Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 22:10

Je me rends compte avec effarement que je n’ai pas fait ma liste de lecture de Novembre. Comme là je suis plutôt parti pour faire une synthèse de l’année pour simplifier la vie de ceux qui voudraient plonger dans mes goûts divers et variés (si j’ose dire), je vais en faire la liste sans commentaires, partez simplement du principe que tous ces romans sont très bons.

 

No country for old men (Mc Carthy), Le roi des Aulnes (Tournier), The terrible privacy…(Coe), La part des chiens (Malte), Skoda (Sillig), Shibumi (Trevanian), Martin Eden (London), Ripley Bogle (Wilson), Solal (Cohen), The Dark horse (craig Johnson)

 

Tradition annuelle oblige, voilà ce que je retiens vraiment des 150 romans à peu près lus en une année pleine, sereine et passionnante parfois (mais surtout pleine). 21 titres absolument indispensables chacun à leur façon, dans des genres très différents, certains plus exigeants que d’autres, mais la plupart franchement tout ce qu’il y a de plus accessible (la preuve, j’y ai pris énormément de plaisir, et je suis pas toujours la personne la plus intelligente dans la pièce, même quand je suis seul).

 

Pas à pas jusqu’au dernier (Des Forêts)

Slapstick (Vonnegut)

L’œuvre au noir (Yourcenar)

Pereira prétend (Tabucchi)

La ballade de l’impossible (Murakami)

Les fleurs bleues (Queneau)

Le temps où nous chantions (Powers)

A quatre mains (Taïbo II)

Always coming home (Le Guin)

Rêves de gloire (Wagner)

Outremonde (Delillo)

La vie mode d’emploi (Perec)

Les heures (Cunningham)

La femme et l’ours (Jaenada)

Bouvard et Pécuchet (Flaubert)

Eux (Oates)

Le jeu des perles de verre (Hesse)

Un parfum de jitterbug (Robbins)

Don Quichotte (Cervantes)

Shibumi (Trevanian)

Martin Eden (London)

Partager cet article

Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

Estelle 23/01/2012 11:04

Le temps où nous chantions, lu en mai dernier grâce à vous, une semaine où je n'ai lu et pensé qu'à ce livre. Merci !! (et dans les conseils de lecture, David Mitchell vous connaissez ? C'est pas
mal du tout !)

Le libraire en question 23/01/2012 13:48



ah ! chouette


 


David Mitchell m'a ete plusieurs fois recommandé, du coup vais y jeter un oeil curieux sous peu



Matilou 29/12/2011 22:28


Je savais que tu apprécierais Martin Eden. Très contente de le retrouver dans ta liste.


Pour l'anecdote, Thierry Jonquet a utilisé le nom de ce personnage comme pseudonyme.


(et peu importe le nombre d'années que j'ai mis à te débusquer: le plaisir d'avoir trouvé vaut bien tout ce temps!)

sardine 23/12/2011 22:41


merci pour cette nouvelle liste.
Combien tu me donnes, libraire, pour ne pas diffuser largement ta photo avec les zoreilles de Bill, hmmm?


joyeuses fêtes à toi

Le libraire en question 27/12/2011 09:26



merci ma chère sardine, des joyeux pour toi aussi


j'assume totalement mes oreilles Billiennes, meme pas peur



Laura 21/12/2011 20:57


Ah les Fleurs Bleues de Queneau, qui restera encore et toujours et à jamais (du moins jusqu'à la fin du monde en 2012, que ce soit celle des Mayas ou bien celle de l'élection présidentielle) donc
Les FLeurs bleues, c'est vraiment mon roman préféré, que je relis au minimum une fois par an, quand j'ai un coup de spleen, un coup de mou, envie d'intelligence, d'humour et d'absurde ou juste
envie de me faire plaisir.


Rien que pour ça cette liste me fait plaisir!

Joyeuses fêtes et bon courage pour le rush à venir et les longs moins de disette qui suivront (ou pas, espérons) confrère libraire!


ps: avez-vous eu entre les mains Désolations de David Vann? Excellent roman, moins percutant que Sukkwan Island mais tout aussi marquant et plus maîtrisé à mon sens... vivement le prochain! 

Le libraire en question 27/12/2011 09:27



je n'ai lu ni Désolation, ni Sukkwan Island (le syndrome du 'tout le monde m'en parle trop du coup j'ai plus envie de le lire'), mais a l'occasion pourquoi pas



ekwerkwe 21/12/2011 15:03


Avoir lu L'oeuvre au noir, A quatre mains, Always coming home et La vie, mode d'emploi... entre autres, mais surtout...


J'envie votre année, cher libraire.


(Ah et au fait, tant qu'à poster un commentaire: merci pour avoir recommandé Jim Dodge, il y a quelques mois. C'est effectivement un auteur merveilleux.)