Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 23:27

Bien, alors c’est une chose de rouvrir le blog, c’en est une autre de relancer la machine.

Alors voyons.

Le plus simple, pour donner l’impression que tout plein de temps a passé alors qu’en vrai ça fait que 6 mois, c’est que je me présente de nouveau. C’est comme le premier jour de la rentrée, ca occupe toujours un peu et ça vous laisse le temps de réfléchir à ce qu’il fait, au juste, votre papa, toute la journée au bureau (moi il était ‘cadre’. Faut juste pas m’en demander plus. La profession d’un homme, c’est son jardin secret, pas de raison de l’étaler comme ça de partout. C’est pour ça que quand moi on me demande, je dis juste ‘je vends des livres’. De la fascination, des oh et des ah, des murmures, des ‘mais quels genres de livres, mon Dieu que tout ceci respire le mystère, dites nous-en plus, nous vous en conjurons’. Et moi, léger sur mes pieds, qui me retourne me chercher un autre coca, parce que bon, parler de son boulot, ça va 5 minutes. La preuve).

 

Donc oui, je vends des livres. Enfin des Bds. Des trucs avec des images pas toujours inspirés, mais ma foi ni plus ni moins que n’importe quel autre art, en admettant que c’en soit un (et il a été admis que c’en est bien un. Il a même un numéro (le 9). Alors que la littérature, même pas, vu que y’en a que pour la poésie. Alors quand on vient me dire que ‘bon maintenant on va aller acheter des vrais livres, y’en a marre de la Bd’, hein, bon, d’abord).

 

J’ai des clients fidèles et connus que j’aime et qui m’aiment et qui ne sont jamais tout à fait les mêmes ni tout à fait d’autres et qui, sans que je sache trop pourquoi, à défaut de me comprendre, au moins m’écoutent. Ce qui est un peu la base de ce métier. Enfin non, la base c’est de vendre des livres et savoir écouter et hocher la tête au bon moment et prendre l’air grave s’il le faut et l’air léger si le temps le permet. Oui bon ok, la base c’est surtout faire et défaire et refaire des cartons. Et savoir déléguer cette tâche aux apprentis qui m’entourent afin de me libérer du temps pour mieux hocher la tête et faire des fiches. Je suis une machine bien huilée. Merci à ceux qui l’ont remarqué.

 

J’ai un bon taux de rotation global (du genre qui couvre mes paiements), un stock inférieur à mes encours, des zones chaudes et des zones froides, un nombre de références correct (y’en a marre des offices, un peu, parfois), les temps sont rudes mais moins que pour certains de mes collègues (et que pour les grandes surfaces, mais ça c’est bien fait pour elles), les piles sont moins hautes mais baissent tout autant, bref, ça va à peu près, croisons les doigts pour la fin d’année, ce serait dommage que mes efforts de hochements de tête ne finissent pas par payer.

 

On n’a pas fini de rigoler avec le taux de retours à venir sur le nouveau Titeuf, les auteurs se voient refuser de plus en plus de projets et dire dans la foulée qu’ils peuvent aussi trouver un vrai métier, sinon, et les éditeurs se disent enfin qu’il faudrait ptêt ben songer à réduire la voilure histoire de pas foncer dans le phare.

 

La TVA retrouve un nombre normal l’année prochaine, ce qui va nous permettre de respirer un peu (et je crains, chers consommateurs, que les prix ne baissent pas pour autant, continuant de flamber petit à petit, et d’essorer en même temps).

 

Alors même si, tel Louis XVI sur son carnet de chasse le jour de la prise de la Bastille, j’ai moi-même inscrit ‘RIEN’ sur mon agenda pour les 6 mois qui nous précèdent là tout de suite, quelque chose me dit que ceux à venir vont nous palpiter à fond les ballons. Alors prenez place, installons-nous, dites donc, vous avez lu le Squarzoni ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

songe 30/07/2012 19:37


la réponse est non, est ce que c'est grave ?

Virgin 27/07/2012 15:56


Ho joie! je retourne sur ce blog avec nostalgie et retrouve un libraire chaud patate.


Bon retour et à bientôt.

Wren 23/07/2012 23:34


aaaaaaah :)


quelle bonne nouvelle !!

Isabelle Bauthian 23/07/2012 20:41


Je suis ravie quand des gens savent qu'il s'agissait de son journal de chasse. Ca casse une anecdote, mais la vérité est importante, merde.

Kephs 23/07/2012 13:18


Quelle bonne nouvelle que ce retour (je sais, j'ai un peu de retard) ;p


Au plaisir de vous lire encore !