Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 00:38

Je fais un métier dangereux.

Un métier où on se prend des cartons sur le pied droit et des piles sur le pied gauche (impossible de jouer à Twister après ça), des coups de cutter sur l’index gauche et des attaques au papier sur toute la main droite (épargnez-moi vos commentaires svp). Un métier où il faut être mentalement suffisamment fort pour faire une grasse matinée le lundi pendant que la France entière raconte ses exploits du week-end devant la machine à café (bon ça ça va, je maîtrise).

 

Et surtout un métier où il faut parfois se farcir des gens qui vous tiennent la jambe, encore et encore malgré vos réponses laconiquement monosyllabiques. Pourtant je suis super fort pour couper court à une conversation, je comprends pas. Tout en restant poli hein, sinon c’est trop facile et pas terrible pour le commerce ni pour ma réputation de gentil mec qui sait écouter son prochain tout en restant à une distance raisonnable (le rêve de toute femme en ce monde, en somme. Enfin celles qui ont par ailleurs un certain réconfort physique qu’elles ne se voient pas assouvir à mes côtés. C’en est très vexant d’ailleurs. Et assez inexplicable. Si j’étais une fille je me sauterais dessus. Je n’aurais aucune pudeur. Mais bon, on choisit pas toujours ni son sexe, ni son sex-appeal).

 

Mais parfois les techniques de base ne suffisent pas, vous avez beau ne pas relancer la machine, la personne incriminée joue les lapins Duracell, mais sans leur côté tellement craquant qu’on a envie de leur crier que oh oui ne vous arrêtez pas, vous êtes tellement craquants comme petits lapinous, vous pouvez même jouer des cymbales sur mon oreiller si vous voulez. Oh oui je sais bien, un lapin ça peut aussi se sentir seul et avoir besoin d’un terrier où se terrer et trouver une bonne patte attentive qui saura lui apporter réconfort et Bds. Sauf que je suis pas barman. Même Tom Cruise a vite compris qu’il valait mieux être pilote de Nascar, handicapé un 4 juillet, ne pas supporter la vérité, ou encore agent de joueur plutôt que barman. C’est dire. Donc moi aussi j’évite. Enfin à sa place, je serais resté pilote de chasse, même si ça voulait dire mettre des mains aux fesses de Val Kilmer, ça paie plutôt bien et on part à la retraite dans la force de l’âge. Ou joueur de billard. Ça c’est plutôt cool. Idéalement, je voudrais soit une table de billard, soit une piste de bowling, soit une de curling, dans mon appart, mais j’hésite, faudrait que je fasse des devis. Et que je déménage. Et que je change de métier. C’est pas tous les jours facile de ne pas pouvoir se payer les trois. C’est pas tous les jours facile d’être moi.

 

D’ailleurs, transition laborieuse toute trouvée, il y en a un l’autre jour qui m’a expliqué pendant une bonne dizaine de minutes (c’est long, dix minutes. Tenez 600 secondes sans respirer et sans cligner des yeux et vous verrez si c’est pas long) pourquoi, dans tel manga, c’était super pas possible ce que faisait l’avion parce que blablabla et blablabla et la force bidule de blablabla et pas sur ce modèle blabla

 

- Non mais tu sais, pour de vrai, je m’en fiche un peu. Et puis j’ai à peine la place pour un billard chez moi, alors un avion, t’y penses même pas

 

Hum.

Oui bon.

Je sais pas si vous avez remarqué, mais l’écriture automatique ça n’a pas que du bon. Par contre je lui ai vraiment dit que je m’en fichais royalement, mais ça l’a pas empêché de continuer.

 

Ça devait être un lapin angora, le genre qui sait qu’il est tellement craquant qu’il peut tout se permettre.

 

(Je vous ai déjà raconté que je me suis déjà plus ou moins occupé d’un élevage de lapins angoras ? c’était chouette. Un jour peut-être)

 

 

Sinon, merci pour vos listes, j’espère que d’autres apporteront leur pierre à mon édifice.

Côté lectures : Même les cow-girls ont du vague à l’âme : excellent. Vraiment. Foncez.

Ames perdues (Brite) : pas désagréable, je m’attendais pas forcément à ça. Enfin à autant de noirceur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

kejo 24/05/2010 18:20



Les champions du monde de la conversation pot de glue ce sont tout de même les lecteurs de manga... Combien de fois j'ai eu droit aux versions audio des combats de Bleach et Naruto... Ou bien de
ce qu'ils ont lu en scan ( chacun sa version différente bien entendu...)


Misère



Maud(bis) 19/05/2010 18:49



Tu as donc lu "Âmes perdues"... ça déconcerte, certes, mais j'ai trouvé ça assez ensorcelant... j'aime bien quand les romans me surprennent; au fond, c'est assez rare... (j'ai glissé Brothers
dans ma PAL... mais elle est haute alors ça ne sera pas pour tout de suite)


Ce qui est intéressant avec ce que tu racontes, c'est que pour les lecteurs qui connaissent le Clark Kent qui se cache derrière le Super Libraire que tu es, mais pas assez pour que tu leur dises
franchement "là, tu me gonfles sérieusement", on va se demander dans quelle catégorie de lapins tu vas nous glisser... plutôt à la moutarde ou à la crème? ;p


On va dire qu'à moi, t'as le droit de dire "Bon, Maud(bis), t'es mignonne avec ta fourrure angora mais là, tu me saoules" (mais insiste sur le mignonne, ça passe toujours mieux :))



Le libraire en question 19/05/2010 20:08



oui, tu m'as influencé et du coup j'ai lu ca dimanche dans la foulée


 


ceci etant, le probleme avec toi, c'est que c'est plutot le contraire, que ce soit dans le cadre perso pour toi ou le cadre de la bibliotheque, c'est plutot moi qui suis bavard. Je ne me mettrais
pas non plus dans la categorie des lapins, parce que bon, ca pourrait preter à confusion, mais n'aies de craintes, je t'enverrais jamais bouler



Marc-Edouard 19/05/2010 09:35



Hello le libraire,  on tient la forme à ce que je vois ;au fait très subtil ton appel aux femmes pour qu'elles viennent te réconforter ( je me suis fais mal ,j'ai besoin de réconfort ,je
suis un expert de Tom Cruise...), non mais quel dragueur!!


Par contre ,j'ai l'impression que tu n'est pas fan des pseudo ingénieurs aéronautiques , pourtant s'est important la portance ' (non là je te taquine ).


 


A+ le libraire bisounours  aventurier ,puisse tu survivre à ton antre dangereuse et impénétrable



Le libraire en question 19/05/2010 11:48



c'est une obsession chez toi dis donc la drague et les soi disant appels subtils aux femmes


 


je t'en presenterai de la gonzesse, va, je ne veux plus voir le mot 'impénetrable' dans un de tes commentaires