?), la mère est repartie avec le tome 1 de l’intégrale de Calvin & Hobbes, qu’elle a aperçue du coin de l’œil et qu’elle s’est souvenue avoir lue à la bibliothèque un jour. Excellent choix. En espérant qu’il la lira autrement qu’à reculons.

 

 

Les liaisons dangereuses (Choderlos de laclos) : alors oui certes c’est très bien, j’ai conscience de toutes ses qualités (et j’aime beaucoup la fin), mais y’a pas a dire, je préfère le contemporain (le XXème, on va dire).


Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

Bebeche 02/11/2009 15:01



Gen d'hiroshima pour un gamin de 11 ans et des viennoiseries en forme de tank, je suis morte de rire. Oui je sais il m'en faut peu...et d'ailleurs je ris aussi à la moindre citation du père
noël est une ordure ;-)



kejo 20/10/2009 12:00


Merci pour le portrait type du gamin qui ne sait pas ce qu'il veut ( en fait si, il voulait call of duty sur PS3 mais sa mère a dit " pas de jeux vidéo"). Fairy Tail c'est clairement le manga que
j'ai le plus conseillé cette année pour les accrocs de One Piece ( Naruto c'est plus difficile, ils sont limites intégristes).
Sinon Vinland Saga c'est le bien !


excentrique 20/10/2009 10:22


Les liaisons dangereuses, au 20e siècle... Genre les films pour ado qui s'en sont inspiré ? Ou bien vous connaissez par chance quelque chose d'aussi libertin et bien ficelé, du 20e ou 21e
siècle,  dont je serais ravie de faire la découverte ?


Le libraire en question 20/10/2009 10:40


huh?
j'ai pas dit que je preferais les recits libertins et les liaisons dangereuses du 20eme siecle, ou que ce serait mieux ecrit aujourd'hui, mais que je preferais la littérature contemporaine. C'est
pas tout a fait pareil.


Clotilde 20/10/2009 10:13


Rhaaa Calvin et Hobbes on a l'intégrale en français ET en anglais of course. Avec mon fils on le lit ensemble (depuis qu'il est tout petit) et on se paye des fou-rires (faut dire qu'il a 18 ans
maintenant), parce que Calvin, c'est mon fils, et Hobbes c'est "Lapinou".
A force de nous voir nous marrer, mes filles s'y sont mises aussi.
La cerise sur le gâteau évidemment c'est de voir mes enfants le lire en anglais.On ne dira jamais assez les bienfaits des BD !


ororuK 20/10/2009 02:52


Comment ? Conseiller Fairy Tail ? :'(
Remarque que si c'est aux gosses que tu le proposes ça va encore. Mais c'est sûr qu'il vaut toujours mieux un C&H.


Le libraire en question 20/10/2009 09:23


jt'en foutrais moi du 'ca va encore'

ça correspond a un certain public. Je prefere conseiller Vinland Saga, mais si on me demande de la grande aventure rigolotte sur fond de magie, Fairy tail c'est tres bien