Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 23:12

Stanislas Gros, c'est la preuve qu'un auteur de Bd peut avoir une classe absolue en portant des rayures (ou un maillot de bain (à rayures ou non)) tout en écoutant du Blondie à fond les ballons, et qu'on peut parfaitement faire des adaptations de chefs d'oeuvres littéraires en y apportant sa patte de talent. Talent qui lui permet aussi de se lancer dans ses propres histoires à lui, y'a pas de raison.

Bon par contre, forcément, à force de lever le nez à sa terrasse préférée d'Orléans plutôt que de boire son café en réfléchissant à son Top 10, il est méga à la bourre et se retrouve ici en plein mois d'août. Tant pis, faisons avec.

 

Je lis très peu de bandes dessinées, et de moins en moins. Généralement ce sont les dessins qui m'intéressent en priorité, mais il peut aussi y a voir d'autres raisons, du coup je vais commenter mes choix, j'ai l'impression que certains seraient bizarres sinon.

 

Nausicaa Miyazaki:

Pacifiste, écologiste, féministe et complexe, ce manga a tout pour me plaire, je pense que c'est même la BD que je connais qui se rapproche le plus de ce que j'aimerais faire en BD.

nausicaa07

Le gang des gaffeurs, Franquin :

Je m'étais promis d'éviter les classiques, mais dans cet album il y a le fameux rêve dans lequel Gaston sauve moiselle Jeanne des requins et l'emmène sur une île déserte, et je trouve cette petite histoire, avec sa chute terrible dans l'album suivant, absolument insurpassable. Dans son entretien avec Numa Sadoul, Franquin raconte qu'il avait fait des quantités de dessins autour de ces quelques pages, je voudrais bien voir ça un jour.

Gaston.jpg

Erotica Vaughn Bodé :

Plus glamour que Crumb, mais aussi torturé, Vaughn Bodé est mort bêtement au début des années 70 en laissant derrière lui quelques volumes de BD assez bizarres pour que je leur pardonne un humour douteux et férocement misogyne. Dans une de ses pages, l'auteur se définit lui-même comme "un jouisseur philosophe, un sorcier moderne, le Bouddha de l'Occident, un poète Tao, un bisexuel et un travesti". Ses dessins ont beaucoup influencé l'univers du graffiti.

Erotica.jpg

Pixy Max Andersson :

Un univers, une poésie, un humour et un graphisme très noirs. Je m'en fous j'aime bien.

PIXY.jpg

Elektra, Frank Miller et Bill Sienkiewicz :

Ok, le scénario n'est qu'un long délire parano-facho, dans lequel tout le monde est pourri, sauf l'héroïne, une ninja psychopathe qui ne recule devant aucun massacre collatéral pour sauver le monde de, euh, "la Bête". Bien débile, donc, mais très efficace et les dessins sont cool. Cet album m'intéresse aussi parce que, je ne sais plus où j'ai lu ça, cet album est le résultat d'une interaction entre le scénariste et le dessinateur, l'un réagissant à ce que l'autre lui proposait et réciproquement. J'ai l'impression qu'ils ont fini fâchés à mort, mais je trouve ça bien d'avoir essayé.

Elektra.jpg

Lait Frappé Geneviève Castrée

Pour moi, pendant longtemps, le seul truc vraiment important dans un dessin de BD, c'était le regard des personnage, et j'aime beaucoup celui des personnages des histoires muettes et un peu mystérieuses de Geneviève Castrée.

laitfrappe.jpg

Le Romantisme est Absolu - Goossens

Dans cet album il y a quatre pages où on voit un bourgeois moustachu se mettre à brailler qu'il a faim, jusqu'à ce qu'une femme (sa mère?) vienne le faire manger et et le torcher comme un bébé. Je ne sais même pas si je trouve vraiment ça drôle, je trouve surtout ça complètement hallucinant et ça m'hypnotise à chaque fois que je tombe dessus.

goossens.jpg

Chicou Chicou

Je pense que cette BD, improvisée sur le net à je ne sais plus combien de mains est quelque chose d'assez unique, une alchimie entre copains dessinateurs qui réagissent chacun au personnage de l'autre, en tout cas ça m'émerveille vraiment. J'espère toujours un peu que Boulet fera un jour un album avec Ella d'ailleurs.

chicou1.jpg

Donjon Les Profondeurs Monster Sfar Trondheim Killofer

Ce qui m'attirait au début c'était que Sfar et Trondheim fassent dessiner le même univers par des dessinateurs différents, mais assez vite l'ambition délirante du projet m'a réjoui, je ne peux pas m'empêcher d'y voir quelque chose entre la Comédie Humaine et Cent ans de Solitude, même si ce n'est pas forcément l'intention des auteurs. L'album de Killofer est mon préféré pour ses décors sous-marins et son incroyable galerie de monstres biscornus.

Donjon.jpg

Les Frustrés

 

Bretécher c'est la coolitude absolue, quand je pense à elle j'ai l'impression de dessiner comme un neuneu, d'écrire comme une patate. 

Bretecher.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires