Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les libraires se cachent pour mourir
  • : Un libraire se livre (oui bon...). Les doutes, les joies, les peines et les découvertes sans cesse renouvelées dans ce milieu merveilleux. Ou alors c'est simplement le quotidien d'un mec qui lit des Bds et qui est payé pour ça
  • Contact

/

Pages

15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 00:42

Même vu de loin, ça ressemble vraiment à rien, y’a pas à dire, je suis vraiment une quiche (j’ai la flemme de compter mes pieds, mais ça ressemble fort à de l’alexandrin, je suis pas la moitié d’un Racine).

 

J’ai l’outrecuidance de penser que les études de libraires, ça sert pas à grand-chose (sinon se faire embaucher sur la base d’un diplôme, ce qui peut être un poil utile, c’est vrai), et je m’en excuse auprès des nombreux étudiants de la filière qui me lisent, et qui espèrent un jour être aussi beaux que moi ou au moins avoir un comptoir, ce qui serait un bon début. Et c’est d’ailleurs tout ce que je vous souhaite, mes escargots en peluche, en cette fin d’année qui approche. Bref, ces études ne servent à rien, si ce n’est qu’ils (les enseignants avisés) expliquent comment bien réussir une vitrine, même qu’il y a un examen pour être bien sûr que les futurs libraires diplômés ne seront pas à la rue comme moi à ce niveau là. D’ailleurs, je dis que ces études ne servent à rien pour la simple et bonne raison que moi je l’aurais raté, le diplôme, pour la raison quichesque sus évoquée, et que du coup je préfère me dire que c’est le cursus, et non moi, qui est en cause.

 

Ne jamais se dire que l’on ne sert à rien, telle est ma devise, telle est la devise de chaque libraire qui sommeille en nous, et il faut se la répéter constamment, y compris en plein mois d’août quand on se surprend à rêver que l’on vole sur le dos de la mouche qui tourne depuis tout à l’heure dans la boutique vide, et qui pourrait presque songer à déménager toute sa famille ainsi que ses futurs œufs tellement elle serait enfin au calme et jamais dérangée.

 

Bref, j’ai beau faire des efforts, j’ai beau me concentrer, tenter des trucs, mais rien n’y fait, je sais pas faire une vitrine digne de ce nom. Oh certes, mettre des couvertures avec des croix gammées et des nénés, c’est facile et à la portée de n’importe quel lémurien. Mais tout est question d’agencement et du petit truc en plus. Rajouter un vibro et des menottes pour une vitrine Péchés Mignons par exemple, ou ressortir sa maquette du porte-avions Charles de Gaulle sortie du sous-sol des grands-parents pour une vitrine cockpit (collection chez Paquet avec rien que des avions. Car outre les poitrines et les croix gammées, si y’a bien une chose qui se vend toute seule, c’est une Bd avec un avion sur la couverture. Ou un bateau. Et je soupçonne les éditeurs de l’avoir compris). Et moi, ça, je sais pas faire. De toute façon, il suffit de voir la déco chez moi pour s’en convaincre, j’ai un bon goût plutôt relatif et je tente vaguement d’agencer pour que ça ressemble à quelque chose, mais le résultat est aussi intéressant qu’un porte-avions.

 

Je suis incapable de visualiser quoique ce soit dans son ensemble et encore moins de l’imaginer. C’est très handicapant. D’ailleurs, si une demoiselle qui, après moult efforts, a réussi à me traîner dans un magasin avec elle me demande ce que je pense de cette robe en satin rose avec des pompons verts à l’effigie de Kimera, eh bien je ne saurais que répondre. Je bredouillerai un ‘je sais pas ma chérie, c’est toi qui vois’, tout en étant conscient qu’elles détestent ça, les gonzesses, elles ont besoin de voir qu’on a un avis, que l’on s’implique, que la garde-robe c’est important, sinon on sous-entend que tout ce qui nous intéresse, c’est de les voir sans habits, que l’on est des animaux, des rustres en rut et que c’est bon, j’en ai marre, raccompagne moi chez moi, c’est toujours la même chose avec toi et puis pourquoi tu portes pas les chaussettes que je t’ai offertes, elles te plaisent pas, c’est ça ?

 

Et encore, je suis plus doué avec les filles qu’avec ma vitrine. Dont je prends pourtant autant soin, lave vitres et chiffon à l’appui. C’est à n’y rien comprendre.


Titus d'Enfer (Peake)

Il est difficile d'être un Dieu (Strougatski)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le libraire en question
commenter cet article

commentaires

Ann 28/10/2015 16:57

Tout ce qui est noir, court et transparent te va, apparemment. C'est bon à savoir.

Caro. 17/06/2009 21:41

Juste pour info, parce que j'aime beaucoup la plume de BBK : c'est une prof de secondaire professionnel (je ne sais plus en quoi - honte-) qui nous raconte un peu sa vie, un peu comme toi : avec beaucoup d'humour, de verve et d'ironie !  Lien vers son blog : http://bbkmel.over-blog.com

Le libraire en question 17/06/2009 21:42


oui j'ai vu qu'elle m'a mis dans ses  liens. merci a elle

et felicitations, tu es le 3 000eme commentaire validé
woohooo


Brigh 16/06/2009 16:54

voici un exemple de vitrine.Quelques cordages enroulés, un morceau de coton écru assez grand pour faire croire à une voile, une poulie en bois, le tout entourant un vieux coffre rempli de pièces dorées, de diamants et posé sur ces richesses, la plus merveilleuse de toutes : "A bord de l'Etoile Matutine" de Riff Reb's.Si jamais tu peux glisser un crâne c'est encore mieux

Le libraire en question 16/06/2009 19:37


c'est con, j'ai vendu mon dernier tout a l'heure et il est en réimpression, vais pas pouvoir mettre ton plan a execution


Matilou 16/06/2009 15:47

Nuance: une vitrine c'est ce qu'on affiche; c'est la vitre qui est transparente... 

Le libraire en question 16/06/2009 16:26


certes...


Armand 16/06/2009 15:24

Cher libraire,
Il y a un autre moyen de mettre ta vitrine en vedette:
Affiche-y un panneau expliquant que le "Loto des Devins Malchanceux" a été gagné chez toi.
Personne n'ira vérifier, mais il est probable qu'on te posera des questions...
Citation: "Qu'on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L'essentiel, c'est qu'on parle de moi!" (Léon Zitrone.)
Amitiés.
P.S. Je t'ai trouvé dans les liens de BBK.

Le libraire en question 16/06/2009 16:28


Loto des devins malchanceux? aucune idée de quoi de qui que tu parles
pareil, BBK je vois pas...