Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 22:59

Tanxxx, c'est tout plein de talent trempé dans tout plein d'acide couleur noir. Même que si c'était pas un cliché éculé de chez éculé, j'ajouterais qu'elle est sans concession. Mais faut pas déconner, on mérite mieux que des clichés au kilomètres. Tous ses livres sont à lire et son blog (le lien est là à côté) vaut le détour des cacahouètes, même quand il n'est pas pris d'assaut par tous ces gens en mal de polémiques artificielles.

 

alors voilà mon top qui n'est pas dans l'odre parce que j'aime pas faire de hiérarchie (ANARCHIE VAINCRA hahahah ). C'est les irréductibles qui me suivent depuis longtmeps, et des plus récents mais en fait non pas de récents hahahah il me faudrait plusieurs listes en fait 

1-Tank Girl de Hewlett et Martin (sans blague ?)

http://a392.idata.over-blog.com/1/35/13/57/B.D.01/Jamie-HEWLETT--Alan-MARTIN-Tank-Girl.jpg
2- Black Hole de Burns
3- Tartine de Clous de F'murr
4- le naufragé du A de Fred
5- Love and Rockets de Jaime Hernandez
6- Ghost World de Clowes
7- Ciboire de Crisse de Julie Doucet
8- RanXerox de Liberatore (bon anniversaire Lubna)
9- tout Crumb parce que j'arrive pas à choisir
10- Prince Mickael de Orkal (hihi)(oui je l'ai depuis que je suis petite et je regarde pour me rassurer quand je doute)

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 22:38

June il fait partie de ces gens qui peuvent t’appeler ‘mec’ sans que ce soit ridicule. Et c’est pas donné à tout le monde. Libraire/éditeur/enthousiaste général de talent et tellement underground et prêt à transmettre sa passion au plus grand nombre qu’on devrait nommer une station de métro en son honneur (oui bon, c’est un peu nul mais c’est pas grave, j’assume) que du coup on va pas trop lui en vouloir de pas respecter pleinement les règles (aléatoires de toute façon).

 

 

Nan mais dix, je peux pas, mec, je suis désolé, c'est trop dur, et le pire c'est que demain, je te filerais une autre liste avec au moins la moitié d'autres titres, c'est tout vu.
Désolé.


- "Uncanny X-Men" #141/#142, et une bonne partie du run de Chris Claremont, John Byrne et Terry Austin (Marvel).

 http://drfunkhowsersprescriptionpad.files.wordpress.com/2011/06/3dd96252fd149d3b84e06a4d9f1db740.png
- "The New Teen Titans", tout le run de Perez et Wolfman (DC Comics)
Là c'est pas compliqué : t'es à peine pré-ado, tu te goinfres d'histoires souvent niaiseuses de types en collants moulants, et subitement, on te prend par la main pour t'emmener vers l'âge adulte... On parle souvent de la vague des anglais qui révolutionnèrent le comics mais quelques années avant eux et dans certes d'autres proportions, ces deux moments de lectures ont dû en marquer plus d'un...

- "Idées Noires", de Franquin (Fluide Glacial)
- "Traité d'humour con", de Kamagurka (Magic Strip)
- "Sine qua non", de Marcel Ruijters (L'an 2)
Si je devais faire une sélection de trucs qui me font marrer comme au premier jour, alors ce seraient ceux-là.

- "La cité des eaux mouvantes", par Christin et Mézieres, (Dargaud)
- "Bouche du diable", de Charyn & Boucq (Casterman)
- "The Invisibles" de Grant Morrison and co (DC vertigo)
- "Stray Bullets" de David Lapham (El Capitan)
Quelques exemples de chouettes aventures, qui, il me semble, supportent bien le passage des ans...

- "30/40", de Willem (Futuropolis)
- "Changements d'adresse" de Julie Doucet (L'Association)
- "Moon Lake Trails" de John Porcellino (Ego Comme X)
- "L'éléphant", d'Isabelle Pralong (Vertige Graphic)
- "L'homme sans talent", de Yoshiharu Tsuge (Ego Comme X)
- "Frank", de Jim Woodring (L'Association)
...et quelques exemples, en vrac, de ce que la bande dessinée peut également offrir de pleinement enthousiasmant, je trouve.

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 22:07

Sébastien Vassant a le bon goût de toujours choisir des récits justes et fins à mettre en images. La preuve ultime avec L’accablante apathie des dimanches à rosbif, démonstration d’écriture que même que mes yeux ils avaient un peu la gorge serrée parfois. Ah et Frères d’ombre, dernièrement, est rudement chouette aussi. Un chouette type, on vous le dit.

 

Il y a deux top 10 possibles: l'un reprend un classement des meilleurs oeuvres à ce jour, objectivement parlant, défiant toute concurrence, satisfait ou remboursé… l'autre est plus subjectif, émotionnel. Il reprend surtout des livres formateurs, qui ont marqué par leur qualité. Bref, ça n'a pas été évident, même si pour les cinq premiers titres, ça a pris deux secondes. Et puis il y a des auteurs pour qui c'est l'oeuvre en général qui est importante et il devient alors difficile de choisir le titre préféré… une vraie galère ce genre d'exercice. Arrive alors le moment crucial, livrer son top 10, emballé et pesé, en sachant qu'on a derrière une douzaine d'autres titres qui nous paraissent tout aussi importants (j'aurais pu ajouter par exemple "Akira", "le dernier jour d'un immortel", "Watchmen", "Nonnon ba", "un homme est mort" et "ralph azham"… mais bon on m'a demandé d'en donner que 10 alors je m'exécute hein, houlà, je vais pas chercher à vexer qui que ce soit moi… "

 

 

1. DROPSIE AVENUE (Will eisner)

http://3.bp.blogspot.com/-kF6-N9sTUrw/TuotEqXUr4I/AAAAAAAADwE/48mTD9Ryo0M/s1600/dropsie+avenue.jpg
2. DAVID BORING (Daniel Clowes)

 

http://idata.over-blog.com/0/48/00/01/bd2/David-Boring---Couverture.gif
3.
GHOST WORLD (Daniel Clowes)

 http://www.phawker.com/wp-content/uploads/2011/04/Clowes_ghost_world_LARGE.jpg
4. LA GUERRE D ALAN/LA JEUNESSE D'ALAN (E. Guibert)

 

http://www.bedetheque.com/media/Couvertures/Couv_98839.jpg
5. APPROXIMATIVEMENT ( Trondheim)

http://www.bdnet.com/img/couvpage/09/9782909990095_cg.jpg
6. PERIODE GLACIERE (De Crecy)

http://www.bedetheque.com/media/Couvertures/PeriodeGlaciaire.jpg
7. VITESSE MODERNE (Blutch)

http://www.bedetheque.com/media/Couvertures/vitessemoderne.JPG
8. SPIROU & FANTASIO

http://p7.storage.canalblog.com/75/38/761447/56108651.jpg
9. REBETIKO (David Prudhomme)

http://www.lamediatheque.be/mag/taz/monde/novembre_2009/images/rebetiko-David-Prudhomme.jpg
10. JIMMY CORRIGAN (Chris Ware)

http://romococo.com/litcon/wp-content/uploads/chris-ware-jim_corrigan.jpg

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 21:41

Capucine se fait trop rare dans nos contrées Bédéistiques publiées (elle fait tout plein d’autres trucs aussi, faut dire), mais saupoudre de son aura toutes les personnes autour d’elle, les rendant joyeux et sautillants. Ce qui n’est pas rien. La bd-témoignage est souvent un exercice périlleux (et pénible à lire pour moi parce que bon…), mais son Corps de rêve est la preuve même que ça peut aussi être fort réussi.

 

 

Voici un échantillon de tout ce que j'aime dans la BD : l'absurde, la
poésie, le graphisme, l'humour, le voyage et l'intelligence. (TRALALAND
de Libon aurait synthétisé tout ça, mais on m'aurait accusé de ne pas
être objective)

 

top-capucine.jpg

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 21:22

Stéphane Créty est de ces auteurs virulents qui n’ont pas leur langue dans leur poche et qui s’en servent. Mais entre deux diatribes de montée au créneau, il sait aussi se pencher sur sa planche à dessins et donner corps aux fantasmes des scénaristes. Et si les fantasmes intègrent des capes et des gens qui volent, c’est encore mieux (Masqué et Acriboréa chez Delcourt, c’est de la très bonne excellente SF). La preuve avec ce top 10 presque rien qu’en comics.

 

 

1 Starman (Robinson-Moore)

http://xmancyclops.unblog.fr/2011/08/10/files/2011/08/9015400x600.jpg

 2 Scalped (AAron-Guerra.)

http://www.blogcdn.com/www.comicsalliance.com/media/2011/08/scalpedvol1indiancountry.jpg

3 Exmachina (Vaughan-Moore)

http://images.wikia.com/marvel_dc/images/b/b8/Ex_Machina_Vol_1_21.jpg

4 Joe The Barbarian( Morisson-Philips.)

http://images2.wikia.nocookie.net/__cb20110917004028/marvel_dc/images/c/c6/Joe_the_Barbarian_Vol_1_8.jpg

5 All Star Superman  Morisson-Quitely.)

http://www.heroesassemble.com/ekmps/shops/markashley/images/all-star-superman-volume-1-hardcover-hc-graphic-novel-grant-morrison-dc-comics-7911-p[ekm]300x300[ekm].jpg

6 La mine de l'allemand Perdu ( Charlier-Gir.)

http://www.webocaze.com/masterprice/couvertures/blueberry11.jpg

7 The Authority (Ellis-Hitch.)

http://www.fant-asie.com/wp-content/uploads/2011/12/The-Authority-tome-1-de-Warren-Ellis-et-Bryan-Hitch.jpg

8 Planetary (Ellis-Cassaday) !

http://www.examiner.com/images/blog/wysiwyg/image/ellis3.jpg

9 The trial Flash ( Bates-Carmine Infantino)

http://cfuryfanzone.files.wordpress.com/2013/05/flash275.jpg?w=614

10 Tom Strong (Moore-Sprouse)

http://static.tvtropes.org/pmwiki/pub/images/tom_strong.jpg

et enfin, parce que c'est impossible de ne pas le caser dans ce top The Watchmen ( Moore-gibbons.).


Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 22:36

Monsieur Morvan (il a 170 livres à son actif et connait tout plein d’Asiatiques, ça force le respect, d’où le « monsieur ». Enfin pas que les autres auteurs des autres listes ne méritent pas notre respect hein. Non mais. Heu. Oui bon.Bref) est solidement ancré dans notre paysage de libraire dans des genres fort divers et fort variés. Parmi sa production qui en impose, j’ai des chouchous que j’aime vraiment en vrai : Annie Zoo, Hyper l’hippo, Je suis morte (oui bon en gros j’aime aussi Nemiri), Oms en série, Sir Pyle, Zorn & Dirna etc. Et comme c’est quelqu’un de forcément organisé, il a même mis des liens pour vous faciliter les recherches. 

 

1/ Totentanz - Bezian (Magic strip) http://www.humano.com/profil/Frederic%2BBezian

http://www.livres-occaz.ch/contents/media/p3274.jpg

2/ KamuiDen - Shirato Sanpei (Shogakukan / Kana) http://en.wikipedia.org/wiki/The_Legend_of_Kamui

http://sparidinchiostro.files.wordpress.com/2011/08/kamui-den-volume-1.jpg

3/ Exquisite corps - Pander brothers (Dark Horse) http://www.panderbrotherscomics.com/exquisite-corpse

 

http://24.media.tumblr.com/tumblr_lrkvdkFspF1qh7juco1_500.jpg

4/ Planetary - Ellis / Cassaday (Wildstorm - Panini) http://lecervele.canalblog.com/archives/2012/04/15/23906782.html

 

http://edfortune.files.wordpress.com/2012/10/planetary.jpg

5/ Voyage en Italie - Cosey (Aire Libre)

http://images.ya-too.com/art/dup/dup-cosey2.jpg

6/ Watchmen - Moore / Gibbons (DC / Zenda-Delcourt-Urban)

 

http://3.bp.blogspot.com/-l2k74E2TqZU/Tyv6Vz_veWI/AAAAAAAAAM4/CMafv7BgQj4/s1600/Watchmen+Comic+-+Cover.jpg

7/ Gunnm - Kishiro (Shueisha - Glénat)

 

http://www.bedetheque.com/media/Couvertures/gunnm06.jpg

8/ La dernière récré - Altuna http://www.senscritique.com/bd/La_derniere_recre/critique/1505848

http://www.bulledair.com/catalogue/catalogue10/derniere_recre.jpg

9/ Sur les terres truquée (Valérian) - Christin / Mézières (Dargaud)

http://www.coinbd.com/img/couvertures_big/valerian-tome-7-:-sur-les-terres-truquees-4855.jpg

10/ L'arbre au soleil - Tezuka (Shogakukan - Tonkam)

http://chroniques-d-un-newbie.fr/blog/wp-content/uploads/2011/11/tezuka_arbre00.jpg

 

11/ La crève - Riff Reb's (Glénat)

 

http://www.bdtheque.com/repupload/T/T_12506.JPG

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 22:11

Hervé Bourhis, quand il ne fait pas de la bd avec brio (ou des calembours sur facebook), va à des concerts (nous fûmes au même concert de Frank Black en 1994 sans même le savoir. C’est dire si sa destinée était de se retrouver ici) ou des meetings, se plonge dans les livres d’histoires, pour ensuite en faire des Bds qui brillent encore plus. Sa collection des ‘Petits Livres’ (des Beatles, Rock ou encore De la 5ème République) sont lus et approuvés par moi-même. Et plutôt deux fois qu’une.

 

Ce sont les premiers qui me sont venus en tête. ça veut dire que ça ne  veut rien dire, ça aurait pu être 10 autres, mais que quand même, je les aime bien, ceux-là.

 

 

FANTASTIC FOUR 1 / Stan Lee & Jack Kirby (Marvel 1961)

 http://www.worthpoint.com/wp-content/uploads/2010/05/Fantastic-Four-1.gif
FIDO FACE À SON DESTIN / Sébastien Lumineau (Shampooing 2007)

 http://www.bedetheque.com/media/Couvertures/Fido01.jpg
GHOST WORLD / Daniel Clowes (Vertige Graphic 1999)

http://www.phawker.com/wp-content/uploads/2011/04/Clowes_ghost_world_LARGE.jpg
L'AN 01 / Gébé (Intégrale chez l'Association 2000)

http://rocbo.lautre.net/poleis/Lan_01/img/Lan01-01.png
LA SAGA DE XAM / Nicolas Devil (Losfeld 1967)

http://www.bedetheque.com/media/Couvertures/SagaDeXam_02022005.jpg
LE PETIT CIRQUE / Fred (1973, réed Dargaud 2012)

http://bdi.dlpdomain.com/album/9782205007046-couv-I400x523.jpg
LES COLLINES NOIRES / Morris & Goscinny (Dupuis 1963)

http://www.bdzone.com/images/tout/9782800114613g1.jpg

LITTLE NEMO / Windsor McCay (1905/1914 intégrale Delcourt)

http://www.f-raulin.fr/Fichiers/Photos/little_nemo_in_slumberland_tome_1_couverture.jpg
QRN SUR BRETZELBURG / Franquin (Dupuis 1966)

 

http://p2.storage.canalblog.com/25/73/761447/56198448.jpg
VITESSE MODERNE / Blutch (Dupuis 2002)

http://www.bedetheque.com/media/Couvertures/vitessemoderne.JPG

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 21:42

David Chauvel est scénariste. Enfin en vrai il est bien plus que ça (j’ai des témoins), mais il le fait tellement bien que ce serait dommage de ne pas le mentionner. En tout cas, perso, je le mets dans mon top 10.

Lisez Arthur, lisez Octave, lisez WW 2.2, lisez Mafia Story…lisez tout, en fait (j’ai une affection particulière pour Shaolin Moussaka, sinon, aussi inachevé fut-elle). Zou.

Pourquoi il ne parle que des cinq premiers est un mystère, mais c’est aussi bien comme ça. C’est important, une part de mystère, chez un homme.

 

Introduction sur les cinq premiers titres :
Il est impossible pour moi de ne pas citer "V" en premier puisque sa  lecture, à l'âge de 18 ans, m'a orienté vers la bande dessinée et a donc changé ma vie.

 

Aristophane est un auteur trop tôt disparu et très injustement méconnu.
Peter Milligan a eu une période de grâce scénaristique dont " " est  une émanation parmi d'autres. Shade the Changing Man vaut aussi le détour. Surtout la période dessinée par Chris Bachalo... Certains chapitres sont de purs chefs d'oeuvre.
Je me souviens encore des nuits à ne plus pouvoir fermer l'oeil après avoir refermé un volume de Gen d'Hiroshima. Peu de bandes dessinées ont eu un tel impact sur ma (passionnante) vie nocturne.
Cages, un choc graphique avant tout. Comme j'en ai peu connu depuis...


1 - V POUR VENDETTA (Moore/Lloyd)

 http://p8.storage.canalblog.com/88/39/761447/61006525.jpg
2 - CONTE DEMONIAQUE (Aristophane - L'association)

http://bp1.blogger.com/_ja563C4dOMc/SCGt509X1VI/AAAAAAAAAn8/jbzAdqbCMjs/s400/Aristophane_conte_demoniaque.jpg


3 - ENIGMA (Milligan/Fegredo - Divers - DC Vertigo)

http://tileo.files.wordpress.com/2012/02/enigma.jpg
4 - GEN D'HIROSHIMA (Nakazawa - Vertige Graphic)

http://h.blogs.laclasse.com/files/2013/05/gen-1.jpg
5 - CAGES  (Dave McKean - Delcourt)

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/thumb/e/e3/Cages.jpg/250px-Cages.jpg
6 - DE CAPES & DE CROCS (Ayroles/Masbou - Delcourt)

http://decape.free.fr/wiki/documents/De%20cape%20et%20de%20crocs%205-6.jpg
7 - LONE WOLF & CUB (Koike/Kojima - Panini)

http://www.manga-news.com/public/images/series/lone_wolf_01.jpg
8 - VAGABOND (Inoué - Tonkam)

http://www.booklist.fr/wp-content/uploads/2013/01/vagabond1.jpg
9 - BOUDDHA (Tezuka - Tonkam)

http://www.manga-news.com/public/images/series/bouddha_deluxe_01.jpg
10 - DOL (Squarzoni - Les requins marteaux)

http://medias.sauramps.com/media/catalog/product/cache/1/image/x500/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/i/937/9782756030937_1_75.jpg

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 21:23

Comme le disait en substance Omar Sharif dans Top Secret: les listes, c’est mon dada. Sauf que j’en ai déjà trop fait ici même et ce serait dommage de vous lasser alors même qu’on apprend à peine à se connaitre.

 

J’ai donc pris la liberté de convier tout plein d’amis du métier (des scénaristes, des dessinateurs, des dessinateurs-scénaristes, des confrères etc.) afin de faire un bœuf façon tournée d’adieu de The Band, sauf qu’en vrai on se dit pas adieu, on se contente de faire un BBQ géant en rigolant et en partageant ses lectures, ses influences, ses coups de cœur, ses choses à découvrir en matière de bande dessinée.

 

N’étant pas du genre super organisé d’une part ni très patient d’autre part, je vais publier les listes au fur et à mesure de leur arrivée sur le pas de ma porte. Je ne les commenterai pas, c’est pas le but, mais les discussions sont ouvertes dans les commentaires pour ceux que ça branche.

 

De quoi vous donner un autre panorama de ce qu’est la bd, loin des listes incestueuses d’Amazon, de quoi vous faire foncer chez votre libraire (si c’est pas un ou une sale type ou typesse) pour lui demander pourquoi il vous en a pas parlé plus tôt, de tous ces titres.

 

 

Bonnes découvertes, et d’avance merci à tous ceux (celles) qui se sont prêtés au jeu, je vous revaudrai ça.

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 23:53

Alors oui, je sais, c’est pénible, on ne parle que de ça.

Jour après jour après jour après jour.

Et je vais en rajouter une couche.

Mais j’y peux rien, c’est juste que mes journées ressemblent à de longues étendues désertes lors desquelles le tiroir caisse fait plouf au lieu de ding !, et du coup je repense avec nostalgie à la journée de l’autre jour pendant laquelle j’ai bien rigolé.

Car oui, parfois, dans ce métier, on se marre bien.

Malgré LA CRISE.

(oui, la couche, c’est elle).

 

En fait, l’autre jour, le fameux, j’ai fait venir quelques auteurs dans ma maison de libraire. L’un d’entre eux voulait me rencontrer, ce qui est tout à son honneur, et comme c’était réciproque, nous avons foncé tête baissée, telles des loutres prêtes à en découdre, mais comme il nous fallait un public, nous avons fait du porte à porte pour trouver deux autres auteurs de calibre. Ce fut chose faite. Et bien faite. Car je sais pas si je l’ai déjà mentionné, mais on s’est bien marré.

Ils m’ont foutu un beau bordel mais c’est pas un problème, j’ai des apprentis pour ramasser les bouteilles de bière japonaise vides (oui, parfois y’a des trucs bizarres qui trainent dans le frigo). Mes clients ont assisté, mi-médusés mi-conquis, à une démonstration d’osmose de groupe. Ils étaient venus se plaindre de la crise, ils ont préféré se balancer des vannes à la gueule à longueur de journée, ce qui est un remède comme un autre, auquel je crois dur comme fer.

Il faut dire qu’ils sont gâtés, mes clients, vu que pile un mois avant ils ont eu droit à un autre trio de feu de dieu d’horizons différents mais réunis dans l’amour de l’art et de la curieuse volonté de venir se perdre de par chez moi alors même qu’aucune course de chevaux n’était prévue ce jour là. Qu’ils en soient remerciés ici même publiquement et qu’ils sachent que je les aime comme un cheval mort, si j’ai tout bien compris à la chanson de Johnny.

 

Mais revenons à nos moutons.

Enfin à notre mouton noir.

LA CRISE.

La garce.

 

La crise nous a surtout donné l’occasion, lors d’une soirée à son image, c'est-à-dire indéfinissable et foutraque, de faire un point précis et détaillé sur le pourquoi du comment de celle-ci, de si y’a vraiment surproduction, d’à qui la faute, et si les auteurs ils seraient pas bien gentils mais que bon hein, arrêtez de chouiner, nous aussi on paie des impôts et vous nous entendez pas râler dans la rue sur facebook toutes les trois minutes pour un oui pour un non sous prétexte qu’on a choisi un métier à la con (non, y’a les blogs pour ça).

Ça a duré 2h30 et quelques pauses pipi et clope et ravitaillement et gesticulations diverses et tentatives de prise de parole tellement un des trois l’accaparait avec son charisme à la Marchais (oui bon, ça c’est pas très sympa, mais ne sous-estimons pas les private jokes disséminées dans ce billet). J’espérais une ambiance à la Apostrophe façon Bukowski vs Cavanna, sauf qu’ils étaient tous les trois intelligents, réfléchis et surtout à peu près du même avis.

Et sûrement un peu trop sobres.

Alors oui, les libraires étaient armés d’une armée de chiffres et de diagrammes et de bâtons et de courbes. De quoi donner le tournis à l’assistance qui n’en demandait pas tant (faut dire que ça peut être chiant, les chiffres, c’est vrai, mais que voulez-vous, on se refait pas).

Finalement, c’était mieux avant ? Moins d’auteurs mais plus d’argent par auteur ? Moins de choix mais plus de temps pour les découvrir ? Moins de Grandes surfaces spécialisées ? Moins d’internet ? Plus de magazines et de prépublications ? De grooooooos tirages pour de groooooooosses séries avec tout  plein le fonds qui tourne en plus toute l’année ? De quoi se reposer tranquillement sur ses lauriers en attendant que les arbres poussent plus haut que le plus haut du ciel de l’infini.

Sauf que bah non.

L’accès à la culture n’a jamais été aussi simple et répandu. Le réseau de libraires en France est bel et bien là, beau et dense, prêt à en découdre. Il y a du choix, beaucoup de choix, probablement bien trop de choix, mais au moins il existe. Les éditeurs font plutôt bien leur boulot d’éditeur, ce ne sont pas les grands méchants, même si bon, oui, certes, pas tous, et parfois hein, bon, *tousse* (y’en a un qu’est en redressement judiciaire, là tout de suite, d’ailleurs, malgré la présence d’un certain Bourgeon dans ses tuyaux). Eux aussi ont vu leur marge bénéficiaire divisée par deux alors même que celle des distributeurs était multipliée par deux.

Saleté de distribution.

Qui vient jusque dans nos librairies égorger nos cartons pour qu’on les retourne de suite. Qui facturent à l’aller, au retour et au pendant.

Un jour, faudra bien se pencher sur sa question, à la distribution, et lui demander des comptes.

 

En attendant, hasta la victoria ou pas, nous sommes allés jusqu’au bout de la nuit. En riant. Sans même faire la chenille. Mais avec la certitude qu’il s’était passé quelque chose, ce jour là.

En espérant que ce n’était pas une CRISE.

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article