Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 00:06

Lupano c'est un peu l'étoile montante des scénaristes de talent qui apportent un vrai quelque chose au paysage Bd potentiellement grand public du moment. Bon, je dis étoile montante, mais en vrai ça fait un moment qu'il est chouette. C'est juste que rien que sur les deux dernières années, c'est Le singe de Hatlepool, Azimut et L'homme qui n'aimait pas les armes à feux. Rien que du super coolos.

 

Calvin et Hobbes de Bill waterson
Je ne cite pas un album, tout est bon et rebon. C'est le graal de la BD. Si on mesure la qualité d'une BD à la quantité de fois qu'on la relis, alors il n'y a pas match, c'est Calvin et Hobbes les patrons.

 

http://images.cryhavok.org/d/3364-2/Calvin+and+Hobbes+-+Intelligent+Life.jpg

STITCHES de David Small

 
Grosse émotion que cette BD, son histoire, son traitement graphique, le degré d'implication de l'auteur.

V pour vendetta de Moore et Lloyd

 
Une BD que j'ai mis longtemps à apprivoiser, que je ne voulais pas lire, dont je n'aimais pas le graphisme, de prime abord... Et puis la vérité finit par s'imposer: c'est excellent. Je ne m'étendrai pas sur la version cinoche.

Asterix et le domaine des Dieux Goscinny et Uderzo

J'avais des scrupules à faire comme pour Calvin et citer TOUT Astérix, alors j'ai choisi celui-là, qui est pour un scénariste ce que le boson de higgs est au chercheur en physique quantique: tu vois bien que cette petite merveille existe, mais tu as du mal à reproduire l'expérience qui y mène... Parler à la fois d'esclavage, de colonisation culturelle, de corruption, de tourisme de masse, d'écologie, d'identité etc... tout en mettant autant de baffes aux romains, et avec une fin aussi géniale, non vraiment, les deux compères, ils ont montré qui c'est Raoul.

LA CREVE de RIFF REBBS


Un album qui m'a pelé le cuir, dans mes jeunes années.

TOUT TORPEDO de BERNET Et ABULI


Je refais le coup de l'intégrale, mais que faire ? Torpedo est aussi injustifiable, qu'incontournable. On s'en veut de rire à des trucs aussi cons, mais on rit. Et là encore, l'indicateur de relecture systématique est stratosphérique.

Achille Talon et LE ROI DES ZÔTRES de Greg

J'y peux rien, j'adore cet album. manière de dire tout le bien que je pense de l'écriture et de la folie de Greg. Achille Talon est un héros de mon enfance, et cet album est une merveille absolue.

SILENCE de CÔMÈS

Encore un album qui m'a salement remué, dans mon adolescence. j'en profite pour dire à quel point j'ai trouvé que "l'expo" qui lui était consacrée l'année dernière à Angoulème sentait très fort le minimum syndical. L'homme méritait mille fois mieux.

L'institution, de Binet

L'équilibre parfait du tragicomique. Un album utilise, là encore d'un auteur largement sous-célébré.

LES AMATEURS de Brecht Evens

Il faut aussi un peu parler du présent, et même de l'avenir. Brecht evens est un auteur que j'ai découvert l'année dernière. Je trouve son travail vraiment passionnant, et à mon avis, le meilleur est à venir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires